S’accepter en qui l’on est aujourd’hui

Publié le par Madeleine Moreau

Qui suis-je au plus profond de moi ?

Il y a quelques jours, je donnais une formation ayant pour thème : « Accepter, un processus libérateur ».

Une participante partageait sa difficulté d’accepter certains traits de son identité – ce qu’elle faisait comme travail, son attitude face à l’institution qui l’a engagée, ses difficultés à accepter de ne pas être meilleure dans son secteur de prédilection, sa position face à la société d’aujourd’hui …

Elle disait : « Je n’arrive pas accepter la personne que je suis aujourd’hui ».

Et vous ? Vous acceptez-vous en la personne que vous êtes aujourd’hui ? Lorsque vous regardez le chemin que vous avez parcouru, pouvez-vous, ne serait-ce qu’un instant, être fier-ère de vous ?

Si ce n’est pas le cas, voici un conte pour nourrir votre méditation.

Le sapin et le pommier !

Un jour d'automne, un pommier, mécontent de son sort, confia sa déception au pomiculteur. La nature avait été injuste envers lui en lui donnant une apparence toute difforme, alors que le magnifique sapin qui s'élançait à ses côtés faisait l'envie de tous les hommes qui, d'années en années, ne cessaient de le décorer de magnifiques étoiles illuminées.

Le pomiculteur lui dit alors : "Tu es difformes, c'est vrai. Mais souviens-toi que tu es un arbre greffé dès ton jeune âge et que tu rappelles à l'homme qu'il est lui aussi un peuple déformé par ses fautes et ses faiblesses, mais capable aussi de donner de bons fruits. Tu es émondé, c'est vrai aussi, mais c'est pour que tes fruits n'en soient que plus magnifiques.

Et, parlant de ses fruits, le vieux pomiculteur tira une belle pomme du pommier, sortit son couteau et, d'un trait horizontal, la coupa en deux parties égales. Il montra les deux moitiés au pommier et pointant avec son couteau l'étoile formée au milieu par les pépins, il lui dit : "Tu vois, mon vieux, le sapin a les étoiles qu'on lui ajoute, mais toi c'est au milieu de toi que tu as tes étoiles. C'est dans ton cœur même qu'est ta beauté !"  

Auteur inconnu

S’accepter en qui l’on est aujourd’hui

Pouvons-nous être « parfaits » en tout ? Avoir cette perfection qui ferait de nous une personne se rapprochant de plus en plus d’un dieu ?

Des erreurs, nous en faisons tous et toutes. Les accidents de parcours ne sont pas toujours évitables. Nos actes, nos réactions ne sont pas toujours alignés sur la barre de l’harmonie. Nos choix, nos décisions ne correspondent pas forcément aux buts que nous désirons atteindre. Nos attitudes peuvent montrer une facette de nous que nous aimerions cacher.

Tout cela constitue notre humanité, une humanité qui n’est pas parfaite.

Bien sûr, il y a de multiples points sur lesquels il serait bon d’agir.

La question essentielle étant de découvrir la personne que vous êtes, ce qui vous correspond vraiment.

Si on vous a fait croire que vous deviez être comme ceci ou comme cela, si les évènements vous ont conduits à adopter une personnalité qui est contraire à ce que vous ressentez être, si vous avez laissé aux autres le pouvoir de décider à votre place, le travail consistera à trouver le chemin qui vous conduira à votre personnalité réelle. En attendant, vous ne pouvez qu’accepter, qu’aujourd’hui, vous êtes la personne que vous êtes. Cela ne veut pas dire que vous êtes condamné-e à vivre dans une écorce qui ne vous appartient pas.

Pensez-y ces prochains jours. A bientôt.

p.s. Si vous avez envie d’être averti-e de la parution du prochain article, vous avez la possibilité de vous inscrire à la newsletter – vous trouverez le bouton au bas de cette page.

Merci beaucoup de partager cet article autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé constructif, bien sûr !

Publié dans Coaching

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article