Les connexions du cœur

Publié le par Madeleine Moreau

A bien y réfléchir, nous ne sommes pas des êtres individualisés, à construire nos vies dans notre coin.

Nous avons besoin de nos familles, de nos ami-es pour nous sentir exister.

Nous avons besoin d’avoir des mentors, des exemples, des maîtres pour nous épanouir, même si nous ne leur donnons pas ces titres.

Puisque c’est l’été et parce que nous n’avons pas forcément envie de nous creuser les méninges pour mieux nous connaître, je vous propose un petit exercice très sympa …

Tout d’abord, il est important et essentiel de faire de la place en vous. Alors, laissez de côté tout ce qui occupe votre esprit, éloignez-vous de ce qui pourrait vous distraire. Laissez le calme pénétrer en vous.

Cela fait, vous pouvez commencer.

  • Qui sont les personnes (politique – religion – sport …) que vous admirez le plus et pourquoi ?
  • Quel est le chanteur ou la chanteuse qui touche profondément votre sensibilité ? En quoi est-ce que cela vous touche ?
  • Quel est le film qui laisse en vous une trace indélébile et comment définiriez-vous cette trace ?
  • Quelle est la couleur qui vous attire le plus, que représente-t-elle ?
  • Quel auteur vous a marqué au long de vos lectures, quel style ?
  • Quelle est la personne la plus importante dans votre vie, en ce moment ? Pourquoi est-elle importante ?

Vous pouvez rajouter des items, autant que vous voulez.

Vous pouvez aussi vous arrêter à ceux que je vous propose.

Maintenant essayez de visualiser toutes les connexions qui existent entre vos réponses et ce que vous pensez de vous.

Cet exercice n’a pas de but précis. Il a cependant un pouvoir extraordinaire, celui de vous permettre de ressentir ces connexions du cœur qui fait que vous êtes une personne avec des reliefs, des contours, des couleurs.

Essayez …

A bientôt.

Merci beaucoup de partager cet article autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé constructif, bien sûr !

Publié dans Eté 2018

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article