Prendre ce qui nous appartient

Publié le par Madeleine Moreau

Souvent, trop souvent, nous offrons aux autres ce qui nous appartient.

Cela se produit d’une manière très simple : nous ne prenons pas le temps de nous gratifier, de nous féliciter, de nous donner des raisons de nous sentir fier-ère.

Bien sûr, les autres le font pour nous.

Nous recevons des remerciements, nous recevons la reconnaissance tant attendue. Cela nous fait du bien et fait du bien à notre sensibilité, mais ne nous pénètre pas vraiment.

Alors, n’attendons pas la fin de l’année pour faire un bilan, faisons-le maintenant.

  • Depuis le début de l’année, qu’est-ce que j’ai réussi, bien réussi ?
  • Depuis le début de l’année, quels sont les objectifs que j’ai déjà atteints et qui pourraient me rendre fier – ère de moi ?
  • Quels sont les mercis que je peux m’adresser ?

Des questions toutes simples, pas besoin de chercher midi à quatorze heures.

Un petit arrêt sur nous-même pour nous sentir profondément enracinés dans notre vie.

Essayez …

A bientôt.

Merci beaucoup de partager cet article autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé constructif, bien sûr !

Publié dans Eté 2018

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article