Tout en douceur

Publié le par Madeleine Moreau

Hier, nous marchions dans la capitale et mon amie m’a montré un dépliant déposé sur la devanture d’une galerie d’art.

Bien sûr, le texte était en allemand, pardon, en suisse-allemand. Donc, pour moi, en chinois … hé oui, j’ai beau habité dans un pays multi-langues, je ne connais pas le « swissdurch » !

Elle m’a donc traduit l’intitulé :

« La peinture est la musique des yeux »

La peinture est la musique des yeux … comme c’est bien dit.

Et puisqu’il va être question de lâcher prise sur tout ce qui obstrue nos pensées durant cet été, je vois là un merveilleux moyen de laisser cette phrase vous pénétrer profondément.

Comment ?

En vous émerveillant devant les tableaux de dame nature.

En laissant cette phrase se dire en moi, j’ai pensé aux nénuphars contemplés un peu plus tôt dans la journée et je les ai perçus comme une musique légère, aérienne, douce qui se communiquait au cœur de toutes les personnes qui s’arrêtaient devant le bassin.

Essayez de vivre cet exercice aussi souvent que possible, ne serait-ce que pour ressentir la musique intérieure qui vibre en vous.

A bientôt.

p.s. Si vous avez envie d’être averti-e de la parution du prochain article, vous avez la possibilité de vous inscrire à la newsletter – vous trouverez le bouton au bas de cette page.

Merci beaucoup de partager cet article autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé constructif, bien sûr !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article