Votre oasis secrète

Publié le par Madeleine Moreau

Où que vous soyez, en cet instant, vous pouvez créer votre oasis secrète.

Une oasis est un lieu que l’on trouve dans le désert. Un plan d’eau, quelques arbres – pas forcément des palmiers – un peu d’herbe, du silence …

Un lieu qui contraste avec l’environnement habituel.

Où que vous soyez … au bureau, au centre d’une ville touristique, dans les embouteillages, au cœur d’une forêt, tout en haut de la montagne, sur une plage ou simplement dans votre salon, vous pouvez, mentalement, créer une oasis.

Cela vous semble farfelu ?

A première vue, oui cela semble impossible.

Sans doute parce que vous vous demandez comment vous pouvez faire abstraction de tout le bruit qui vous entoure, surtout le bruit de vos pensées ou de vos préoccupations actuelles.

Vous avez là, une première piste … faire taire le bruit qui vous adresse intérieurement.

Les pensées qui ne cessent de tourner dans votre tête, qui vous font valser du positif au négatif et du négatif au positif créent en vous un tumulte silencieux à l’extérieur, bruyant à l’intérieur de vous. De même pour vos préoccupations. Vous ne cessez d’y penser, vous vous mettez en chasse pour trouver des solutions, pour tenter de minimiser l’impact qu’elles ont sur vous … c’est fatiguant !

  • Fermez les yeux …
  • Respirez longuement…
  • Laissez le flux de votre respiration devenir profond et calme …
  • Détendez vos muscles …
  • Si l’environnement vous le permet, effectuez des mouvements lents avec vos bras, comme si vous dessiniez une oasis, en visualisant votre dessin. Si l’environnement ne vous le permet pas, faites une projection sous vos paupières …

Le calme, la tranquillité arrive après quelques minutes. Vous commencez à vous sentir bien. Vous ne vous sentez plus agressé-e par l’environnement extérieur ou par ce qui vous tracassait quelques minutes auparavant.

Rien n’a changé et pourtant tout est différent.

Vous pouvez faire cet exercice n’importe où … sauf si vous conduisez … et aussi souvent que vous en avez envie.

A bientôt.

p.s. Si vous avez envie d’être averti-e de la parution du prochain article, vous avez la possibilité de vous inscrire à la newsletter – vous trouverez le bouton au bas de cette page.

Merci beaucoup de partager cet article autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé constructif, bien sûr !

Publié dans Eté 2018

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article