Je suis …

Publié le par Madeleine Moreau

Au début j’étais lave, j’étais foudre.

Lorsque je me manifestais, la destruction était imminente.

Je léchais suavement la sève des troncs centenaires pour les réduire en cendre.

Je dévalais les pentes montagneuses, laissant derrière moi des tonnes de cendres et de cailloux qui allaient s’écraser au fond des vallées.

Dans la nuit je me faisais lumière.

Un jour, l’être humain a décidé de me domestiquer. Il découvrait, grâce à moi, que le gibier capturé et dépecé était bien meilleur une fois passé au travers de ma chaleur.

En me domestiquant, il a appris à se construire des armes pour se défendre, avec mes cendres, il a créé des baumes ayant le pouvoir de guérison.

Très vite je suis devenu, pour lui, source de chaleur les protégeant du froid et de l’humidité.

Aujourd’hui, je suis partout. L’être humain se sert de moi pour allumer la bougie qui va éclairer sa nuit ou lui permettre de penser à une personne aimée. Dans l’âtre de la cheminée, je réchauffe l’atmosphère et fait chanter le bois.

Je continue de me manifester en détruisant tout ce qui se dresse sur mon passage lorsque l’occasion se présente.

Sous la forme de la foudre, je tombe n’importe où. Lorsque je deviens lave je deviens dangereux pour les habitants qui ont prit demeure sur les flancs du volcan endormi. Lorsque la sécheresse sévit, je profite de la moindre étincelle pour grandir et redevenir la matière qui refuse de se domestiquer.

A ma manière, je contribue à garder ou à détruire tout un microsystème.

Je suis le feu.

A demain

Merci beaucoup de partager ce calendrier de l’Avent autour de vous, sur vos réseaux. 

 

Publié dans Avent 2018

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article