L’importance des relations dans notre vie

Publié le par Madeleine Moreau

Savez-vous que les relations jouent un rôle important dans notre vie ?

Elles sont un pilier essentiel dans notre développement.

Il y a quelques années, je suivais une formation ayant comme objectif de prendre conscience de l’importance des groupes dans lesquels j’étais engagée et/ou par lesquels je pouvais développer des aspects importants de la personne que j’étais alors.

A l’époque, je m’étais engagée dans plusieurs groupes, regroupés dans 2 entités différentes et je « picorais », à droite, à gauche, des petites graines qui, je ne le savais pas à ce moment-là, allaient me permettre de faire émerger les potentialités qui étaient en sommeil.

Je le reconnais, j’étais quelque peu un électron libre, il y avait tellement de choses en moi, tant de désir de changer le monde. L’image qui me vient est celle d’un bulldozer qui ouvre d’immenses tranchées sur une terre qui n’avait pas été labourée et il fallait que je mette un peu d’ordre dans tout cela.

Le groupe : un effet miroir des facettes de notre personnalité

Ce que nous vivons par et dans les relations constitue une porte royale pour mettre en relief toutes les facettes de notre personnalité.

Plusieurs articles vont se suivre, ils vous permettront de baliser le chemin relationnel qui est le vôtre aujourd’hui. Vous pouvez vous contenter de lire et d’en tirer quelques bénéfices, vous pouvez également vous réserver un moment dans la journée pour faire les exercices proposés et voir où cela vous conduit … je ne doute pas que ce sera de belles découvertes.

Pour commencer

Nous avons tous et toutes des groupes que nous côtoyons avec un engagement plus ou moins important. (Un groupe se constitue à partir de 3 personnes)

Chaque groupe joue un rôle essentiel dans notre vie. C’est ce que nous verrons par la suite.

Pour commencer, je vous propose de faire l’exercice suivant :

  • Etablissez une liste des groupes que vous côtoyez régulièrement.

Si cela vous semble difficile, vous pouvez commencer par les plus accessibles : votre famille est de toute manière un groupe, elle peut être divisée en 2 ou 3 groupes, la famille constituée de vos parents, fratrie, oncles et tantes, etc. La famille qui est celle de votre conjoint ou conjointe. La famille que vous construisez car vous êtes en couple, avez des enfants … Votre entreprise est un groupe et celle-ci peut également être partagée : le groupe en tant qu’identité, (l’enseigne), vos collègues proches, si cela existe il peut y avoir les colloques ou ateliers de travail, etc. Il y a des groupes qui peuvent vous sembler sans importance, c’est le cas des co-locataires ou co-propriétaires car le bien-être de tous et toutes vous concerne. Il y a les groupes non-officiel, cela peut être le voisinage car vous vous retrouvez de temps en temps pour un apéro ou une fête de quartier. Il y a les groupes dans lesquels vous êtes engagés-es et effectuez un rôle bien précis. Les groupes sans lesquels vous êtes simplement présents-es, par exemple les contemporains-nes, etc. Faites votre liste et vous pourrez l’affiner si besoin est au fil des exercices.

  • Lorsque vous aurez terminé votre liste, laissez-vous ressentir l’importance qu’à chaque groupe dans votre vie.

L’importance varie forcément car elle vous permet de définir le degré d’engagement personnel que vous y mettez.

Bien souvent, le groupe « famille » a une importance plus grande que le groupe « voisinage », le groupe d’une association dans laquelle vous participez à ses activités, plus importantes que le groupe travail … (Les groupes essentiellement tournés vers le faire obtiennent généralement une évaluation plus faible que les groupes où vous ressentez un être ensemble)

A vous de voir et de vous laisser juger ce qui vous semble de plus vrai.

Dans le prochain article nous aborderons l’aspect des aspirations et des besoins que vous vivez à l’intérieur de vos groupes.

Bon travail et à bientôt.

Vous trouvez ce blog intéressant ?

N’hésitez pas à le partager autour de vous.

Publié dans coaching relations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article