Le retour des « bonnes » résolutions

Publié le par Madeleine Moreau

2018 c’était l’an dernier … 2019 vient de commencer et, comme chaque année, les magazines, les médias vous proposent de faire la liste de ce que vous pourriez changer dans votre vie.

Hé oui, c’est la semaine des bonnes résolutions, elles vont de pair avec les soldes !

Bon, je sais, la comparaison n’est pas tip top … quoi que … je vous laisse y réfléchir.

Parlons plutôt de cette habitude qui est de formuler au moins une « bonne résolution » pour l’année qui vient.

Cette année j’arrête de : au fait, qu’allez-vous arrêter ?

On le sait bien, le pourcentage de réussite est très faible, même pour les plus avertis. Plus de 90% des décisions prises en ce début d’année tomberont dans l’oubli ces 15 prochains jours.

Pas de quoi paniquer, c’est tout à fait normal.

Personnellement, je ne m’amuse plus à énumérer mes « bonnes » résolutions. Je regarde simplement ce que j’ai envie de vivre pour l’année qui commence, sachant très bien que certaines choses sont déjà programmées et qu’il y a peu de risque que cela ne se passe pas. Je sais également qu’il y a des choses qui ne se passeront pas comme je l’envisage, tout simplement parce que je ne peux pas contrôler les événements qui surviendront dans les prochains mois. Tout au plus, je peux espérer que rien ne se mettra au travers de mon chemin.

Sur quoi sont basées vos « bonnes » résolutions ?

Sans en avoir vraiment conscience, celles-ci sont formulées à partir de ce que ressent votre sensibilité et vos pensées.

Il y a tout d’abord le poids des frustrations vécues ces derniers mois. Vous n’avez pas vécu tout ce que vous auriez désiré l’an dernier, alors cette année vous allez faire ce qu’il faut pour les vivre ! = pas question de revivre ces mêmes frustrations, vous avez droit, le droit, de recevoir ce que vous espérez !

Il y a la pression sociale. Elle peut, si vous êtes influençable, vous dicter ce qui pourrait être de bon ton pour vous, comme par exemple perdre du poids parce que les médias parlent de plus en plus des dangers liés à l’obésité ou au surpoids, lorsque ce n’est pas la tendance vestimentaire qui vous fait prendre conscience que JAMAIS vous ne pourrez porter cet ensemble qui fait la une des magazines, à cause des petits bourrelets qui gâcheront votre silhouette. Il y a également toutes les tendances qui s’affichent et font le buzz dans les réseaux sociaux : manger moins de viande, devenir végane, moins gaspiller, faire du tri, etc … Pour peu que l’on soit déjà sensibilisé, la nouvelle année se présente comme une opportunité pour commencer de vivre autrement !

Il y a toutes les aspirations que vous nourrissez mois après mois, sans trouver le bon moment pour les mettre en pratique. Dans vos pensées vous vous dites, bien souvent, que ce serait le bon moment, sans vraiment le saisir. Alors, quand une nouvelle année commence, vous vous promettez que cette fois-ci sera le bon moment !

Comme vous pouvez le constater, il y a toujours le même phénomène qui se produit : parce que vous entrez dans quelque chose de nouveau … et passer d’une année à une autre est quelque chose de nouveau … vous vous dites que ce sera plus facile de passer aux actes.

Ne prévoyez rien de nouveau, vivez !

Que sera pour vous cette année 2019 ?

Tous les plans que vous pouvez poser noir sur blanc ne seront pas accompagnés d’une assurance que cela se produira.

Vous pouvez avoir 10 projets en tête, et, entre nous, c’est une bonne chose car au moins cela montre que vous avez des envies, mais combien se réaliseront ? Vous ne le savez pas.

Vous pouvez être en bonne santé aujourd’hui, mais quoi vous dit que vous le serez aussi dans 3 mois.

Vous pouvez avoir un travail qui vous épanouit, dans lequel vous vous sentez ultra bien, mais vous ne savez pas si, malgré les bonnes prévisions, ce sera encore le cas dans 365 jours.

Vous pouvez être entouré-e par un tissu relationnel qui vous comble, mais restera-t-il intact ces 52 prochaines semaines ?

Vous pouvez vous sentir en sécurité dans un pays qui ne vit pas un conflit ou une dictature, mais avez-vous l’assurance que vous n’aurez pas à faire face à une catastrophe naturelle contre laquelle vous ne pourrez rien faire ?

Face à ces quelques items, la seule « bonne » chose à faire est de vivre pleinement le jour qui vous est donné.

2019 est une nouvelle année qui va s’écrire jour après jour dans votre livre de vie, qui vous apportera des moments de joie, de bonheur, ainsi que des moments de doute, de tristesse, de chagrin. Il en est ainsi pour nous tous et toutes.

Je ne peux que vous souhaiter le meilleur.

A bientôt.

Merci beaucoup de partager cet article autour de vous

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+. Si vous l'avez trouvé constructif, bien sûr !

Publié dans Coaching

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article