Le temps passe trop vite

Publié le par Madeleine Moreau

Nous voilà, pour ainsi dire, à la fin du 2ème mois de cette année 2019. Le temps passe vite, beaucoup trop vite pour la majorité d’entre nous.

Comment expliquer cette sensation que les jours filent à toute vitesse ? Pourtant, il y a toujours 60 minutes dans une heure et chaque minute contient toujours 60 secondes, les semaines 7 jours, les années comportent 365 jours avec 1 jour de bonus tous les 4 ans …

Soyez connectés ... le temps c'est de l'or !

“Tempus Fugit” ou “Le temps passe”. Voilà un dicton latin qui est toujours très approprié et bien évident à notre époque moderne. Nous éprouvons tout le temps l’urgence des choses, les changements rapides de notre environnement, la mobilité du travail et des personnes qui nous entourent.

Imaginez-vous au réveil, encore à moitié endormi après seulement 5 heures de sommeil. Vous vous apprêtez à commencer votre journée avec des tâches qui vous paraissent insurmontables : des factures à régler, des rapports à rendre avant midi, des coups de fil à passer, les courses pour la semaine à faire, l’organisation du repas de famille de dimanche, la réunion interminable en fin de journée.

Bref, il y a des tâches, des tâches et encore des tâches.

Vous êtes surbooké et vous vous sentez stressé. Votre “machine” n’en peut plus. Tout cela devient de plus en plus lourd pour vous.

Votre pire ennemi n’est ni votre patron, ni le professeur de maths de vos enfants mais le TEMPS, et surtout le MANQUE DE TEMPS. C’est ce qui vous empêche de remplir vos fonctions et vos activités de la vie quotidienne.

Le temps est précieux et trop souvent, il nous échappe. N’attendons pas d’avoir le temps, prenons-le.

Identifier ses priorités, choisir ses relations, organiser ses activités sont des éléments essentiels pour être disponible et apprécier l’instant présent.

Identifier les voleurs de temps est un premier pas pour aller vers une organisation efficace. Ceux-ci peuvent en effet devenir une entrave aux objectifs que vous vous fixez.

Il y a 2 voleurs de temps, ce sont :

Les voleurs de temps externes :

  • Les appels téléphoniques imprévus ou trop longs
  • Les bavardages ou commérages
  • Les réunions ou entretiens mal préparés
  • Les interruptions par les collègues, par les enfants, les parents …
  • Les visiteurs qui arrivent à l’improviste
  • Les conflits mal gérés qui durent
  • Le manque d’information
  • La mauvaise organisation des autres
  • Les démarches administratives trop longues
  • Les embouteillages

Difficile de leur échapper car ils sont souvent hors de contrôle. Même dans la meilleure organisation, ils parviennent à s’infiltrer, nous faisant perdre un temps précieux.

Les voleurs de temps internes :

  • Le perfectionnisme et les détails excessifs
  • Le manque de planification de la journée
  • Le manque d’ordre et de classement
  • La difficulté de comprendre le changement
  • Le manque de compréhension des informations
  • La difficulté à dire non
  • La fatigue, le stress
  • La difficulté à prendre une décision

Sur ceux-ci, nous avons un pouvoir, plus particulièrement lorsque nous les avons localisés, reconnus.

Pour terminer, soulignons qu’il ne suffit pas de bien organiser le temps consacré au travail. L’art d’utiliser ses loisirs présente une importance au moins égale. Très peu de personnes y prêtent attention. Certaines ne disposent que d’une ou deux heures dans la soirée. D’autres sont libres uniquement le matin ou à un autre moment de la journée. Plus d’une mère ne sait pas à quel moment elle sera disponible. L’étudiant de son côté a le sentiment de n’avoir pas un instant à lui. Et il y a l’homme qui n’a rien à faire. Alors comment organiser sa vie de façon à conserver la santé, et à être heureux en même temps, à utiliser du mieux les opportunités de ses loisirs ?  C’est ce que je vous propose de découvrir dans les prochains articles.

Pour le moment, gardez cela en tête : Le temps passe tellement vite qu’il serait bon que je m’y arrête !

A bientôt.

Vous trouvez ce blog intéressant ?

N’hésitez pas à le partager autour de vous.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article