Bien vivre le changement

Publié le par Madeleine Moreau

la vie ne cesse de nous inviter à quitter quelque chose pour trouver notre finalité

La vie … nous aimerions que ce soit un long fleuve tranquille, sans avoir à traverser des étapes qui nous semblent infranchissables, sans devoir faire face aux nombreux défis qu’elle nous propose.

La vie … elle se décline sous plusieurs formes et nous invite sans cesse à explorer d’autres horizons, à quitter quelque chose avant de découvrir d’autres mondes, d’autres réalités.

La vie … un mouvement, une perpétuelle mutation, de multiples naissances !

La vie … et le changement …

Nous n’en avons pas toujours conscience, mais tout au long de notre vie, nous devons nous habituer à de multiples changements. La preuve ? Le premier changement se situe à notre naissance : il faut quitter ce ventre qui nous a porté durant 9 mois et entrer dans le monde des vivants – même si nous étions des vivants bien avant – commencer à respirer par nous-mêmes. Les changements vont ensuite s’additionner régulièrement. De l’état de bébé, il faut passer à l’étape de l’enfant, puis, de l’adolescent, pour surgir à l’étape de jeune adulte, d’adulte, et avancer vers le 3ème âge, le 4ème âge. Ce sont des étapes physiologiques, incontournables.

Dans toutes ces étapes, d’autres se présentent et nous font faire des choix qui vont radicalement changer notre vie : le choix des études, le choix de la vie en couple ou rester célibataire, le choix de fonder une famille ou pas, le choix de son orientation professionnelle. Il y a les décisions que l’on prend et qui doivent s’adapter au changement.

Il y a l’étape de la vie estudiantine, le démarrage professionnel, la carrière professionnelle, l’entrée à la retraite, la vie parentale suivie de la vie nous donnant de devenir grands-parents, l’étape des limites imposées par l’âge et, bien souvent, l’acceptation de devenir dépendant dans un home ou un appartement protégé.

Bien vécus, mal vécus …

Ces changements peuvent être bien vécus. Cela demande d’acquérir une force intérieure, une solidité psychologique. Ils peuvent également être mal vécus, ce qui est bien souvent le cas.

Qu’on le veuille ou non, il y a de multiples situations qui nous « forcent » à entrer dans le changement.

En effet, toute modification qui surgit dans notre vie, ou toute modification que nous choisissons va nous demander d’entrer dans un processus mental qui s’apparente au deuil. Il y a, à chaque fois, une sensation de perte, sans savoir exactement ce qui se trouve devant nous.

Il est alors intéressant de bien connaître les étapes du processus qui accompagne le changement, ne serait-ce que pour mieux gérer la mutation dans laquelle nous entrons. Il devient plus aisé de construire son à-venir et même d’y trouver des intérêts.

Dans les prochains articles vous découvrirez la possibilité de maîtriser le processus du changement, vous prendrez conscience des émotions engendrées par le changement, vous identifierez les opportunités que vous pouvez en tirer et ainsi valoriser votre potentiel de confiance, vous développerez les ressources qui sont en vous pour bien entrer dans le changement.

A bientôt pour une nouvelle session de coaching.

Vous trouvez ce blog intéressant ?

N’hésitez pas à le partager autour de vous.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article