S’organiser pour ne plus être débordé

Publié le par Madeleine Moreau

Vous le savez, le meilleur moyen pour ne pas se sentir débordé, c’est d’être organisé !

Donc, pour cela, il y a quelques règles à mettre en pratique.

Sauf, que ça ne se passe pas toujours comme on le veut et qu’il peut y avoir quelques accrocs sur la route qui font que même la meilleure organisation se retrouve sens dessus, sens dessous. Personnellement, hier, ma journée était superbement organisée et je savais, à mon réveil, exactement ce que j’allais faire. Oui mais voilà … depuis quelques jours, je le sentais arriver … un état grippal … et hier, je me suis retrouvée incapable de penser plus loin que 3 mots alignés, incapable de bouger sans avoir tous les muscles se rétracter, incapable de me concentrer. Autant vous dire que ce que j’avais prévu de faire est rester en l’état et qu’il me faudra bien rattraper ce qui n’a pas été fait, d’autant plus que je n’ai pas le choix, j’ai du pain sur la planche pour tout finaliser avant la fin de la semaine !

C’est dans des situations comme celle-là que l’on peut percevoir qu’une bonne organisation peut devenir une aide efficace pour faire face aux imprévus.

Aujourd’hui, nous allons continuer à réfléchir à ce que veut dire « s’organiser pour ne plus être débordé ».

Pour commencer, je vous invite à réfléchir aux questions suivantes :

  • Quel est mon fonctionnement habituel face à mes responsabilités, mes priorités ?
  • Comment est-ce que je définis ce qui est urgent, ce qui est important ?
  • Suis-je pleinement satisfait-e dans ma manière de m’organiser ?
Pour le moment, ce n'est pas urgent, mais ce serait important d'agir avant que ça ne devienne urgent !

S’arrêter à ces questions n’est pas anodin. Tout d’abord, il est très rare que l’on remette en question ses habitudes. Ensuite, on fait les choses sans se demander s’il n’y aurait pas une autre manière d’agir.

Si votre journée commence toujours par une douche rapide, un petit déjeuner avalé en vitesse, une course pour arriver sur votre lieu de travail et la mise en route des tâches qui vous attendent, si, une fois de retour à la maison vous faites rapidement quelques tâches ménagères, histoire que votre intérieur soit propre, si vous répondez à vos messages à toute vitesse et si vous vous affalez devant la télévision parce que vous vous sentez à la fin de votre vie, y a-t-il une autre manière de s’organiser, de faire autrement ?

C’est vrai, si vous êtes en situation professionnelle, vous ne pouvez pas dire à votre responsable ou votre patron que vous avez besoin de prendre congé demain parce que vous avez du retard dans vos tâches administratives ou parce que vous devez aller acheter des chaussures ou passer au salon de coiffure ! Vous faites vos 5 jours de travail et vous tentez de caser toutes les autres choses dans les 2 derniers jours avant de recommencer le rodéo !

Et si vous appreniez à vous organiser autrement ?

Si vous avez mis par écrit tout ce que vous avez fait la semaine dernière (cf mon dernier article), vous avez une bonne base pour commencer.

Reprenez votre liste et réfléchissez à la question suivante :

  • Idéalement, comment aurais-je envie d’organiser mon rythme de travail ? (Pensez à vos obligations, vos responsabilités, vos priorités ainsi que vos besoins de repos)

C’est une question « casse-tête » … du moins au début …

Je me souviens d’une participante qui disait : « Mais je ne peux pas faire comme je veux, le mercredi je dois conduire ma fille à la danse, la reprendre 1heure après pour la conduire à son cours de musique, le jeudi je dois conduire mon fils à son entraînement de foot et le week-end je dois les accompagner dans différentes manifestations qui sont en lien avec leurs loisirs. Si je veux prendre du temps pour moi, je ne vois pas comment je pourrais le faire, je suis coincée pour quelques années ! »

Vu comme ça, c’est vrai, c’est un peu difficile. Retenez cet exemple car j’y reviendrais ultérieurement et vous découvrirez comment elle a trouvé une réponse à sa situation.

Dans le prochain article nous verrons comment vous pouvez mettre en pratique un plan d’organisation.

En attendant, je vous laisse avec cette citation qu’aurait déclaré Eisenhower, 34ème président des Etats-Unis : « Ce qui est important est rarement urgent et ce qui est urgent est rarement important. »

A bientôt.

Vous trouvez ce blog intéressant ?

N’hésitez pas à le partager autour de vous.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article