Quand je serais riche !

Publié le par Madeleine Moreau

La relation à l’argent est très importante dans notre vie. Pour cause, nous en avons besoin, ne serait-ce que pour payer nos factures, avoir un toit, nous nourrir, nous offrir ou offrir des cadeaux …

Nous faisons partie de ceux qui sont riches, de ceux qui parviennent à joindre les deux bouts, de ceux qui ont à peine le nécessaire pour vivre décemment. Cela dit, nous continuons de rêver du jour où nous serons riches !

Nous avons, peut-être, quelque part dans notre tête, cette petite phrase : « L’argent ne fait pas le bonheur », ce qui est en porte à faux avec toutes les autres pensées liées à l’argent.

Nous avons également des images bien précises : Panier percé – Flambeur – Ecureuil - Grippe-sous … ou d’autres expressions que nous plaçons ici ou là, histoire de ne pas s’éterniser sur un sujet aussi sensible : L’argent n’a pas d’odeur – Le temps, c’est de l’argent ! – Plaie d’argent n’est pas mortelle – L’argent, ça ne pousse pas dans les arbres ! – Naître avec une cuillère d’argent dans la bouche – L’argent rend fou – Les histoires d’argent tuent l’amitié – C’est l’argent qui gouverne le monde.

Avez-vous une image ou une expression qui vous poursuit lorsque vous pensez à votre réalité financière ?

L’aspect financier pas si neutre que ça

Lorsque l’on aborde ce thème, il est facile de voir qu’il n’est pas simple. En parler c’est pénétrer dans la sphère privée, c’est prendre le risque de se retrouver face à un mutisme.

Cependant, comme tout le monde, nous avons une perception bien précise de la question.

Ce qui est difficile à saisir consiste dans la relativité : Qu’est-ce que je fais, qu’est-ce que je pense, comment je gère ?  

Que vous soyez riche ou pauvre, vous avez une relation toute personnelle face à l’argent et c’est ce que nous allons regarder maintenant. Je vous propose de répondre à quelques questions :

  • Au début de votre vie adulte, au moment où vous avez acquis votre indépendance financière, quelle était la perception de votre avenir financier ?
  • Quel sens donnez-vous, aujourd’hui, à l’argent ?
  • Où mettez-vous vos priorités ?
  • Sur l’organigramme de la roue de la vie, où vous situez-vous ?

Ces questions peuvent vous paraître simplistes. Vos réponses vont vous donner un aperçu plus précis de l’hygiène que vous vivez dans ce secteur.

Si vous n’avez pas de satisfaction dans la réalité qui est la vôtre, si vous vous sentez victime d’un système et le rejetez, il y a de fortes chances que votre hygiène soit proche de zéro.

Vous me direz que si je n’ai aucun problème dans ma relation à l’argent, c’est que j’ai suffisamment pour bien vivre … c’est vrai ! Cependant, cela n’a pas toujours été le cas. J’ai fait l’expérience de la pénurie, du manque. J’ai appris à jongler avec les possibles pour m’en sortir. Les prix réduits, les soldes, le troc, les 2ème mains, je connais. Le restaurant et si possible une pizzéria, pour se faire plaisir une fois dans l’année, était le petit plus que nous pouvions nous offrir. Le cinéma, les concerts, les expositions, je n’y pensais pas. Donc, oui, la galère je l’ai connue. Lorsque je regarde ces moments, je peux dire, en toute vérité, que je vivais des satisfactions dans ma réalité. Je me suis parfois sentie victime du système mais je ne l’ai jamais rejeté. Mon hygiène était bonne.

Ce n’est donc pas par rapport à ce que vous avez, ce que vous pensez être en droit d’avoir qu’il vous faut regarder ce secteur, mais par rapport à la relation que vous entretenez face à votre réalité financière.

A bientôt

Vous trouvez ce blog intéressant ?

N’hésitez pas à le partager autour de vous.

Publié dans coaching croissance

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article