C’est la reprise !

Publié le par Madeleine Moreau

Voilà, voilà … nous venons d’entrer dans l’automne selon le calendrier météorologique.

C’est également la rentrée des classes, la fin de la saison estivale, la fin des vacances …

Et si vous preniez un peu de temps pour vous chaque semaine, histoire de garder en vous tous les bienfaits de l’été ?

Depuis quelques mois, j’ai à cœur de vous offrir des thèmes pouvant vous aider à garder un œil ouvert sur votre intériorité. Juste avant les vacances, je vous proposais d’entrer dans le monde de vos émotions. Pour plus de facilité, je le poste à nouveau. Nous continuerons ce thème durant les prochaines semaines.

 

La preuve que nous sommes vivants

Certaines plantes, lorsque nous les touchons, se rétractent. Cela fait rire les enfants qui ne se lassent pas de répéter l’expérience. C’est surprenant, ce qui l’est encore plus est de se rendre compte que cela se produit sur les feuilles les plus jeunes, celles qui sont à maturité restent rigides.

Le parallèle avec notre vie est vite établi. En effet, regardez un enfant, quelque chose le rend heureux et ses yeux se mettent à pétiller, quelque chose le perturbe et son regard devient triste. Il faut dire qu’il n’a pas encore se réflexe de se contrôler, donc, ses émotions sortent instinctivement. Petit à petit, il va apprendre à les contrôler, à les canaliser … surtout celles qui sont considérées, comme négatives.

Vivre des émotions, c’est la preuve que nous sommes vivants, que nous réagissons à notre environnement, que nous ne sommes pas des robots.

Nos émotions, nos amies

La fonction des émotions consiste à nous faire ressentir ce qui nous touche.

C’est une sensation ou réaction émotionnelle ressentie dans la sensibilité et le corps.

Les sentiments, perceptions, pensées conduisent à vivre des émotions multiples, classées en règle générales dans deux registres : celles qui nous sont agréables, celles qui sont désagréables.

Une émotion est une réaction physiologique à une stimulation. Elle ne dure que quelques minutes et se déploie en 3 temps : Il y a tout d’abord une charge (la charge émotionnelle) qui libère des hormones. Le corps ensuite se met sous tension, comme la corde d’un arc qui se tend. Cette tension va nous indiquer la réaction à adopter – ressentir une attirance ou un rejet, s’ouvrir ou se refermer. Tout cela en quelques secondes. Le 3ème temps consiste à décharger le « poids » de l’émotion pour revenir à un équilibre grâce à l’expression : éclater de rire, s’émerveiller la bouche ouverte, ou laisser les larmes couler, la voix qui s’amplifie si c’est une colère, etc.

Les émotions ont deux fonctions biologiques. Elles nous permettent de produire une réaction appropriée face à une situation pour ensuite réguler l’état interne de notre organisme.

Autant de bonnes raisons pour accueillir nos émotions comme des amies et cesser de vouloir les canaliser à tout prix.

Il nous appartient donc d’en faire une force et non une faiblesse. Qu’elles soient positives ou négatives, elles sont des indications précieuses pour découvrir les forces de vie et nous permettent de nous réconcilier avec les conflits qui perdurent en nous.

Apprendre à décoder les émotions, à les reconnaître, à les aimer, nous permet de les apprivoiser, de les aimer, de les laisser s’exprimer et de les gérer à bon escient.

Un premier exercice

  • Quel que soit le moment de la journée où vous arrivez sur ces lignes, prenez un moment pour faire la liste des émotions positives que vous avez ressenties depuis votre réveil.
  • Reprenez chaque émotion et essayez de repérer les 3 temps : De quoi était faite la charge ? Comment votre corps a réagi ? Comment l’avez-vous exprimée ?
  • En revenant sur ces émotions, comment ressentez-vous votre vie ?
  • Y a-t-il des émotions positives que vous vivez plus difficilement ? (Vous pouvez regarder dans les secteurs suivants : amour, reconnaissance, richesse, sécurité, santé, travail, etc.

J’ai souvent observé qu’il est plus facile de laisser vivre ses émotions classées comme positives que le contraire. Nous allons donc commencer par là.

Je vous retrouve très prochainement pour la suite du travail.

A bientôt.

Vous trouvez ce blog intéressant ?

N’hésitez pas à le partager autour de vous.

Publié dans coaching émotions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article