GRRRRRR… j’en peux plus …

Publié le par Madeleine Moreau

Combien de temps encore …

Des semaines, des mois, des années …

Non, mais ça va pas ?

Ce virus nous met la tête à l’envers et, c’est bien connu, quand on a la tête à l’envers, on réfléchit mal, on pense au pire, on ne sait plus trop ou est le vrai, ou est le faux, on croit que tout redeviendra comme avant et on écoute ce que pourrait être le monde après …

Nous vivons au ralenti et nous aimerions que ça aille vite. Si le rêve de voir arriver un vaccin avant la fin de l’année nous colle aux tripes, la peur de voir l’inflation gonfler sans pouvoir réagir, la peur de devoir revivre ce cauchemar dans quelques mois, la peur de reprendre le travail et d’être contaminé parce que trop tôt, la peur de devoir rembourser les pertes … c’est trop de peur …

Je reviens sur ce que je vous disais dans mon dernier article : C’est le moment de prendre soin de notre santé psychique.

Les professionnels de la psyché commencent de brandir la cloche dans ce sens. Il est vrai que la situation devient difficile pour tout le monde ; vie de couple, vie de famille, vie sociale, vie relationnelle, vie professionnelle, vie spirituelle … Une autre forme de stress se met en place. Il va falloir agir si nous ne voulons pas devenir zinzins !

Voici quelques pistes qui peuvent vous aider à prendre soin de votre santé psychique :

  • Penser à autre chose qu’au Coronavirus … Même si nous restons dans l’incertitude en ce qui concerne les vacances estivales, pourquoi ne pas prendre du temps pour se projeter dans ce qui pourrait être possible sans partir à l’autre bout de monde.
  • Faire des choses que vous ne faites pas habituellement. Dans ce domaine, il y a une multitude de possibilités, que ce soit dans la créativité, le bricolage, le jardinage (même si vous n’avez pas terrasse ou de balcon), les jeux de société, la lecture, un cours par tutoriel … c’est très vaste. L’essentiel est que vous puissiez prendre un peu de distance avec ce qui vous pèse en ce moment.
  • Mettre vos affaires en ordre, agir comme si vous deviez partir demain … ce n’est pas lugubre, c’est juste quelque chose que l’on ne cesse de reporter parce que l’on croit que l’on a encore des dizaines d’années à vivre devant nous, mais ce foutu virus nous fait voir que cela pourrait être plus rapide ! De plus, en mettant vos affaires en ordre, vous accomplissez un geste d’amour pour vos proches. Vous vivez ce qui fait partie de votre responsabilité.
  • Redécouvrir la nature, celle qui est la plus proche de chez vous : comment se nomment les fleurs qui s’épanouissent devant vos yeux ? quel est le nom des oiseaux qui ravissent votre ouïe ? combien de variétés d’insectes pouvez-vous voir pendant votre ballade ? Cette piste serait très profitable si vous avez des enfants, car ainsi, ils apprennent sans avoir à porter ce qui vous angoisse.
  • Vivre pleinement les petits gestes du quotidien : sous la douche par exemple, en vous laissant ressentir le doux massage de l’eau qui coule le long de votre colonne vertébrale, lorsque vous préparez votre tartine en pensant au boulanger qui continue de se lever avant le lever du soleil pour préparer le pain, lorsque vous commencez à vous énerver parce que vos cheveux n’ont plus aucune coupe et que vous ne savez pas quand vous pourrez retourner chez votre coiffeuse : changez votre énervement en pensant aux professionnels qui, comme vous, attendent le feu vert pour continuer de vous offrir leurs services, etc.
  • Penser aux personnes avec qui vous n’avez pas eu le temps … avant … de contacter, ou de rencontrer. Pourquoi ne pas les atteindre par téléphone, par message ou leur écrire une petite carte d’encouragement …

Prendre soin de sa santé psychique c’est prendre du recul face à ce qui nous plonge dans l’angoisse, dans la peur, dans l’incertitude, dans l’insécurité.

Ce n’est pas vivre comme si tout était normal, parce que, en ce moment, rien n’est normal.

Prendre soin de sa santé psychique c’est créer sa vie à chaque instant et non pas … je vais le dire … creuser sa tombe !

Créer sa vie c’est avoir cette capacité de faire des projets – même lorsque l’horizon est bouché – c’est vivre la réalité telle qu’elle est en lui apportant des petits zestes d’espérance.

Prendre soin de sa santé psychique c’est retourné ce « grrrrr… j’en peux plus … » en « ça devient dur, mais je peux avancer sur le chemin de ma vie ! »

En attendant …

Prenez soin de vous !

RESTEZ CHEZ VOUS !

A bientôt …

Spécial coronavirus

« Si cette image ou cette citation vous a fait du bien, pourquoi ne pas la partager à votre tour à une personne que vous aimez ?

Vous pensez à quelqu’un ? Pourquoi ne pas lui transmettre ce message ?

Qui sait, vous pouvez peut-être éclairer sa journée »

Publié dans Faire une pause

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article