Histoire de point de vue

Publié le par Madeleine Moreau

Une chenille se promène tranquillement sur une branche.

Elle goûte à la fraicheur du matin, laissant une larme de rosée laver son corps.

Elle se met en boule lorsque le merle s’approche, faisant frissonner les feuilles tout juste sorties de leur bourgeon.

La vie est là, avec ce qu’il y a de compliqué, de difficile. Elle est là avec la délicatesse de cette branche qui lui permet de se confondre pour ne pas être repérée.

Vient le moment ou son corps se fait lourd. Progresser devient de plus en plus difficile. Elle ressent une douleur inexprimable.

Dans quelques minutes, elle ne pourra plus bouger.

Quelque chose vient l’emprisonner, de plus en plus fort. Inexorablement la fin s’approche, la laissant à la merci des prédateurs, à la porte de l’inconnu.

Elle n’est plus qu’une forme, accrochée à cette branche.

A l’intérieur de cette prison étroite, son cœur continue de battre. Son corps prend une forme nouvelle. Ses forces reviennent peu à peu.

De toute ses forces elle se met à pousser contre la paroi qui la retient prisonnière. Des tentatives titanesques pour se libérer.

Elle sait qu’elle ne sera plus la même si elle réussit à s’en sortir. Elle sait qu’une mutation s’est produite.

Dans un effort incroyable, elle parvient à déchirer ce mur opaque et à s’extirper du centre.

Elle n’est plus la même, elle ne ressemble plus à ce qu’elle était avant.

Exténuée par tant d’efforts, elle reste là, pendue à ce qui était sa prison.

Le soleil vient caresser son nouveau corps, un corps qui, maintenant, a des ailes.

Elle comprend à ce moment là qu’une nouvelle vie lui est donnée.

Elle ne rampera plus sur la branche, ne cherchera plus la larme de rosée pour se laver. Elle sait qu’elle pourra s’approcher des fleurs qu’elle admirait, sentir leur parfum, se délecter de leur nectar…

Et elle entend une petite fille s’exclamer : « Maman, regarde, un papillon ! »

Prenez soin de vous !

RESTEZ CHEZ VOUS !

A bientôt …

Spécial coronavirus

« Si cette image ou cette citation vous a fait du bien, pourquoi ne pas la partager à votre tour à une personne que vous aimez ?

Vous pensez à quelqu’un ? Pourquoi ne pas lui transmettre ce petit instant de bonheur que vous venez de vivre ?

Qui sait, vous pouvez peut-être éclairer sa journée »

Publié dans Faire une pause

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article