Le jour J …

Publié le par Madeleine Moreau

Ouf …

Hourra …

Yess …

Enfin …

Vous n’en pouviez plus de rester là, sur le seuil de votre porte, vous demandant si vous pouviez un faire un pas de plus pour sortir ?

Nous voici au jour J … le premier jour du jour d’après … mais après quoi ? l

Le premier jour de l’après confinement … du moins pour pas mal de personnes !

Nos têtes blondes – allez savoir pourquoi nous continuons de les nommer ainsi – retrouvent leurs camarades, peuvent à nouveau courir – mais pas trop – dans la cour de récréation …

Les parents, s’ils ne peuvent faire le travail à la maison retrouvent le bonheur des embouteillages – la voiture, c’est mieux que les transports en commun – et leurs collègues qui ne peuvent s’empêcher de s’approcher, histoire d’évaluer ce que représente les 2m de distance !

Les personnes d’un certain âge peuvent à nouveau faire causette dans le square – un peu sourds, elles s’en fichent de la distance sociale …

Les restos, les bars, les boutiques, les grandes surfaces ouvrent à nouveau leurs portes et derrière chaque comptoir il y a comme des relents de désinfectants et des regards apeurés – où se cache l’ennemi ? – il faut réagir autrement qu’avant, avant le coronavirus …

Vous l’avez compris, ce jour J, ce jour d’après n’est pas, pour tout le monde, une bénédiction.

Si vous êtes plus spécialement concerné/e par ce jour J, voici un petit truc pour avaler la pilule – si j’ose dire – et vivre ce premier jour sans trop de stress …

Plutôt que de vous dire : « Je dois faire attention, vivre avec prudence, ne pas faire de bises, ne pas serrer les mains, me les laver aussi souvent que possible, ajuster mon masque, ne pas le toucher toutes les 30 secondes, éviter de tousser ou alors dans mon coude, respecter la distance sociale, ne pas rejoindre les groupes qui sont déjà au-delà des 5 personnes conseillées … etc. » Changez votre état d’esprit en remplaçant les premiers mots : « Je choisis de faire attention, je choisis de mettre en pratique les recommandations sanitaires. Je choisis de vivre avec prudence, tout d’abord pour moi et ensuite pour les autres. Je choisis de rester à distance, non pas parce que je suis obligé/e mais parce que je sais que la distance respectée peut permettre d’éloigner le risque d’une deuxième vague … etc. »

Ce jour J, ce jour d’après, commence aujourd’hui … pas demain !  

Pensez-y tout au long de la journée.

A bientôt !

La vie après le covid19

« Si cette image vous a parlé, pourquoi ne pas la partager à votre tour à une personne qui craint le déconfinement ?

Vous pensez à quelqu’un ? Pourquoi ne pas lui transmettre ce message ?

Qui sait, vous pouvez peut-être éclairer sa journée »

 

Publié dans Les jours d'après

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article