Reprendre le rythme de la vie

Publié le par Madeleine Moreau

Peu à peu, la vie reprend ses droits.

Beaucoup de choses se sont passées ces deux derniers mois : Le début de la crise qui nous a prit aux tripes, les annonces successives pour un confinement plus ou moins strict, le travail qui a bousculé bien des habitudes, les écoles qui se sont fermées, les commerces non essentiels qui ont baissé le rideau, les lieux conviviaux qui n’ont plus eu le droit de recevoir des clients, les transports qui ont été quasiment mis à l’arrêt, les projets qui ont été avortés prématurément …

Notre vie personnelle a été également chamboulée : Vivre ensemble à la maison ou vivre une solitude encore plus grande, travailler depuis son domicile et n’avoir qu’un écran pour vivre les liens relationnels, accepter l’aide de personnes tiers pour les courses, voir en quelques heures tous les rendez-vous planifiés s’effacer, ne plus profiter de faire du shopping – aller chez la coiffeuse – se rendre à l’institut de beauté – au fitness ou simplement retrouver les amies sur une terrasse … sans savoir quand tout reviendra à la normal. Les relations de couple, familiaux, amicales n’ont plus été les mêmes – créativité pour les cas où tout allait bien – plus conflictuelles si les tensions préexistaient – désastreuses si elles se vivaient déjà sur le fil du rasoir.

Des émotions nouvelles ou celles que l’on maîtrisait comme on le pouvait se sont amplifiées : peur, crainte, psychose … énervement, colère, tristesse, accablement …

De nouveaux sentiments ont prit place : affectivité, insécurité, compensation, addictions diverses, déstabilisation globale …

Et maintenant …

Le déconfinement a commencé.

Il faut ressortir, recommencer à vivre comme avant ou presque …

Un déconfinement qui va se faire par paliers. Il y a ce qui est à nouveau permis, ce qui est encore interdit et une montagne d’incertitudes !

La vie reprend ses droits mais sera-t-elle comme avant ?

Les pronostics vont bon train.

Personnellement, je ne pense pas que tout sera vraiment comme avant. Le coronavirus va laisser des traces durables dans notre vie et dans notre économie.

Par contre, ce que je ne sais pas, c’est si nous prendrons en compte ce que nous avons appris, ce que nous apprendrons encore.

Nous le savons, le chemin pour trouver une nouvelle zone de confort peut être très long, alors que revenir à notre ancienne zone, surtout si celle-ci est encore possible, est le chemin le plus court.

Nous allons nécessairement pleurer sur ce que nous aurons perdu, regretter ce qui n’existera plus, rechercher ce qui nous manquera, créer ce qui nous semblera essentiel.

Avant, il est nécessaire de nous remettre en marche, de reprendre le gouvernail de nos vies, de retrouver nos espaces, de semer les graines pour des lendemains fructueux.

Maintenant … à partir de ces prochains jours, je vais reprendre des articles plus ciblés sur les défis qui nous attendent dans l’à venir.

A bientôt !

La vie après le covid19

« Si cet article vous parle, pourquoi ne pas le partager ?

Vous pensez à quelqu’un ? Pourquoi ne pas lui transmettre ce message ?

Qui sait, vous pouvez peut-être éclairer sa journée »

Publié dans Les jours d'après

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article