On en parle … ou pas … (2)

Publié le par Madeleine Moreau

On en parle … ou pas … de notre ressenti psychologique ?

J’ai commencé à vous en parler dans l’article précédent et vous avez eu toute une semaine pour regarder ce que cette période de crise vous a déjà appris … et, je pense, que nous aurons encore beaucoup à apprendre dans les mois qui viennent.

Apprendre est une chose, mais que faire après ?

C’est un peu comme lorsque nous étions à l’école ou en apprentissage, en étude. Nous avons appris tellement de choses et nous avons désappris au fur et à mesure ce qui ne nous a pas été utile. Ajoutez à cela qu’il est plus facile d’apprendre entre 6 et 12 ans, plus difficile après 40 ans et très compliqué à un âge certain …

Voyons aujourd’hui, pour donner suite à mes lignes, ce à quoi nous invite la 2ème action :

Comprendre ce qui se passe en nous c'est comme chercher à comprendre ce qu'un artiste veut nous montrer

Comprendre

Reprenons – Depuis que le Covid19 est apparu dans votre vie, vous avez dû vous adapter jour après jour. Vous avez vécu le confinement strict ou un peu plus libre. Vous avez appris à utiliser les gestes barrières. Vous avez pris de la distance dans vos relations. Vous avez créé d’autres manières de rester en relation avec vos proches. Vous avez fait face à toute sorte de frustration et comblé le mieux possible vos manques et vos besoins.

Aujourd’hui vous n’aspirez qu’à une chose, retrouver votre vie d’avant.

Autant le dire tout de go, si cela vous semble possible, ce sera néanmoins impossible. Vous ne pouvez pas effacer ce que vous avez vécu ces 3 – 4 derniers mois et l’impact psychologique est beaucoup plus important que vous ne le pensez.

Ces derniers jours, j’ai eu des rencontres de groupe et j’ai observé que 4 personnes sur 10 avaient du mal à vivre le déconfinement. Ces personnes appartiennent à des tranches d’âge différentes. Certaines sont actives dans la vie professionnelle, d’autres essaient de reprendre dans leur statut d’indépendant, et quelques-unes sont à la retraite. Il y a dans le lot des parents, des célibataires.

L’impact psychologique a son propre visage pour chaque personne. Ce qui est commun à chacune est une sensation d’angoisse plus ou moins importante. Il y a également un facteur qui revient très souvent, l’insécurité.

Je ne sais pas ce qu’il en est pour vous. Faites-vous partie des 6 qui vivent assez bien le déconfinement ou des 4 qui vivent difficilement le déconfinement ?

Que vous soyez dans un groupe ou dans un autre cela ne change rien dans l’action que je vous propose.

Comprendre … non pas comment le virus est apparu, comment il s’est propagé, comment il continue de se propager … Ces questions, laissons-les aux scientifiques et espérons qu’ils trouveront la réponse.

Comprendre … à partir de ce que votre vécu dans le cœur de la crise vous a appris. Il s’agit donc d’entrer dans une compréhension de ce qui a changé en vous.

Pendant le confinement vous avez quitté certaines attitudes ou habitudes et vous en avez adopté d’autres. Essayez de regarder les raisons qui vous poussaient, avant, de vivre ces attitudes ou ces habitudes. Une fois que cela est fait, regardez les raisons qui vous ont permis de les changer pendant le confinement. Que comprenez-vous de votre manière de réagir en situation « anormale ».

Pendant le confinement, votre vie relationnelle a pris un autre tournant. Il ne serait pas étonnant que vous ayez découvert qui fait partie des liens importants dans votre vie et qui en fait moins partie. Prenez le temps pour comprendre ce qui a changé, ce qui peut encore changer dans votre vie relationnelle maintenant que votre vie revient peu à peu à une normalité. Comment définiriez-vous votre profil relationnel aujourd’hui ?

Pendant le confinement, vous avez vécu des émotions diverses, parfois très calmement, d’autres fois en dent de scie. Ces émotions ont sans doute soulevé des questions existentielles, provoqué des remises en question. Et si vous repreniez tout ça, à tête reposé pour mieux comprendre comment vous fonctionnez dans des situations que vous n’avez pas choisies ?

Pendant le confinement, vous avez peut-être ressenti des résistances, des incompréhensions face à ce qu’on vous demandait de vivre. Vous avez dû vous plier à une situation qui devenait un peu plus dure à fil des jours, des semaines. Aujourd’hui, quelle lecture de vous dans la situation faites-vous ? Y a-t-il des ressources, des forces, des aptitudes que vous découvrez ?

Prenez le temps de réfléchir à ces quelques pistes. Laissez les choses se dire en vous. Qu’est-ce qui vous apparaît de plus saillant et serait, dans les prochaines semaines, les prochains mois de mieux vous comprendre dans votre profil psychologique.  Autant que possible écrivez ce que vous découvrez, vous aurez ainsi plus de facilité à y revenir dans les moments plus difficiles.

Dans le prochain article nous verrons s’il est possible de vivre avec cette réalité d’un virus qui continue d’être au milieu de nous.

A bientôt !

La vie après le Covid19

« Si cet article vous parle, pourquoi ne pas le partager à votre tour ?

Vous pensez à quelqu’un ? Pourquoi ne pas lui transmettre ce message ?

Qui sait, vous pouvez peut-être éclairer sa journée »

Publié dans Les jours d'après

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article