Se remettre sur les rails

Publié le par Madeleine Moreau

« Le plus grand secret pour le bonheur, c’est d’être bien avec soi »

Bernard Fontenelle

Tout est dit dans cette citation : Être bien avec soi ! 

C’est tellement simple. Pourtant, si l’on s’arrête à ces mots, soudain ça devient compliqué.

En parlant du bonheur, que restera-t-il de cette année 2020 ?

Il faut bien le reconnaître, la crise du Covid 19 a une influence énorme sur notre psyché et elle va laisser des traces qui mettront du temps à s’effacer.

Depuis l’annonce de l’épidémie qui est devenue une pandémie, nous recevons chaque jour notre lot de « mauvaises » nouvelles. Celles-ci ont une influence indirecte sur notre bonheur et vient toucher nos besoins de sécurité, de confort.

Ce qui est à venir, nous en avons quelques prémices : Il faudra du temps pour retrouver une normalité, pour qu’un vaccin efficace soit accessible à toute population de notre terre – sauf si vous croyez aux promesses d’un certain président … et si en plus … vous pensez qu’il sera également disponible pour vous qui vivez à plus de 8’000km !

N’entrons pas dans l’illusion, dans le rêve utopique, une chose est certaine : Il faudra du temps pour retrouver un équilibre au niveau social, économique.

Cependant, nous aspirons tous et toutes qu’un remède puisse voir le jour, que ce foutu virus disparaisse comme il est venu. Nous désirons retrouver ce qui nous faisait vibrer, nous voulons nous sentir libres.

Rêve ou illusion ?  

Nous rêvons d’une situation économique stable. Nous rêvons de sauvegarder nos emplois. Nous rêvons à une prospérité grandissante … Rêve ? Illusion ?

Nous rêvons une politique sociale où chaque être humain serait reconnu dans une appartenance universelle. Nous rêvons à un partage équitable de nos richesses. Nous rêvons à une démocratie qui donne une liberté pleine à tous les peuples … Rêve ? Illusion ?

Nous rêvons à une régulation progressive du climat. Nous rêvons aux millions de possibilités qui vont s’offrir à nous pour freiner le réchauffement climatique. Nous rêvons d’une vie saine … Rêve ? Illusion ?

Au centre de ces rêves, il y a toi, il y a moi, en recherche d’une réalisation personnelle qui nous permettra de nous déployer et de nous épanouir.

Quitter le rêve, quitter l’illusion est le défi à vivre pour trouver le chemin du bonheur.

Se remettre sur les rails

Le virus est toujours là et il nous faut apprendre à vivre avec !

Nous avons alors le choix : attendre le fameux vaccin, espérer qu’il disparaîtra comme il est apparu – ce qui nous oblige à rester dans le rêve, l’illusion – ou, se remettre sur les rails.

C’est ce que je vais vous proposer tout au long de l’automne.

A bientôt !

« Si cet article vous parle, pourquoi ne pas le partager à votre tour ?

Vous pensez à quelqu’un ? Pourquoi ne pas lui transmettre ce message ?

Qui sait, vous pourriez peut-être éclairer sa journée »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article