C’est la poisse !

Publié le par Madeleine Moreau

A quelques années de la retraite, voilà qu’elle se retrouve au chômage. Elle n’est pas la seule, 80 collègues viennent d’être licenciés.

Jeune maman depuis 3 mois, elle espérait reprendre le travail et apprend par les médias que la petite entreprise dans laquelle elle travaillait dépose son bilan.

Il y a 2 ans, il a vaincu le cancer. Personne à risque, il a été plus que prudent pendant le confinement. Tout allait bien jusqu’à ces derniers jours où il apprend qu’un nouveau cancer s’est déclaré dans son corps.

Gérant depuis plus de 20 ans, sa boutique a tenu le coup dans les dernières crises. A chaque fois, il a su se réinventer, offrir des produits de qualité à ses clients et proposer un service après-vente au top. Cette fois-ci, il ne rebondira pas. Les sous-traitants chez lesquels il se fournissait ont mis la clé sous la porte. En trouver d’autres est problématique. Il va liquider son affaire et prendre une retraite anticipée.

Il tient une petite pension dans un lieu touristique, cultive quelques légumes pour tenir lorsque l’été s’en va. Le Covid19 est arrivé. Plus de touristes, les étrangers ne viennent plus. Son pays est en zone rouge et lorsque les restrictions se sont levées, les touristes ne sont pas revenus. Au moment du confinement, il a planté des graines de courges. Elles commençaient à germer et la neige a fait son retour. Toutes les promesses ont fondu. Il a alors planté de pdt et alors qu’elles promettaient une belle récolte, la grêle est tombée, laissant les champs dans une désolation incroyable. Ses quelques arbres fruitiers ont perdu tous leurs fruits.

Il voulait s'en sortir, en quelques minutes la nature s'est déchaînée ...

C’est la poisse !

Chaque jour qui passe révèle des drames dans la vie de personnes que nous connaissons.

Lorsque je regarde ce qui se passe dans mon entourage, lorsque je vois les épreuves que doivent traverser des amis-es, je me demande toujours comment je peux les aider à garder en elle l’espoir que demain ne peut qu’être mieux qu’aujourd’hui. C’est si facile de le dire, si difficile d’y croire, même par procuration.

Est-ce vraiment aidant de chercher à vouloir remonter le moral ?

… Surtout quand tout va bien pour nous !

Il y a d’autres manières d’être aidant-e et si vous vous sentez concerné-e par cette problématique, voici quelques attitudes que vous pouvez adopter :

  1. Entendre … ce qui veut dire se mettre à l’écoute, faire appel à son empathie.
  2. Reconnaître les sentiments que la personne partage sans vouloir les positiver.
  3. Savoir observer des moments de silence pour laisser de l’espace aux diverses émotions qui se manifestent.
  4. Permettre à la personne de dire ses besoins.
  5. Entendre la souffrance et se vivre en accueil comme cela vous est possible dans le moment présent.

Ces attitudes, si vous les vivez, ne changeront rien à la situation. En revanche, elles apporteront, n’en doutez pas, un réel réconfort susceptible d’aider à faire face à cette poisse, à cette épreuve que l’autre vit.

A bientôt

« Si cet article vous parle, pourquoi ne pas le partager à votre tour ?

Vous pensez à quelqu’un ? Pourquoi ne pas lui transmettre ce message ?

Qui sait, vous pourriez peut-être éclairer sa journée »

 

Publié dans Coaching

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mael Jouet 13/10/2020 14:40

Merci pour cet article, au plaisir de vous voir sur mon blog. https://mael-jouet.blogspot.com/