Un petit bout de vérité en tout ce que l’on croit

Publié le par Madeleine Moreau

Il y a un petit bout de vérité en tout ce que l’on croit. Ainsi, les râleurs, les révoltés, les mécontents, les sceptiques, les antis… ont dans leurs propos un bout de vérité. On peut dire la même chose pour les optimistes, les décideurs, les scientifiques, les leadeurs. Dans leur propos, ils ont un bout de vérité.

Ce qui veut dire que la vérité totale n’existe pas !

Que faut-il en retirer ?

Hier, petite balade au bord du lac. La douceur était au rendez-vous, elle l’est d’ailleurs depuis plus d’une semaine. En quelques jours, nous avons passé de l’hiver au printemps.

J’en veux pour preuve ce magnolia impatient de fleurir …

Vous voyez comme ces bourgeons sont prêts à éclater ? Allez, encore quelques jours de douceur et les premières fleurs offriront leur pollen aux abeilles.

Il y a un peu de vérité dans cette observation, un tout petit bout. Il y manque une donnée essentielle. Bon sang, nous sommes en février, nous sommes encore dans la saison hivernale. Ne nous y trompons pas, la neige peut revenir et elle reviendra. Le gel restera présent au petit matin.

Encore un petit bout de vérité …

Ha, oui, c’est le moment de révéler le plus important …

Le réel, le moment présent se dit dans toute sa vérité !

Durant cette promenade, mon regard est irrésistiblement attiré par ce banc …

Un objet pour le moins insolite. Mais pourquoi l’avoir coupé au milieu ?

Ha oui, c’est vrai, il faut respecter les distances !

Le réel, c’est cette pandémie qui n’en finit pas de nous torturer. Le réel, c’est ce banc qui vient rappeler que ce n’est pas le moment de faire comme si elle n’existait pas. Le réel, ce sont ces terrasses au bord du lac qui sont vides. Le réel, ce sont ces enfants qui jouent ensemble et les mamans qui se parlent à 2m de distance, cachant leurs sourires derrière un masque. Le réel c’est cette impossibilité de se faire proche physiquement des gens que l’on aime. Le réel est de ne plus voir des amoureux qui se bécotent sur un banc public !

Le réel, c’est cette nature qui se met en route dès que les rayons du soleil deviennent plus chauds, que la terre se réchauffe mais qui sait aussi se remettre en veille si le froid reprend ses quartiers.

Le réel, c’est que nous aimerions tous et toutes retrouver dans notre quotidien une normalité.

Un petit bout de vérité en tout ce que l’on croit … ce dernier réel, comme je désirerais qu’il contienne un 98% de vérité !

A bientôt !

« Si cet article vous parle, pourquoi ne pas le partager à votre tour ?

Vous pensez à quelqu’un ? Pourquoi ne pas lui transmettre ce message ?

Qui sait, vous pourriez lui donner l’envie de regarder les choses comme elles sont. »

Publié dans Coaching

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article