« Vivre » en parenthèse

Publié le par Madeleine Moreau

Vivre au temps du Covid … C’est un chamboulement profond et durable.

Ce qui ne devait durer que quelques semaines, au plus deux ou trois mois n’est pas près de s’arrêter.

Lorsque le bout du tunnel semble proche, voilà qu’un autre se profile.

Nous avons dû apprendre à « vivre » en parenthèse, bien sûr, à des niveaux différents, selon que l’on soit indépendants ou pas. Certaines branches professionnelles se trouvent toujours dans le 1er tunnel, d’autres ont profité de la crise, certaines sont instables.

Que restera-t-il de cette pandémie dans 20 ou 30 ans ?

Nous désirons tous et toutes retrouver une vie normale, enlever les parenthèses et revenir à ce qui était avant, avant le 1er confinement. Retrouver cette époque où nous disions qu’il serait nécessaire de réduire notre croissance économique, faire quelque chose pour le climat, ne plus consommer à tout vent. Cette pandémie nous a donné un aperçu de ce que pourrait être la vie au ralenti. Force est de reconnaître aujourd’hui que ce n’est pas si simple que ça.

Enlever les parenthèses

« Vivre » au ralenti, est-ce ce qui nous attend pour les prochaines décennies ?

Nous entrons, que nous le voulions ou pas, dans un chamboulement profond et durable. Devant nous, d’autres défis seront à relever.

Comme si la crise actuelle ne suffisait pas, les scientifiques sont unanimes : « Si nous revenons à la vie d’avant, d’autres pandémies se déclareront ! » Entendez par la vie d’avant, notre course effrénée pour obtenir toujours plus.

Et si, enlever les parenthèses, c’était commencer de mettre en place une autre manière de vivre ? Si c’était construire l’ère de l’après Covid ?

Je ne sais pas si vous y avez déjà pensé.  

Retrouver la vie d’avant nous plonge dans une illusion.

Cette illusion est renforcée avec tous les espoirs mis sur une vaccination mondiale … tout en sachant que ce ne sera possible que dans quelques années !

Vivre sans les parenthèses est le premier défi que nous devrions relever.

Vivre en tenant compte des enjeux économiques et climatiques est un autre défi.

Vivre avec cette certitude qu’il nous appartient de donner à nos enfants, à nos jeunes, un avenir sécurisant.

Vivre

Cette crise sanitaire nous a privé de choses essentielles et nécessaires à notre équilibre : Être avec les autres, nous rencontrer, bénéficier des structures culturelles, assister à des manifestations sportives ou musicales, libérer les tensions, faire la fête, etc.

Vivre cela suppose que nous puissions trouver, rapidement, un équilibre dans notre santé psychologique et notre santé sociale. Sans cet équilibre le risque est d’assister à une explosion des tensions qui ne pourront plus être canalisées. La jeunesse, en particulier, en est le messager.

Et si vous commenciez, aujourd’hui, à penser à ce que vivre signifie pour vous ?

A bientôt ! 

 « Si cet article vous parle, pourquoi ne pas le partager à votre tour ?

Vous pensez à quelqu’un ? Pourquoi ne pas lui transmettre ce message ?

Qui sait, vous pourriez lui permettre de commencer à vivre sans parenthèses »

Publié dans Coaching

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article