Ce que vous ressentez au niveau de votre sensiblité se décline en de multiples mots

Publié le par processuscroissance--blog.com

Faites votre liste

Tout ce que vous ressentez, tout ce que vous éprouvez fait partie de votre sensibilité.

emotions-diverses.jpg

« Se sentir à fleur de peau »

« Se sentir aussi rigide qu’un bout de bois »

« Se sentir aussi froid qu’un glaçon »

« Se sentir prêt/e à surmonter tous les obstacles »

« Se sentir plein de vie, d’énergie »

Autant d’images qui parlent essentiellement de l’état de votre sensibilité.

La sensibilité c’est le baromètre de votre humeur, c’est aussi le moyen le plus simple pour détecter ce qui vous fait vibrer, pour déceler votre degré de joie ou de tristesse.

C’est pour cela que nous y mettons nos mots, parfois nos maux.

Nous vivons au fil d’une journée de multiples sensations émises par notre sensibilité.

Chaque sentiment, chaque ressenti est à lui seul tout un langage qui est à découvrir.

Elles peuvent être agréables, désagréables ou nous décrire.

Pour vous aider à mieux percevoir la richesse des émotions qui font vibrer votre sensibilité, voici une liste comportant 13 familles de sensations psycho-physique.

Famille comportant des vibrations agréables

Ø Bonheur

Ø Joie

Ø Paix

Ø Amour

Famille comportant des vibrations désagréables

Ø Trouble

Ø Fatigue

Ø Peurs

Ø Tristesse

Ø Colère

Ø Culpabilité

Ø Jalousie

Famille comportant des vibrations qui vous décrivent

Ø Sentiment d’être …

Ø Etat de …

Chaque famille se décline sous plusieurs « identités ».

Ainsi « Le bonheur » peut vous permettre de vous sentir  heureux/se – satisfait/e – reconnaissant/e – etc.

Ressentir des moments de « joie » peut vous permettre également de ressentir que vous êtes plein/e d’entrain – plein/e d’énergie – enjoué/e – etc.

Les moments de « paix » peuvent vous donner de ressentir que vous êtes détendu/e – satisfait/e – zen – etc.

Lorsque vous recevez ou donnez de « l’amour », vous pouvez alors ressentir en vous de multiples mouvements, comme : être sensible à … - plein/e de tendresse – attentionné/e – etc.

Il en est de même pour les familles « désagréables »

Lorsque vous ressentez un « trouble », vous pouvez vous sentir perplexe – confus – etc.

Lorsque vous vous sentez « fatigué par … » votre sensibilité peut émettre des signaux qui vous feront dire que vous êtes : sans élan – inerte – saturé/e – etc.

Dans les moments où la « peur » prend le dessus, vous pouvez ressentir en vous que vous êtes : angoissé/e – paniqué/e – déboussolé/e – etc.

La « tristesse » peut vous submerger. Vous ressentirez alors qu’elle se traduit par des mouvements ou vous ressentez du : dépit – découragement – solitude – etc.

La « colère » comporte également plusieurs états : contrariété – amertume – exaspération – etc.

Vivre une « culpabilité », se sentir « coupable » s’accompagne bien souvent de sensations qui se diffusent dans tout le corps : seul/e fautif/ve – indigne – pas à la hauteur – etc.

La « jalousie » vous fait ressentir des mouvements qui vont à l’encontre de l’amour que vous désirez donner ou recevoir et vous fait ressentir que vous pouvez être : envieux/se – possessif/ve – etc.

Il nous reste 2 familles à visiter, celles qui nous décrivent.

Tout d’abord, le « sentiment d’être » exploité, maltraité – abandonné – en appétit – intéressé/e – etc.

Ou de se sentir en « état de … » satisfaction – souffrance – perte de sens – profondeur – etc.

Quels autres termes allez-vous trouver ?

Ces familles comportent bien d’autres termes.

Aujourd’hui, j’ai une liste de 178 termes qui se répartissent dans les 13 familles.

Il y en a sans doute beaucoup plus.

Pour cela, je vous propose de prendre, si le cœur vous en dit, un peu de temps pour trouver quels termes vous mettriez dans l’une ou l’autre des familles proposées aujourd’hui.

Votre commentaire pourrait se rédiger ainsi :

Famille amour – lorsque je reçois de l’amour ou lorsque je donne de l’amour, je me sens …. je ressens en moi de …

Je me réjouis de lire toutes vos propositions et c’est avec joie que j’y reviendrais prochainement.

A bientôt.


  Merci beaucoup de parler de cet article autour de vous !

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l'avez trouvé sympa, bien sûr !  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article