Absolument incroyable

Publié le par processuscroissance.over-blog.com

Une intox psychologique par des chemins détournés

 

Je ne pensais pas reprendre cette information aussi rapidement. Mais, pourquoi attendre alors que c’est un sujet qui est offert sur un plateau.

 

Bon, vous le savez, plus que 11 mois avant la fin du monde !

decembre-2012.jpg

Le but de cet article n’est pas de débattre entre le vrai et le faux, de revenir sur ce que tout le monde sait déjà, c’est-à-dire, que personne ne peut prédire exactement la date de la fin du monde.

 

Non, le but est de vous parler de l’intox psychologique.

 

Au départ, il y a une suggestion, une information tirée généralement d’un fait réel qui peut être vérifié. Plus subtilement, l’information peut provenir d’une croyance, d’une légende qui a depuis des siècles été adoptée par la société.

 

Lorsque l’information est reliée à un évènement dramatique, celle-ci est reprise par des centaines, des milliers de journalistes. Elle fait le tour du monde. Elle sert de base à des débats, des documentaires, des films, des publicités, clips.

 

C’est la force de la répétition qui permet l’intoxication psychologique.

 

Au début, le sujet peut ressentir un doute, ne pas y prêter une attention particulière, rester sur ses gardes. A force de répétitions, il commence à accepter cela comme une vérité, à penser que ce n’est pas si faux que ça.

 

La suggestion fait appel à l’état affectif et psychique. Elle laisse libre court aux interprétations en fonction des repères, ancrages et valeurs que vous avez.

 

colombe

Suggérer la fin du monde le 21 décembre 2012, pas si innocent que ça !

  

2,5 millions de pages Web, 200 bouquins évoquent la fin du monde pour décembre 2012, conformément au calendrier maya. Tour d'horizon de ce qui circule...

Le calendrier solaire de trois cent soixante-cinq jours se décomposait en dix-huit "mois" de vingt jours auxquels on ajoutait une période très courte de cinq jours (18 x 20 + 5 = 365 jours). Les deux cycles commençaient en même temps mais, pour qu’une même date pût se répéter, il fallait un laps de temps de cinquante-deux ans de trois cent soixante-cinq jours et de soixante-treize années de deux cent soixante jours. La conjonction des deux calendriers donnait lieu à des rituels complexes. Enfin, pour situer les événements dans le passé, il était nécessaire de partir d’une date initiale, comme nous le faisons en prenant comme référence la naissance du Christ. Les Mayas avaient calculé une date d’origine qui correspond au 13 août 3114 avant notre ère. Il s’agit là d’une convention, qui permet d’inaugurer le compte long des treize baktuns, de 144 000 jours chacun (Sur une base de 360 jours et non 365, 242036). Le 21 décembre 2012, le cycle long s’achèvera, ce qui coïncidera avec le solstice d’hiver. C’est alors que, selon les prophéties, l’ère maya prendra fin.

 BIBLIOTHEQUE/Les_Mayas_les_Grecs_de_lAmerique.asp

 

Pourquoi les mayas ont prédit la fin du monde pour fin 2012?
D'après la NASA, pas de panique, c'est juste que les astronomes mayas ne voyaient pas l'utilité de prévoir le calendrier plus loin. Comme l'expliquait un astrobiologiste sur le site de la NASA en 2009, "mon calendrier sur mon bureau s'arrête au 31 décembre 2009, pourtant, je ne panique pas."

D'autre part, il y a controverse sur le jour exact. Le gros des troupes apocalyptistes penche pour le 21/12/12, mais d'autres avancent cette date de 9 jours, le 12/12/12, et d'autres encore annoncent ça pour le 28 octobre 2011, soit quelques jours à peine après la fin de la primaire socialiste!

Au passage, signalons que des scientifiques néerlandais pensent que les Mayas... se sont plantés dans leur calendrier, et qu'il devrait plutôt finir vers 2200, soit une erreur de 208 ans quand même! (La VO sur le site Natuurwetenschap & Techniek c'est par là)

HuffingtonPost.fr

 

Jusqu’ici, ce n’est que de l’information tirée de savants calculs réalisés par des astronomes qui avaient besoin de trouver une réponse à leurs questions existentielles.

 

Alain Cirou, directeur de la revue Ciel et Espace, qui a écrit "La fin du monde n'aura pas lieu", en recense quelques exemples dans Le Parisien: "à partir de cette date issue du calendrier maya s'est bâtie un ensemble de théories mêlant ces connaissances maya, numérologie, alchimie et autres pseudosciences. Une date ayant été trouvée, Internet a constitué une formidable caisse de résonance, alimentée par des illuminés et des gens qui se sont amusés à bâtir des théories incroyables. Pour certains, une mystérieuse planète, Nibiru, va surgir du néant pour percuter la Terre. Une fantastique collision avec un astéroïde va la faire sortir de son orbite, avant de la projeter dans le trou noir au centre de la galaxie. une éruption solaire monstrueuse grillera la haute atmosphère." Existe aussi en version volcanique (des volcans qui dévasteraient tout), sismique (Fukushima puissance 10)...

Rassurez-vous: s'il ne se passe rien le 21 décembre 2012 (c'est encore le plus probable, non?), ça ne fera que la 183ème
fois depuis la chute de l'Empire romain que nous survivons à une prédiction apocalyptique.

Sources : La Croix, Le Parisien

Pourquoi n’est-ce pas si innocent que ça ?

L’information d’une fin du monde probable à la fin de l’année repose sur des écrits anciens. Elle repose également sur un sentiment de perte de maîtrise de plusieurs éléments qui jusqu’à présent constituaient notre sécurité : sécurité de l’emploi, sécurité de la santé, sécurité économique, sécurité des biens matériels, sécurité politique, etc. … Cela est suffisant pour y ajouter quelques peurs ancestrales, quelques tableaux alarmants sur des situations qui ne sont plus contrôlables et le tour est joué.

L’intoxication se vérifie par des chemins détournés … la preuve ? Quelle eau de toilette pour homme (bien évidemment) peut sauver la race humaine ? Vous voyez la publicité ? Mine de rien, vous voici invitée à rejoindre l’arche de Noé …

Le film du lundi soir (donc, hier soir), « prédictions » n’est que le début d’une longue série qui nous sera proposé ces prochains mois. Faut bien se préparer à l’inéluctable, pas vrai ?

Un petit tour sur You Tube, vous avez le choix … des vidéos en ligne plus vraies que la réalité …

Les pages titres de nombreux magazines avec des reportages, des sondages, des articles qui reprennent nos insécurités, nos peurs … y’en a à revendre ! De plus, c’est une belle relance économique !

Il ne serait pas étonnant de voir d’ici la fin de l’été une abondance de nouvelles peluches pour permettre à nos enfants de vivre la fin du monde sans avoir peur … mais là, c’est juste une prédiction que je me permets de faire !

A bientôt.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article