Attendre une catastrophe imminente ou vivre les petits bonheurs comme s’ils étaient très grands ?

Publié le par processuscroissance--blog.com

Donnez rendez-vous aux instants qui vous remplissent le cœur et l’esprit

Si vous trouvez que les informations du monde apportent trop de mauvaises nouvelles, mettent trop l’accent sur ce qui ne va pas, montrent en long et en large des statistiques qui mettent votre moral dans les talons, alors, c’est le moment de vous mettre à la recherche des petits moments de bonheur qui viennent vous visiter dans la journée.

Hier j’ai été témoin de cette conversation :

« Pas bon tout ce qui se passe dans le monde… »

« Oui, la bande de Gaza, la Syrie, les Islamistes, la crise en Europe, les catastrophes aux Etats-Unis et en plus cette douceur qui n’est pas normale en cette saison, le monde tourne pas rond. » …

 « Je suis bien d’accord avec vous, vous avez entendu les pronostics pour l’année prochaine ? Cette fois-ci nous ne passerons pas à côté de la crise » … (La Suisse a été jusqu’à aujourd’hui préservée) …

« Oui, c’est la faute aux gouvernements, à l’industrie massive, à ceux qui pensent qu’à l’argent … »

« J’vous dis, moi, attendez de voir, mais ça ira pas long que tout va péter ! »

« Ouais, y’a que comme ça que le monde se remettra à l’endroit. » …

 

l'oeil du cyclone

 

J’ai pas entendu la fin de la conversation …

Mais en rentrant chez moi, les paroles qui avaient été échangées dans la salle d’attente résonnaient encore en moi.

Bon, c’est vrai, cette réflexion que le monde va mal, je l’ai aussi lorsque j’écoute les informations.

Mais est-ce une raison pour ne retenir que ça ?  

Pensez-vous que si demain le journal télévisé était diffusé avec un contenu de 45mn de bonnes nouvelles les gens seraient plus contents, plus heureux ?

Pas sûr.

Devenez le reporter de votre journal et mettez à la une vos moments de bonheur

Il y a le monde, il y a l’univers et il y a votre monde, votre univers.

Vous pouvez retenir de votre journée ce qui n’est pas allé, ce qui a été difficile, les écueils que vous avez rencontré …

Vous pouvez aussi décider de retenir tout ce qui est bien allé, tout ce qui a mis sur vos lèvres un sourire, tout ce qui a dilaté votre cœur, même si cela n’a duré que quelques secondes.

Des petits moments de bonheur, vous verrez, il y en a une quantité énorme si vous vous rendez attentifs, attentives aux moments où ils surviennent.

Faites l’exercice aussi souvent que possible.

Le monde continuera de tourner, il restera ce qu’il est avec son lot de mauvaises nouvelles et un échantillon de bonnes nouvelles.

Votre monde intérieur quand à lui a toutes les chances d’évoluer vers plus d’épanouissement, plus de bonheur.

Vos pensées négatives, vos coups de gueule, vos baisses d’humeur risquent, à la longue de s’atténuer.

Le sentiment qu’il y a vraiment de bonnes choses dans votre vie et que celle-ci vaut la peine d’être vécue et de s’y donner pleinement risque de grandir.

Et, si vous assistez à une conversation comme celle que j’ai entendue hier, vous rentrerez chez vous en vous disant que vous avez dans votre jardin des fleurs merveilleuses que vous pouvez cueillir sans avoir peur que le ciel ne vous tombe sur la tête.

Je vous souhaite une excellente journée et je vous dis à bientôt.


 

Merci beaucoup de parler de cet article autour de vous !

 

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l'avez trouvé sympa, bien sûr !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article