Avoir de la chance dans sa vie

Publié le par processuscroissance--blog.com

Le vocabulaire des pensées éphémères

  « Malchance au jeu, chance en amour »

« J’ai vraiment pas de chance … »

« Ouf, j’ai eu de la chance sur ce coup-là … »

« Avec un peu de chance, je vais réussir … »

« Si la chance est avec moi … »

Comment-avoir-de-la-chance.jpg

Vous les connaissez ces pensées que l’on jette au détour d’une conversation. Aussitôt prononcées, elles sont déjà oubliées. Elles reviennent dès que l’on aimerait que la chance tourne de notre côté et pas toujours au profit du voisin.

La vie est-elle une question de chance ?

 Soyons logique un moment.

Ce n’est pas une question de chance si vous êtes né/e dans un pays où il n’y a pas la guerre, pas une dictature qui fait avorter tous les rêves de liberté.

Ce n’est pas une question de chance si vous avez un boulot, un toit, une assurance santé.

Ce n’est pas une question de chance si vous êtes heureux dans ce que vous vivez, dans ce que vous faites.

Le penser serait de croire que le monde est constitué d’humains qui ont eu beaucoup de chance de « tirer » la bonne place et que le reste n’ont vraiment pas eu votre chance.

Comme si vous aviez pu choisir de naître à Marseille, à Berlin ou à Damas.

Comme si d’autres n’avaient pas eu le choix que de naître dans une favela de Rio, une case au cœur de la brousse ou un igloo.

Comme si vous aviez eu la chance de choisir des parents fortunés et la malchance de tomber sur des parents pauvres … un environnement sécurisant ou un environnement malsain … un milieu prospère ou un milieu sous-développé.

La chance alors qu’est-ce que c’est ?

 La chance c’est quelque chose qui relie bien souvent les croyances et les superstitions de tous bords.

Lorsque je remplis une grille de loto, j’aime à penser que j’ai une chance sur quelques millions de cocher les 5 cases et le numéro complémentaire …

Lorsque j’oublie de mettre mon disque en zone bleue, je compte sur ma chance pour que les forces de l’ordre ne passent pas à ce moment-là pour me coller une amende !

Lorsque je roule au-dessus de la vitesse et que j’aperçois le radar au moment où je passe devant je me dis que j’ai eu de la chance qu’il ne soit pas en fonction.

Donc, la chance je la place dans de multiples situations.

Et je pourrais dire que c’est, dans ces cas, une question de chance.

Avoir de la chance dans sa vie

Regardons à présent ce qu’il en est de la chance que nous désirons avoir dans notre vie.

Je reprends le commentaire reçu lundi :

« La chance s'attire c'est inévitable. Pourquoi certains seraient chanceux et d'autres non ? Pour les chanceux, généralement la chance n'existe pas alors que pour les malchanceux, elle les sévit.

La chance se provoque c'est bien connu. Il suffit de comprendre certains mécanismes de la vie et savoir regarder le positif. Derrière le positif se cache souvent ce que l'on appelle "la chance". » Dorian

Il suffit de comprendre certains mécanismes de la vie et savoir regarder le positif …

Ces mécanismes sont simples à comprendre.

Ce sont :

Ø  nos réactions face à ce qui nous arrive

Ø  nos manières de réagir aux évènements

Ø  la vision que nous avons de la vie

Ø  les fonctionnements que nous adoptons face aux situations multiples

Ø  nos croyances, nos idées, nos préjugés

Ø  nos pensées qui influencent nos actions

Ø 

Chaque mécanisme est composé par son pôle positif et son pôle négatif.

Nos réactions : Réagir positivement consiste à prendre les choses comme elles sont, à les ajuster au réel. Réagir négativement c’est vivre le contraire. C’est ne pas savoir percevoir les opportunités qui se présentent, ce que nous pouvons apprendre pour changer la situation.

Nos manières de réagir aux évènements : Que ceux-ci soient positifs ou négatifs, la manière de réagir à toute son importance. Si c’est la compréhension, l’accueil, l’acceptation de ce qui arrive, l’évènement sera dans une juste proportion « joyeux » ou « douloureux ». Si c’est la colère, la rage, la rancune, le jugement qui l’emporte, l’évènement prendra des proportions énormes, difficile à surmonter.

La vision que nous avons de la vie : Si cette vision ne comporte aucun sens, aucun but, aucun objectif à vivre, celle-ci n’apportera pas sa contribution permettant de vivre ses aspirations, de faire des projets sur le long terme, de vivre une foi , une confiance en l’avenir.

Les fonctionnements que nous adoptons : L’amour, la gratitude, la joie, la capacité de se réjouir, de s’émerveiller apportent à notre vie des fruits d’abondance. La haine, la jalousie, la rancune apportent des épines.

Nos croyances : Croire que c’est possible ou croire que ce n’est pas possible … la vie nous conduira dans ce que nous croyons. Avoir confiance, faire confiance ou cultiver la méfiance, la clé que nous avons ouvrira ou fermera les portes.

Nos pensées : Dans la même ligne que nos croyances, elles sont cependant différentes. Il est en effet possible de nourrir au fond de nous la confiance et de vivre en même temps la méfiance. Un dilemme se crée alors en nous. Nous n’atteignons alors ni ce qui nous semblait possible, ni ce qui nous apparaît comme impossible. Nous vivons entre deux eaux.

Avoir de la chance dans sa vie, vous l’avez sans doute compris, c’est cultiver le côté positif de chaque chose.

J’y reviendrais dans un prochain article.

Pour l’instant, vous pouvez, si vous le désirez, réagir à cet article en laissant un commentaire.


 

 

Je vous souhaite un tout bon week-end. A bientôt.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dorian 14/08/2012 11:57


Bonjour Madeleine,


 


Je ne peux qu'acquiesser sur tout cela.


La chance est mis à toutes les sauces aujourd'hui et il est important de s'en détacher pour regarder vraiment les événements comme ils sont. Notre esprit est capable d'attirer la chance, comme la
malchance, et bien d'autres choses


 


Je continue ta série d'articles :)


 


Dorian

processuscroissance--blog.com 14/08/2012 13:52



Bonjour Dorian,


Belle synthèse en une phrase ... chapeau !


A bientôt.



Danièle de Forme et bien-être 04/08/2012 10:17


Bonjour,


Je suis toujours surprise de constater que les personnes les plus dans le bsoin s'accroche à la chance, la chance de gagner au loto, la chance de trouver
un meilleur job, la chance de renconterer l'âme soeur, etc...


Que font-ils réeelement pour que leur vie s'aaméliore, souvent rien. Il préfèrent car c'est plus facile se plandre de tout, des taxes, des augmentations,
etc..


Si l'on veut améliorer sa vie il n'y a qu'une chose à faire se prendre en main et non pas compter sur les autres ou la chance...


Meric pour cet article.


A bientôt.


Danièle

processuscroissance--blog.com 04/08/2012 10:46



Bonjour Danièle,


Merci pour ton commentaire pleine de questionnement intéressant. Personnellement je pense que c'est une réaction instinctive que de s'accrocher à une chance quelconque pour ne pas faire face à
soi-même ou aux autres pour ne pas se responsabiliser.


Les réactions de chacuns sont différentes selon la situation.


A bientôt pour la suite ?


Tout bon week-end



Pierre RAYNAUD 03/08/2012 14:16


Bonjour,
oui tout à fait d'accord, la chance est en grande partie ce que nous faisons nous-mêmes des évènements de notre vie. Je voudrais juste ajouter une idée qui me semble basique : on appelle chance
ce qui n'est que le hasard tout simplement. J'ai une chance (au sens statistique cette fois) sur 14 millions de gagner au loto, et si je gagne c'est le hasard, pas la chance. Or, le hasard n'a
pas de volonté, ce n'est pas une personne ni un être animé. L'appeler "chance" c'est en faire quelque chose qui puisse influencer notre vie, c'est de la pensée magique. En fait la chance n'existe
pas, cela n'a aucun sens. Et si on sait dépasser ces croyances handicapantes on s'aperçoit, par apprentissage de techniques de développement personnel que nous avons... de plus en plus de chances
au fur et à mesure que l'on devient meilleur dans nos relations avec les autres.

processuscroissance--blog.com 03/08/2012 15:18



Bonjour Pierre,


Merci pour l'expression basique de ce qu'est la chance.





Ce sera le sujet de mon prochain article.


Tout bon week-end