Ces mots que l’on voudrait dire mais qu’on ne dit pas

Publié le par processuscroissance--blog.com

Osez dire ce que vous aimez en l’autre à tout moment

 2-copie-2.jpg

 

Est-ce par pudeur, par timidité ou simplement parce que vous n’avez pas appris qu’il est difficile de dire votre tendresse ?

Autre que de dire son amour pour ceux que vous aimez, qui sont là auprès de vous, il y tant d’occasions de relever, de manifester vos élans de tendresse.

Souvent le sentiment de paraître trop sensible, pas ajusté, trop envahissant, pas assez proche … TROPPAS … empêche ces gestes, ces paroles que l’on voudrait dire et qui restent coincées dans notre gorge.

Suffit que la personne s’en aille pour rejoindre le ciel et on regrette : « J’aurais aimé lui dire …» « Je ne lui ai jamais dit ce que j’aimais en elle … » « J’aurais dû lui dire qu’elle était importante à mes yeux … »

C’est trop tard. Les mots qui n’ont jamais été prononcés montent au moment de l’adieu et restent silencieux.

Le temps de l’Avent ouvre une porte qui vient vous inviter à manifester votre tendresse, à oser dire ces mots que vous aimeriez dire aux personnes que vous admirez, qui vous apportent un sourire au cœur, qui ont ce plus qui fait que vous les appréciez.

Ø  A qui pourriez-vous manifester votre tendresse ces prochains jours ?

La tendresse, nous en avons tous besoin et quel cadeau nous recevons lorsqu’elle nous est communiquée.

On peut vivre sans richesse
Presque sans le sou
Des seigneurs et des princesses
Y'en a plus beaucoup
Mais vivre sans tendresse
On ne le pourrait pas
Non, non, non, non
On ne le pourrait pas

On peut vivre sans la gloire
Qui ne prouve rien
Etre inconnu dans l'histoire
Et s'en trouver bien
Mais vivre sans tendresse
Il n'en est pas question
Non, non, non, non
Il n'en est pas question

On peut vivre sans la gloire
Qui ne prouve rien
Etre inconnu dans l'histoire
Et s'en trouver bien
Mais vivre sans tendresse
Il n'en est pas question
Non, non, non, non
Il n'en est pas question

Quelle douce faiblesse
Quel joli sentiment
Ce besoin de tendresse
Qui nous vient en naissant
Vraiment, vraiment, vraiment

Le travail est nécessaire
Mais s'il faut rester
Des semaines sans rien faire
Eh bien... on s'y fait
Mais vivre sans tendresse
Le temps vous paraît long
Long, long, long, long
Le temps vous parait long

Dans le feu de la jeunesse
Naissent les plaisirs
Et l'amour fait des prouesses
Pour nous éblouir
Oui mais sans la tendresse
L'amour ne serait rien
Non, non, non, non
L'amour ne serait rien

Quand la vie impitoyable
Vous tombe dessus
On n'est plus qu'un pauvre diable
Broyé et déçu
Alors sans la tendresse
D'un cœur qui nous soutient

Non, non, non, non
On n'irait pas plus loin

Un enfant vous embrasse
Parce qu'on le rend heureux
Tous nos chagrins s'effacent
On a les larmes aux yeux
Mon Dieu, mon Dieu, mon Dieu...
Dans votre immense sagesse
Immense ferveur
Faites donc pleuvoir sans cesse
Au fond de nos cœurs
Des torrents de tendresse
Pour que règne l'amour
Règne l'amour
Jusqu'à la fin des jours

Paroles et Musique: Noël Roux, Hubert Giraud   1963

 

 

Je vous propose de participer à votre manière à ce calendrier de l’Avent

Comment ?

C’est tout simple.

Je vous propose simplement d’apporter votre contribution à une question journalière. Toutes vos réponses seront réunies à Noël pour en faire un Ebook (livre électronique) que vous recevrez au début de l’année 2013 et cela, gratuitement.

Pour cela, j’ai besoin de votre adresse de messagerie. Si vous n’êtes pas encore inscrit/e, faites-le dès que vous aurez posté votre message. Vous n’avez à transmettre votre adresse de messagerie qu’une fois.

Si au 1er janvier vous n’avez plus envie de figurer dans la liste, vous pourrez vous désinscrire d’un seul clic.

La question du 2 décembre

·       A votre avis, qu’est-ce que cela changerait dans le monde si chaque être humain manifestait sa tendresse  au moins une fois dans l’année ?

Répondez après avoir cliqué sur « votre commentaire », juste ici dessous, après les boutons de réseaux.

Toute belle journée à vous et à demain.


 

Merci beaucoup de parler de cet article autour de vous !

 

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l'avez trouvé sympa, bien sûr !

Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

micky 12/12/2012 19:44


Les échanges avec les autres deviendraient plus douce plue acceptable, plus légère.On pourrait devenir plus humain.

processuscroissance--blog.com 13/12/2012 09:48



Bonjour Micky,


tout à fait en accord avec ce que tu dis.


Bonne journée



Lise 02/12/2012 12:32


Rêvons: Exprimer chaque jour, ou chaque semaine, sa tendresse!


Il y aurait alors peut-être moins de conflits, et plus d'harmonie. Le sentiment d'habiter un monde humain.

processuscroissance--blog.com 02/12/2012 22:03



Bonjour Lise,


Oui, je partage ton rêve et j'y adhère.


A bientôt.


Madeline



Mira 02/12/2012 12:19


une fois par année n'est de loin pas suffisant! exprimer sa tendresse dit à l'autre qu'il est vue, pris au sérieux, accepté et aimé, et aussi que je suis capable de manifester mon ressenti à
l'autre.

processuscroissance--blog.com 02/12/2012 21:59



Bonjour Mira,


Merci d'avoir répondu à la question du jour. Tout à fait d'accord avec vous, une fois n'est pas suffisant.


A bientôt.


Madeleine