Comment donner vie aux bonnes idées que vous avez eu durant vos vacances ?

Publié le par processuscroissance.over-blog.com

La pause estivale est terminée ou est en voie de se terminer.

C'est le moment de donner vie aux bonnes idées qui se sont manifestées durant les vacances.

 

Savez-vous que les projets, les idées prennent forme non pas lorsque vous êtes soumis à un stress intense ou pris dans les méandres de toutes les choses qui sont à faire, qui sont en retard, ou qui sollicitent le plus votre attention, mais, lorsque vous êtes au repos ?  

 

Lorsque la pression baisse, lorsque la fatigue accumulée au fil des mois fait place à un plus d'énergie, lorsque vous avez  le temps de penser à autre chose qu'au boulot, aux obligations multiples, vous êtes plus réceptifs à l'émergence de ces petites choses qui pourraient vous apporter un plus dans notre quotidien.

Ce sont ces petites choses qui peuvent devenir importantes si vous les prenez au sérieux, si nous ne les laissez pas se faner comme une plante qui n'est plus arrosée dès que vous retrouvez le rythme de votre vie active.

Souvent, ce sont des idées furtives ou plus tenaces. Lorsqu'elles surgissent viennent remplir la sensibilité d'un sentiment de contentement. Pour peu qu'elles s'appuient sur une aspiration profonde, elles apparaissent alors comme une possibilité de vivre ou de faire quelque chose qui, à l'instant même, a du sens. 

Parfois, c'est un projet qui prend forme, ou encore, la solution à un problème contre lequel nous buttons régulièrement qui apparaît plus consciemment.  

  • J'aimerais bien donner plus de luminosité dans mon salon, refaire la peinture ou poser une autre tapisserie ...
  • Il faudrait que je m'octroie un peu plus temps pour profiter de faire une ballade en fin de journée ...
  • Ce serait bien si je m'inscrivais à un cours de salsa à la rentrée ...
  • Il faut que je pense à recontacter X ou Y pour que nous allions boire un verre ...
  • Si je changeais la disposition de ce meuble qui me gêne lorsque je veux ouvrir la fenêtre, je gagnerais de la place et en plus j'aurais plus de lumière ...
  • Il y a longtemps que je rêve de m'offrir ...
  • Après les vacances, j'aimerais bien continuer de prendre soin de ma forme physique ...
  • ....

Les vacances se terminent, il faut reprendre le rythme, retrouver ses obligations, ses responsabilités. 

La plupart des personnes ne reviennent pas aux idées, projets qui semblaient possibles pendant leurs vacances. C'est un peu comme si en rangeant les valises jusqu'aux prochaines vacances elles oubliaient d'en sortir le cadeau qu'elles ont reçu de ce moment de repos. Elles y repenseront par moments, le souvenir de ce qui avait traversé leur esprit pendant les vacances reviendra. Elles risquent alors de se dire :

  • Quand j'aurais un peu de temps, je referais la peinture dans le salon ...
  • J'ai tellement de travail et je suis si fatigué/e à la fin de la journée que je n'ai pas le courage de mettre mes baskets...
  • La salsa, c'est bien quand on est en vacances, je peux attendre pour suivre un cours ...
  • Les mois ont passés et je n'ai pas contacté X ou Y ...
  • J'en ai marre de ce meuble sur lequel je me cogne chaque fois que je veux ouvrir ma fenêtre ...
  • J'ai d'autres obligations qui m'empêchent de m'offrir ce dont je rêve depuis si longtemps ...
  • Aux prochaines vacances, j'essaierais de faire un peu d'exercice ...
  • ...

L'inconvénient si vous "oubliez" le cadeau que la vie vous a donné pendant vos vacances sera de ressentir une insatisfaction qui surgira à chaque fois que vous reviendrez à ce que vous aviez perçu comme une possibilité à vivre au moment de la reprise.

Et, comme vous n'aimez pas rester dans l'insatisfaction, vous repoussez à plus tard la réalisation, parce qu'au moment où vous la vivez, vous avez tellement de choses plus urgentes à faire ! A moins que l'insatisfaction ne vous pousse à agir, à devenir actif dans ces mouvements d'envies de passer à l'action.

 

Sans une réelle initiative personnelle, rien ne se produira jamais

 

Si vous remettez toujours au moment où vous aurez le temps de passer à l'acte, vous passerez l'année à trouver des foules de bonnes raisons qui vous empêchent justement d'agir au lieu de vous concentrer sur les moyens qui pourraient vous aider à mettre en oeuvre ce que vous désirez profondément.

Si cela devient une habitude, vous entrerez  alors dans un sentiment d'échec qui peut conduire à la sensation que vous subissez tout ce qui vient nourrir votre frustration, vous fulminerez contre vous-même lorsque ce ne sera pas contre les autres qui vous empêchent de réaliser ce qui vous tenaient tant à coeur au moment où vous y avez pensé.

 

Si vous avez déjà rangé votre valise, avez-vous pensé à récupérer le cadeau que la vie vous a donné ?

Si vous êtes sur le point de le faire, n'oubliez pas de regarder si vous ne laissez pas un cadeau à l'intérieur.

 

Je vous souhaite une bonne reprise et plein de dynamisme pour mettre en oeuvre ce qui vous tient à coeur.

 

 

 

 

  

Publié dans Archives 2011

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Annie 13/08/2011 13:09



Bonne continuation aussi! Merci pour cet article!



processuscroissance.over-blog.com 13/08/2011 13:12



Un petit mot, un signe, quel plaisir ... merci