Compétences ou compétition ?

Publié le par processuscroissance.over-blog.com

La bague magique : 6

Quand on veut s’imposer à tout prix

À l’occasion de la réunion du grand conseil du royaume, un jeune noble téméraire critiqua à plusieurs reprises le prince et lui reprocha sa façon de gérer certaines affaires du royaume. Le prince resta cloué sur place face à de telles attaques et ne sut que répondre. L’autre continua de plus belle et à nouveau le prince se tut, la rage au cœur. Il fit venir le génie et l’interrogea.

 "Ôte-lui ses titres de noblesse et dépouille-le de ses terres", répondit le génie. "Cet homme cherche à te rabaisser devant les conseillers royaux."

 "Tu as raison", dit le prince. Mais il se ravisa et se souvint que le génie mentait.

 "Dis-moi la vérité" continua le prince.

 "Je vais te la dire", rétorqua le génie, "même si cela ne te plaît pas. Ce ne sont pas les attaques de cet homme qui t’ont déplu, mais l’impuissance dans laquelle tu t’es retrouvé et ton incapacité à te défendre."

Il y a quelques années, j’avais reçu le mandat de former des personnes à la prise en parole en public.

Auparavant, j’avais suivi des cours … surtout la technique que doit avoir tout bon orateur. J’avais appris toutes les ficelles du langage non-verbal. Je m’étais appliquée à retenir les règles nécessaires à une bonne intonation de voix.

J’étais reconnue apte à avoir les compétences pour remplir le mandat.

Dans le groupe, il y avait une personne plus âgée que moi, déjà à la retraite. Elle avait été enseignante.

Lors de la 1ère rencontre, elle a écouté, participé comme les autres.  Lors de la 2ème rencontre elle a commencé à critiquer ma manière de faire, me reprenait lorsque je donnais une consigne.

J’ai voulu être plus forte qu’elle. Alors, j’ai fait comme si je n’entendais pas. Je me suis focalisée sur ce que je devais faire. Tout au fond de moi, je bouillonnais, je voulais à tout prix garder la tête hors de l’eau.

A la 3ème rencontre elle a dit qu’elle trouvait inacceptable la manière dont je me comportais avec le groupe dans son ensemble. Elle me trouvait incompétente dans la tâche, imbue de ma personne, à côté de la plaque. Elle allait écrire au responsable et lui dire ce qu’elle pensait de moi.

Cela s’est produit au milieu de la rencontre, devant les autres membres du groupe.

Un échange de paroles âcres, dures, inappropriées au contexte a eu lieu. Mais, j’ai gardé la tête hors de l’eau … du moins, c’est ce que je croyais … et j’ai continué le cours … dans une ambiance des plus électrique et conflictuelle qui soit.

parle-toujours.jpg

 

Pourquoi je vous parle de cette expérience ?

Elle illustre de manière claire l’épisode de la fable, mais regardée depuis une autre facette.

Disons que je suis le jeune prince … reconnue comme compétente pour donner cette formation et ayant tous les critères demandés. Monique est une « vieille » noble téméraire … elle n’est qu’une participante parmi les autres et elle n’a qu’une chose à faire, suivre le cours comme les autres sans ramener son expertise sur le sujet. Autrement, elle n’avait qu’à postuler elle aussi, et, au mieux, ne pas s’inscrire au cours !

Des années après cet épisode, je peux encore ressentir la rage qui m’habitait alors.

Et vous ? Vous est-il déjà arrivé de vivre une situation similaire ?

Vous êtes-vous déjà trouvé dans un rôle, une tâche où vous pensiez avoir toutes les compétences pour faire ce que l’on vous demandait et vous trouver face à quelqu’un qui sous-entend qu’il en sait autant, si ce n’est plus, que vous ?

Ce n’est pas confortable n’est-ce pas ?

Je ne sais pas comment vous vous en êtes sorti/e … vous pourriez nous le partager dans un commentaire …

De mon côté, je ne m’en suis pas vraiment sortie rapidement. Il a fallu quelques années pour que je comprenne ce qui s’était réellement passé.

Je n’avais à l’époque, pas de bague magique. La situation conflictuelle avec la personne a duré quelque temps, ...  jusqu’au moment où nous sommes arrivés au terme de la formation !

Sans vouloir me justifier, je dirais que j’étais jeune, que j’avais envie de prendre ma place dans le monde professionnel, que j’avais besoin d’être reconnue pour mes compétences … et je me vivais en compétition … Il n’y a rien de pire que de croire que nous avons des compétences et vivre à partir de nos incompétences !

prise-de-pouvoir.jpg

J’avais les compétences requises pour donner la formation … j’étais incompétente pour vivre toutes les exigences d’une relation humaine … manque d’écoute, de dialogue, d’empathie, de pédagogie de base …

Si vous vivez des difficultés relationnelles dans votre travail, mais aussi dans vos relations plus amicales, et si vous n’avez pas la bague magique

·         Vous mettrez beaucoup d’énergie pour garder la tête hors de l’eau.

·         Vous passerez par des moments de dévalorisation, de survalorisation, de perte de confiance.

·         Vous prendrez le risque d’oublier vos compétences pour vous vivre en compétition.

·         Vous ne percevrez pas la différence entre les compétences acquises et les incompétences qui peuvent exister

·         Vous pourrez sans doute réussir mais à quel prix … et franchement, est-ce que ça vaut le prix que vous devrez alors mettre ?

Si vous avez la bague magique …

·         Vous pouvez prendre un peu de recul face à la pression qui se fait dans votre plexus et porter un regard sur la situation telle qu’elle est.

·         Vous poser les bonnes questions : « Y a-t-il quelque chose que je peux changer, quoi ? » « Qu’est-ce qui contribue à ce climat de tension ? » « Quelle est ma part de responsabilité et quelle est la part de l’autre ? »

·         Si « Conscience Personnelle » vous indique que vous vivez de l’incompétence dans vos compétences, vous pourriez vous mettre en recherche de ce qui vous manque.

·         Vous serez plus disposé/e à accepter le réel tel qu’il est.

les-bulles-de-non-dits.jpg

Crédit photos : Freedigitalphotos.net

Je n’ai pas encore parlé du rôle que va jouer « Habitudes » dans ce cas précis.

Vous avez sans doute déjà observé ce qui se passe à la suite d’une rencontre, d’une réunion houleuse … Le groupe prend des distances, se reforme un peu à l’écart, se divise en sous-groupe … et chacun y va avec ses sentiments, ses remarques, ses conclusions.

Il est rare que vous soyez tenus au courant de ce qui a été dit. Cela entre généralement dans une grande valise de non-dits, vous savez, ceux que l’on ressort lorsque la marmite déborde.

Il y a, quelques fois, une personne bien attentionnée qui viendra vous dire ce qu’elle a entendu, qui vous mettra en garde, qui vous dira ce que vous devriez faire … qui se fera compatissante face à ce que vous vivez …

Inconsciemment, elle vous fera entrer dans le fameux triangle de karpman …  (un autre sujet où je reviendrais ultérieurement).

« Habitudes » va ainsi profiter du climat, du malaise ambiant pour que vous vous sentiez encore plus impuissant/e face à la situation.

Au terme de cet article, je ne puis que vous souhaiter de vivre des relations harmonieuses et de vivre vos compétences sans tomber dans la compétition !


Articles à lire ou à relire

La bague magique des insatisfactions

La confiance trahie

Ces discours qui nous pompent

Jalousie, quand tu viens nous harceler ...


Je vous retrouve très prochainement pour vous parler des situations qui nous mettent mal à l'aise ... suspens ...

Commenter cet article