Décompliquer

Publié le par Madeleine Moreau

L’art de défaire ce qui paraît compliqué

Rubrique Développement Personnel

 

Lors d’une journée de formation, une participante a évolué le travail de la journée par ces mots : « Cette journée m’a permis de DECOMPLIQUER mon problème et la manière dont je le percevais depuis des années ».  

Voilà un verbe que je ne connaissais pas.

dictionnaire

Décompliquer …

Nous nous heurtons si souvent à des choses qui sont compliquées : nous ne comprenons pas, nous cherchons à comprendre, nous nous prenons la tête pour trouver une solution.

Nous nous compliquons bien souvent la vie, à force de lui chercher un sens plutôt que de lui en donner un, en voulant être parmi les meilleurs alors que ce serait plus simple d’être simplement ce que l’on est.

Nous compliquons les règles de vie en y mettant sans cesse de nouvelles directions, sans enlever les anciennes, même si celles-ci indiquent le contraire.

Nous compliquons ce qui paraissait si simple auparavant, la simplicité étant un signe de faiblesse, de laisser-aller, de trop facile.

Aborder les choses autrement

Si vous vous heurtez souvent à un obstacle, quelle serait la solution pour qu’il n’apparaisse plus dès que vous voulez avancer ?

Il faut le reconnaître, bien souvent nous agissons comme si nous devions pulvériser l’obstacle pour le neutraliser une fois pour toute.

En abordant les choses autrement, c’est-à-dire en décompliquant le problème ou la situation, l’obstacle devient quelque chose de tellement mince qu’il est possible de le franchir sans s’y cogner.

Prenons par exemple : le manque de confiance en soi

Ce manque provient presque toujours de quelque chose … or, s’attaquer d’entrée au manque, devient compliqué pour la personne qui en souffre.

Compliqué car elle va chercher dans ses souvenirs, dans sa tête, dans son vécu ce qui a provoqué ce manque … et elle risque de perdre de vue la situation dans laquelle elle se sent en manque de confiance.

Décompliquer le processus c’est lui permettre de porter son regard sur la situation où elle ressent manquer de confiance en elle, de regarder comment elle se vit dans la situation.

Cette manière de réagir est plus constructive car elle apporte une compréhension de la problématique, elle met la personne en face de l’obstacle et lui apporte une nouvelle manière de l’aborder.

Face à un problème, le piège est de l’aborder dans l’état brut. Si vous le prenez en le posant dans la situation réelle, si vous regardez comment il s’est construit, vous y percevrez différentes parties. C’est sur ces parties que vous pouvez agir, et, petit à petit, venir à bout du problème.

Au début cela vous semblera très compliqué, à la fin vous direz peut-être, comme ma participante : « ce travail m’a permis de décompliquer ce qui était compliqué pour moi ».

Je vous souhaite un bon début de semaine, à bientôt.


 Merci beaucoup de parler de cet article autour de vous !

 

 

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l'avez trouvé sympa, bien sûr ! 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article