La tristesse : une émotion facile à identifier

Publié le par processuscroissance--blog.com

En espérant de tout cœur que vous avez passé un bon week-end, je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler de la tristesse.

Tristesse.2.jpg

C’est sans doute l’émotion la plus facile à identifier. Plus facile que le bonheur, la joie ou la paix. Plus facile que le trouble, la fatigue.

Lorsqu’elle survient, elle vous saisit entièrement.

Vous la ressentez dans tous les fibres de votre corps, de votre être.

Elle occupe chaque parcelle de vos pensées et il ne sert à rien de souffler dessus pour la faire disparaître.

La tristesse est une dévoreuse d’énergie.

Apprenez à nommer les différents états dans lesquels elle vous plonge et ce qui la déclenche

Lorsque vous ressentez de la tristesse avez-vous d’autres mots pour exprimer sa réalité ?

Difficile, non ?

Pourtant, cette tristesse vécue vous fait vivre différents états, par exemple :

ü Vous pouvez vous sentir dépité/e

ü Vous pouvez vous sentir mécontent/e

ü Vous pouvez vous sentir blessé/e et vous mettre en retrait

ü Vous pouvez vous sentir d’humeur noire

ü Vous pouvez vous sentir malheureux, malheureuse

ü Vous pouvez vous sentir démoralisé/e

ü Vous pouvez vous sentir déprimé/e

ü Vous pouvez vous sentir anxieux, anxieuse

ü Vous pouvez vous sentir seul, seule

Les évènements, les situations qui déclenche en vous une émotion de tristesse peuvent être variés

Ø Une mauvaise nouvelle

Ø Quelque chose à quoi vous teniez et que vous perdez

Ø Un aboutissement différent à ce que vous espériez

Ø Un projet qui n’aboutit pas

Ø Une épreuve qui s’annonce

Ø La perte d’un ami, d’une amie

Ø Une non-reconnaissance

Ø

Il y a alors comme une ombre qui se pose sur votre bonheur, sur votre joie, dans un moment de paix.

Il est également que vous viviez des moments de tristesse qui ne semblent pas avoir une raison quelconque :

Ø Un souvenir

Ø Une parole

Ø Un visage qui vous rappelle quelqu’un

Ø Une information

Ø

La tristesse peut être perçue comme une émotion « banale », faisant partie de la vie.

Cependant, derrière vous pouvez découvrir beaucoup de choses sur vous comme :

Ø Votre capacité à aimer

Ø Votre attachement à quelqu’un ou à un objet

Ø L’importance du souvenir

Ø Vos valeurs

Ø Vos ressources

Ø Vos fragilités

Ø Vos points de repères

Ø Votre degré de vibrer aux choses importantes

Ø

Vue ainsi, l’émotion qui s’accompagne de tristesse ne devrait pas être classée dans la négativité mais dans le registre de ce qui peut être positif.

C’est en accueillant, en acceptant votre tristesse que vous ouvrez grandes les portes de la vie.  

Entre nous … le petit plus du coach …

La  tristesse est un mouvement de votre sensibilité qui a mal.

Lorsque celle-ci vient vous submerger, vous habiter, vous pouvez vous poser la question : « C’est quoi qui a mal en moi ? » « C’est quoi qui me fait mal ? »

Répondre c’est aller vers une meilleure connaissance de vous- même. C’est poser un pas pour aller vers une harmonie intérieure.

Participez vous aussi à l’enrichissement de ce blog

Comment réagissez-vous lorsque vous sentez la tristesse prendre toute la place à votre désir de vous sentir bien ?

N’hésitez pas à partager sur ce blog.


  Merci beaucoup de parler de cet article autour de vous !

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l'avez trouvé sympa, bien sûr !

Commenter cet article