Exprimer quelque chose de soi par le biais de la créativité, un moyen pour donner de la consistance à votre vie

Publié le par processuscroissance--blog.com

A quoi ça sert de travailler sur soi ?

o   Hier soir je regardais l’émission « Un dîner presque parfait ».

La participante qui recevait a proposé un menu autour du thème « Dans ma bulle ». Extraordinaire.

Que de créativité. Que de finesse. C’était tout simplement merveilleux. Je me serais bien invitée chez elle.

Bon, ok, elle aime cuisiner. Elle aime créer ses propres recettes. Elle aime chercher l’alliance des goûts et des textures.

o   Dans un lieu public proche de chez moi, une femme expose actuellement ses œuvres.

Au premier coup d’œil, c’est surprenant et il faut se laisser entrer dans ce qu’elle cherche à exprimer.

Les supports ne sont que vieilles planches, vieilles fenêtres, vieux tiroirs … et elle en tire un effet spectaculaire.

o   Ce week-end quelques femmes ont loué mon lieu de formation pour travailler une passion qu’elles ont en commun, le cartonnage.

 Ce qu’elles font est tout simplement époustouflant. Elles parviennent à façonner des boîtes avec un matériau basique, du tissu et de la colle.

 o   Ces prochaines semaines s’ouvriront de multiples marchés de Noël. L’occasion de déambuler dans les stands et de découvrir des trésors de créativité.

A chaque fois, je suis émerveillée de voir la diversité des dons, des approches.

o   Je fais également partie de ce monde qui aime créer, exprimer quelque chose par le biais de la créativité.

C’est ainsi que je libère le stress, que je m’accorde des pauses qui me vitalisent, me redonnent de l’énergie.

La créativité, c’est pour moi un moyen puissant pour rester en éveil des signes de vie qui m’entourent.

DSC05554.JPG

Quand le problème consiste à penser que vous n’êtes pas capable de faire la même chose

 Et, c’est bien un problème de taille.

 

C’est comme si vous vous refusiez le droit d’exprimer les couleurs de votre vie.

 

C’est comme si vous vous formatiez pour ne pas montrer votre différence.

 

C’est comme si vous ne saviez pas occuper votre espace, vos temps morts, vos rêves, vos envies, vos pensées.

 

C’est comme si vous deviez vous contenter de regarder ce que font les autres, sans avoir accès à votre potentiel de créativité.

 

Mad in China … mad in Asie …

 

Pourtant, et c’est en règle général ce qui se produit, vous n’êtes pas contre le fait d’avoir chez vous des bibelots ou des objets qui vous plaisent, qui sortent de l’ordinaire.

 

Sauf que l’ordinaire que vous pensez avoir trouvé, il est à disposition par milliers, millions d’exemplaires sur les étagères des magasins !

 

Il ‘y a pas de mal à ça. Bien au contraire. J’ai moi aussi pas mal de ces articles qui me permettent d’habiller un coin d’étagère ou qui me simplifient la vie par leur côté gadget.

 

Ce qui est dommage, c’est lorsque vous continuez à penser que vous n’avez aucun don pour exprimer quelque chose qui vous correspond plus personnellement.

 

Optez pour un : Mad in c’est moi qui l’ai fait

 

Si vous pensez que vous n’avez aucune fibre pour exprimer votre créativité, c’est le moment de passer à l’attaque.

 

 Bien sûr, au départ, vous ne choisirez pas une technique compliquée, qui demande pas mal de matériel et de temps, qui demande de la dextérité ou de la patience.

 

Il y a des choses toutes simples qui sont à votre portée et qui vous rempliront de fierté lorsque vous direz : « ça, c’est moi qui l’ai créé ».

 

Voici quelques pistes :

 

o   J’ai une amie qui a sur la porte vitrée de son salon des cartes postales qui représentent la saison présente.

Elle les change à chaque saison.

Elle a acheté le support et sa créativité consiste à s’arrêter dans les librairies, les kiosques, les lieux touristiques pour chercher des cartes postales qui sortent de l’ordinaire.

o   Une autre amie a trouvé dans un marché aux puces une grande coupelle en verre.

Elle ne savait pas à quoi cela pourrait bien lui servir.

Elle a laissé libre cours à son imagination.

Depuis, elle change régulièrement le contenu. Une fois c’est du sable coloré avec une bougie. Une autre fois ce sont des petits cailloux de couleurs avec quelques fleurs.

Depuis le début de la semaine elle a créé une ambiance Halloween.

Une connaissance aime recevoir et cherche à apporter sa touche personnelle à la décoration de sa table.

Prévoyante, elle regarde les actions, s’intéresse aux vides greniers, entre régulièrement dans des boutiques pour s’inspirer des tendances du moment.

Elle s’est constituée une réserve de petits pots, vases, récipients, ficelles, rubans, bougies qui deviennent un stock pour ainsi dire inépuisable à sa créativité.

 

La créativité souvent passe par des petites choses que nous pourrions dire banales et qui peuvent devenir de véritables objets d’art pour la personne qui les subliment.

 

Les bienfaits de la créativité quand on fait un travail sur soi

 

Qu’y a-t-il de commun entre les groupes d’entraides, les associations aidant à une réinsertion ou une désintoxication, certaines techniques de développement personnel ?

 

La place donnée à des ateliers de créativité.

 

Que ce soit par la peinture, le modelage, l’écriture, la cuisine, la musique, les ateliers de créativité constituent un apport important dans la réussite de la thérapie.

 

 Pourquoi ?

 

Lorsque vous êtes noyé dans vos émotions, dans vos pensées négatives, il faut pouvoir en sortir.

 

Il est nécessaire de trouver un moyen pour prendre du recul.

 

C’est le rôle premier de la créativité.

 

De plus, lorsque vous vous tournez vers autre chose que ce qui vous est trop douloureux, trop difficile, vous créez une brèche entre la réalité qui est dure et une zone de votre sensibilité qui est plus calme.

 

Vous mettez en action des zones différentes de votre cerveau et permettez à vos pensées d’entrevoir autre chose que le chaos.

 

Vous vous donnez des plages de répit, de repos.

 

Vous pouvez également mettre d’autres mots sur vos maux et, ainsi, mieux percevoir ce qui se passe en vous.

 

A chaque fois que c’est possible, choisissez une action créatrice

 

Le but n’est pas de devenir un artiste, un pro de la créativité.

 

Vous n’exposerez peut-être jamais dans une galerie de renom.

 

Vous n’en ferez pas un loisir essentiel.

 

Mais, lorsque le réel devient sombre, lorsque vos pensées sont plus destructrices que constructives, lorsque vous tournez en rond dans vos problèmes, lorsque vous vous ennuyez … cherchez quelle action de créativité pourrait vous aidez à traverser ces moments.

 

Donnez-vous le droit d’exprimer à votre manière ce à quoi vous aspirez.

Vous aspirez à vous sentir bien ?

C’est quoi qui vous permettrait de vous sentir bien ?

 

Vous pensez à un séjour balnéaire … vous ne pouvez pas partir … et si vous preniez un peu de temps pour « construire » sur votre table quelque chose qui vous fait penser à ce qui vous ferait du bien … Une coupe transparente, un peu d’eau, quelques cailloux ou du sable coloré, des bougies flottantes … Essayez, vous verrez, ça peut valoir tous les séjours balnéaires.

 

A vous de jouer !

 

Il y a plus de créativité en vous que ce que vous pensez.

 

Vous avez le pouvoir de faire reculer cette pensée que vous n’en avez pas.

 

Vous pouvez aussi vous inscrire à des ateliers, des journées qui proposent une approche par le biais de la créativité.

 

Je vous souhaite une bonne journée et je vous retrouve très bientôt. 

 


 

Merci beaucoup de parler de cet article autour de vous !

 

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l'avez trouvé sympa, bien sûr !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article