Faites-vous partie des "fatigués" de l'été ?

Publié le par processuscroissance--blog.com

Alors, commencez vos vacances en pleine forme !

vacances.jpg

Envie ce matin de mettre un peu d’humour dans votre journée.

Hier j’étais à un apéritif d’entreprise. La veille de la fermeture annuelle. Dès ce midi, les portes se fermeront pour s’ouvrir à nouveau le 13 août.

Un apéritif, c’est l’occasion de discuter avec tout un chacun, qu’on se connaisse ou pas. D’ailleurs, je connaissais peu de monde puisque je ne travaille pas au sein de cette entreprise.

Les discussions étaient fortement instructives.

« Bon, encore demain matin et après, basta. J’en peux plus ».

« Encore une matinée à tirer. Je suis crevé. Vivement que ces vacances commencent ».

« Et dire que le 13 il faudra recommencer ! »

Instructif …Une chose est sûre, il arrive toujours un moment où la fatigue se conjugue à tous les temps. Surtout au présent. Personne n’a dit : « Je redoute ces vacances, je vais être très fatigué à la rentrée ! »

Plusieurs personnes partageaient qu’elles n’allaient pas attendre le samedi pour partir. Certaines vont prendre la route en début d’après-midi. Juste le temps de se changer, d’arroser les plantes et de tourner la clé dans la serrure.

D’autres vont rester chez elles. Bricolage, jardinage, petites ballades … pourquoi se fatiguer sur des plages bondées ?

Pas le temps de se REPOSER avant de prendre ces vacances tant attendues.

 Se reposer

Prononcez à voix haute ce verbe d’action. Se re-poser

Se poser autrement.

Se poser pour décoller dans la bonne direction.

Juste prendre le temps de faire le plein pour ne pas partir les batteries déchargées.

Partir dans l’heure qui suit le début des vacances c’est un peu comme partir pour faire ses courses …

Dès que l’on pénètre dans le magasin, les idées se heurtent. Faut-il du beurre ? Y a-t-il assez de fromage ? Qu’est-ce qui reste comme légume dans le frigo ?

Dans la course on a oublié de faire une liste et on se retrouve à passer de rayons en rayons sans trop savoir ce qu’il faut vraiment.

C’est ce qui risque de se passer si vous partez trop rapidement, sans prendre le temps de vous « RE-POSER » avant.

Pas besoin que cela dure 48h.

Les bienfaits retirés de ce « REPOSAGE »

Il est tout à fait légitime d’attendre avec impatience le moment de partir enfin en vacances. De laisser derrière soi les turbulences administratives ou productives.

Mais voilà, on est fatigué. Intellectuellement et physiquement.

La tentation est de prendre « un petit remontant » histoire de tenir le coup. Un bon café, bien serré pour rester éveillé. Un grand verre de jus d’orange. Pas question de siroter un rosé bien frais.

Est-ce la bonne solution ?

Ok, cela vous permettra de tenir le coup pour les 3 heures qui vont suivre.

Après … vous allez « râler » sur ces automobilistes qui n’avancent pas. Vous énerver en voyant que toutes les pistes d’accès au péage sont obstruées par des routiers … qui eux … travaillent !. Trouver que décidément vous auriez eu avantage à prendre une petite route. Vous demander pourquoi vous n’avez pas attendu quelques heures avant de foncer tête en avant sur la route. …

Par contre, si au lieu de prendre « un petit remontant » vous aviez pris « un petit horizontal », vous seriez en pleine forme.

Vous feriez partie de ces automobilistes qui prennent leur mal en patience. Vous profiteriez de l’attente d’arrivée au guichet du péage en vous étirant des doigts de pieds à votre crâne. Vous auriez un regard de compassion pour ces routiers qui travaillent pour vous, pour que vous ne manquiez de rien là où vous vous rendez. …

« Un petit horizontal » … C’est tout simplement un moment où vous prenez le temps de vous allonger, de fermer les yeux, de laisser votre corps se détendre, vos idées et vos pensées se mettre en veilleuse.

Soyez logique. Vous êtes crevé. Vous n’en pouvez plus. Vous avez besoin de changer d’air. Vous êtes fatigué.

Soyez logique jusqu’au bout. Vous avez besoin de vous reposer. Alors, commencez par vous reposer intelligemment !  Ne serait-ce que 5mn (il y a de forte chance pour que ce soit plus, sauf si vous avez un avion à prendre).

Si vous avez déjà agit et que vous rentrez de vacances sans avoir pris le temps de vous reposer avant de partir, conservez avec soin cet article pour l’an prochain.

Si vous partez ces prochains jours, mettez dans votre emploi du temps une case supplémentaire : « Prendre le temps de me reposer avant de partir » ou : « Cette année, partir en vacance en me sentant en pleine forme ».

Vous avez bien quelques quarts d’heures à « perdre », non ? Vous allez les regagner au centuple avant la fin des 3 premiers jours de vos vacances. Essayez

Bonnes-vacances.jpg 

Entre nous … Je prendrais quelques jours de vacances à la fin de l’année. Promis, lorsque j’aurais fermé mes valises, je prendrais le temps de me RE-POSER avant de fermer doucement la porte.

 

Est-ce que cet article intéresserait vos amis ?

Dites-leur qu'il existe !

Bonnes vacances ou bonne suite dans vos tâches. Je vous retrouve la semaine prochaine.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article