La communication : Ecouter pour agir

Publié le par processuscroissance--blog.com

SMS – Courriels – Twitts – Communication …

 Comment communiquez-vous ce qui est important pour vous ?

Dans une époque où tout passe, du moins pour ceux qui sont outillés, la communication n’est plus ce qu’elle était.

communication.2

Souvenez-vous Il y a un peu moins de 20 ans :

Ø  Vous aviez l’habitude d’envoyer une carte à l’occasion d’un anniversaire.  

Ø  Au passage de la nouvelle année vous rédigiez vos vœux et vos souhaits sur une belle carte

Ø  Vous fixiez une rencontre pour vos employés afin de leur communiquer les tâches importantes à terminer

Ø  Vous téléphoniez régulièrement aux personnes faisant partie de votre réseau social

Ø  Vous preniez du temps pour demander conseil à un dépanneur ou au vendeur de l’épicerie

Ø  Vous réserviez des temps à deux pour discuter de votre avenir de couple ou pour parler de l’éducation de vos enfants

Ø 

Aujourd’hui :

Ø  Vous envoyez une carte virtuelle ou un PPT

Ø  Vous cherchez les meilleures TIF pour vos vœux de bonne année

Ø  Vous envoyez un courriel à vos collaborateurs sans avoir une minute pour les rencontrer

Ø  Vous mettez sur la toile vos dernières aventures ou le dernier film que vous avez vu pour avertir vos 999 amis virtuels

Ø  Vous cherchez les conseils sur Google et vous commandez en ligne

Ø  Vous envoyez un SMS à votre conjoint/e pour l’avertir que vous aurez un peu de retard ou lui demander d’acheter une baguette de pain

Ø  Vous offrez à vos enfants un natel pour qu’ils vous avertissent que vous pouvez aller les chercher après un goûter chez les copains

Ø 

Bien sûr, pour vous, c’est une manière de communiquer. C’est-à-dire, de dire les choses. L’un des avantages est que vous allez directement à l’essentiel.

Prenons par exemple le courriel à vos collaborateurs ou à votre équipe:

Si vous les convoquez pour une réunion dans laquelle vous allez dire exactement ce que vous leur écrivez sur 10 lignes, celle-ci vous prendra au minimum 1h de votre temps. Ajoutez à cela le fait que vous prendrez encore quelques quarts d’heure pour parler avec l’un ou l’autre qui va solliciter votre attention.

Le courriel a cet avantage que tout le monde lit la même information en même temps sans intervenir sur un autre sujet.

Mais est-ce que tout le monde se sent concerné de la même manière ? Est-ce que tout le monde éprouve ce sentiment qu’il est quelqu’un d’important dans votre service ? Pas si sûr.

Voici un autre exemple :

C’est l’anniversaire de votre ami/e. Vous y pensez au moment même ou la fenêtre des tâches s’ouvre sur votre ordi ou votre tablette.

Oups, vous aviez oublié.

Vite vous allez sur un site de cartes gratuites. Vous choisissez rapidement celle qui fera l’affaire. Vous écrivez un message qui tient en 10 mots et vous cliquez sur envoi.

Ouf, c’est fait.

Si vous aviez pris le temps de lui écrire à la main, de chercher les mots appropriés qui traduisent exactement ce que vous avez de lui dire, cela vous aurait demandé disons près de 30minutes.

Sans compter le déplacement pour aller glisser votre enveloppe à la boîte.

Mais la personne qui reçoit votre carte va vivre ce plaisir d’ouvrir son courrier, de découvrir ce que vous lui avez écrit. Elle va s’asseoir et relire le message. Elle va se « nourrir » de cette relation qui est importante.

Avec la carte virtuelle, elle ne peut pas vivre les mêmes sentiments. Tout d’abord, il est presque quasiment certain qu’elle ouvrira votre message après en avoir ouvert une dizaine d’autres et qu’il lui en reste tout autant derrière.

Elle est rejointe à un moment où sa disponibilité de profiter de l’impact de vos vœux est quelque peu réduite.

Pourtant, vous avez communiqué

Communiquer : Ecouter pour agir

La communication vraie, je veux dire en face à face, demande à l’autre de vivre 2 actions :

Ø  Ecouter

Tu me parles et je me mets à ton écoute. Je me mets en attitude d’entendre ce que tu me dis.

Dans mon écoute je peux entendre ton état intérieur. Tu es calme ou énervé, tranquille ou irrité …

Les mots ont une densité, ils viennent me parler, me rejoindre.

 

Ø  Agir

Ce que je ressens me conduit vers l’action où je vais agir, réagir.

ü  Je peux te répondre.

ü  Je peux reformuler

ü  Je peux recevoir

ü  Je peux ouvrir le dialogue

ü  Je peux poser mes questions

ü  Je peux comprendre ou pas ce que tu me dis

ü 

Il y a une troisième action qui se produit différemment de celle que nous pouvons avoir avec une communication virtuel : Créer le lien

Dans la communication directe, si vous désirez être entendu ou si vous êtes en accueil d’entendre ce que l’autre vous dit, vous créez un lien.

Dans la communication virtuelle, le lien est différent. L’écran fait … écran … au lien tel qu’il pourrait se vivre dans un contexte plus direct.

La communication peut devenir un véritable handicap

Imaginez ce couple d’amoureux entrain de construire leur projet d’avenir.

Ils parlent de mariage, ils parlent de leur futur logement. Ils parlent de ce qu’ils aimeraient vivre ensemble.

Dans la poche de l’un ou de l’autre une vibration se fait ressentir.

Le geste est devenu instinctif. « Vous avez un message »

Le message devient urgent. L’amoureux/se s’empare de l’objet si précieux. Lit le message et plante l’élu de son cœur le temps de répondre TEXTO.

« Au fait, de quoi parlions-nous ? Qu’est-ce que tu me disais ? » Lorsque ce n’est pas : « C’est … qui me demande si … je lui réponds quoi ? »

Un autre handicap c’est lorsque vous êtes dans la situation inverse. Vous n’avez pas de téléphone portable, vous ne vous intéressez pas à toute cette nouveauté.

Pour vous, être en relation veut dire pouvoir parler avec vos vis-à-vis.

Mais voilà, vous êtes entouré à table ou ailleurs par des personnes qui ont toujours quelque chose à dire à une personne qui n’est pas là.

Et ça pianote, ça pianote, ça surf parce que sur Facebook , le copain vient de poster la dernière vidéo qui fait un buzz en direct …

Vous pouvez parler. Vous pouvez raconter des choses qui vous intéresse. Il n’y a personne pour vous écouter … Ou vous sentez bien qu’on ne vous écoute pas vraiment parce que le regard est retenu par l’écran qui peut se mettre à clignoter au milieu de ce que vous dites.

Ces deux situations ne sont pas de la science-fiction, elles se produisent fréquemment.

Lorsqu’elles deviennent habituelles, nous pouvons alors parler d’un vrai handicap de la communication.

Pensez-y la prochaine fois que vous serez titillé de lire vos messages alors que vous êtes justement en relation, donc en possibilité de communiquer véritablement.

Et, si le sujet vous semble intéressant,  je vous propose de télécharger le livre qui traite de ce thème et qui est issu de l’évènement inter-bloggueur d’Yvon Cavelier.

LivreSoupleVueTrancheCouvLivreEvt-02

Téléchargez le livre électronique ici

 Vous y trouverez de quoi continuer votre réflexion.


Si vous avez envie de réagir, n’hésitez pas à le faire dans un commentaire.

 

Autres articles présentant l'un des livre de l'évènement inter-bloggueur :

 

Je vous souhaite un bon week-end et je vous retrouve bientôt. 

Osez vous servir des bonnes idées qu'ont les autres ...

Tous les rendez-vous virtuels ne sont pas dépourvus d'humanité

Commenter cet article

Danièle de Forme et Bien-être 29/06/2012 09:04


Bonjour,


Il est vra ique donner une information à plusieurs personnes concernées est plus facile à faire avec les mails mais un courrier que l'on reçoit c'est autre chose.


Pour ma famille et mes amis, je prends le temps d'écrire. Ca me procure beaucoup de plaisire et je sais que ça leur fera bine plus plaisir qu'un mail.


Bonne journée.


Danièle

processuscroissance--blog.com 30/06/2012 07:24



Bonjour Danièle,


Oui les courriels sont un moyen qui permet de faire passer la même information à de nombreuses personnes et sans avoir à bloquer trop de temps pour cela.


Bravo pour le temps que tu prends à écrire à ta famille, à tes amis. Un antidote pour ne pas devenir handicapé de la communication.


Bon week-end à toi.



Jea 29/06/2012 08:24


Hello ma chère Mad,


Très intéressant ton blog du jour. Merci pour cette analyse perpicace du vide que créent toutes ces nouvelles technologies autour des gens. Elles croient être en train de communiquer, mais
ce n'est que du virtuel, que du virtuel !


Bises


Jea

processuscroissance--blog.com 29/06/2012 08:30



Hello Jea,


Merci pour ton commentaire. J'ai bien pensé que cela allait rejoindre certaines personnes qui ont une "sainte horreur" de cette manière de communiquer "invisiblement" et qui ne profitent pas
d'une belle rencontre pour partager sans se raccrocher à un gadget.


Bon week-end