La confiance trahie

Publié le par processuscroissance.over-blog.com

La bague magique : 2

Je n’f’rais jamais rien qui puisse te nuire, tu peux m’faire confiance !

Un jour, le prince entra dans une violente colère contre un dignitaire de la cour qui avait agi contre ses intérêts. Il fit tourner trois fois la bague. Aussitôt, le génie apparut:

"Donne-moi ton avis sur les agissements de cet homme, dit le prince."

 "S’il a fait quelque chose contre toi, il est indigne de te servir. Tu dois l’écarter ou le soumettre." À ce moment, le prince se souvint des paroles étranges de son précepteur.

"Je doute que tu me dises la vérité", dit le prince.

"Tu as raison", dit le génie, "je cherchais à te tromper. Tu peux bien sûr asservir cet homme, mais tu peux aussi profiter de ce désaccord pour apprendre à négocier, à traiter avec lui et trouver des solutions qui vous satisfassent tous deux."

Comme moi, il vous est sans doute arrivé de donner votre confiance à quelqu'un ou un groupe pour, découvrir un jour, que cette confiance a été trahie.

Pas besoin que ce soit dans de grandes choses, cela peut survenir dans de toutes petites choses. Une fois ça passe, deux fois la confiance est ébranlée, mais la troisième fois est de trop.

corde-rompue.jpg

Quand cela arrive, vous vous mordez les doigts, vous vous demandez pourquoi, vous vous posez un tas de questions, vous n’avez qu’une envie : Faire avaler à l’autre son acte de naissance.

Vous repassez sans cesse le film de la relation. Elle était belle cette relation. Vous avez partagé vos sentiments, vous vous êtes livré/e. Vous avez parlé de vos aspirations, de vos rêves, de vos difficultés …

Ce n’est pas toujours, à la base, une amitié. C’est parfois une complicité avec quelqu’un du bureau, de travail, des études, du voisinage. Avec cette personne ou ce groupe, vous vous sentiez bien.

Jamais vous n’auriez pensé qu’elle allait se servir de vous pour se faire une place, pour vous évincer, pour vous assassiner.

Jamais vous n’auriez pensé que ce groupe vous acceptait uniquement parce que vous lui étiez utile, parce que vous étiez serviable, parce que vous lui apportiez un atout important dans sa reconnaissance. Mais, comme il n’a plus besoin de vous, il vous rejette, vous éjecte comme si vous aviez la peste.

seul-sur-cle-cassee.jpg

Crédit photos : freedigitalphotos.net

Si vous n’avez pas la bague magique, que se passera-t-il au moment où vous prendrez conscience que, quelque part, la confiance que vous portiez envers la personne ou le groupe a été mutilée ?

Colère – Rage – Désappointement – Incompréhension – Tristesse - …

Autant de sentiments qui vont vous submerger. Vous allez en arriver jusqu’à leur souhaiter de glisser à leur tour sur une peau de banane !

Peut-être allez-vous couper la relation sans avertir, vous détourner et vous mettre à critiquer, à dire du mal, à régler vos comptes par des moyens détournés pour dégonfler cette poche de souffrance que vous ressentez.

Si vous avez la bague magique … et si vous la tournez trois fois … « Habitudes » … qui prend toujours la parole avant « Conscience personnelle », vous soufflera que vous êtes en droit de demander réparation, que vous êtes en droit de lui retourner la pareille …

Demandez si c’est la vérité. Vous entreverrez une autre vérité.

Cette autre vérité sera peut-être de dire à la personne qu’elle vous a fait mal, que vous ne pouvez plus lui faire confiance comme avant. Vous pourriez lui demander les raisons qui l’ont poussé à agir de cette manière. Ensuite, vous verrez si la relation peut se continuer ou non.

S’il s’agit d’un groupe, l’autre vérité n’est sans doute pas de commencer à critiquer, à « descendre » l’adversaire, mais de remercier pour ce qui a été donné et de dire l’insatisfaction que vous ressentez.

En fait, il y a plusieurs « vérités » qui peuvent surgir. C’est selon les contextes, les cas, les situations. « … Tu peux aussi profiter de ce désaccord pour apprendre à négocier, à traiter avec lui et trouver des solutions qui vous satisfassent tous deux."


La confiance trahie est difficile à vivre. Garou, le chanteur canadien en a fait une chanson. Voici un extrait des paroles :

Quand ton meilleur ami te trahit, c'est pire qu'une femme qui te trompe.
Pire qu'un père qui te renie, ou qu'un frère qui t'oublie.

Quand ton meilleur ami s'enfuit  emportant avec lui une partie de ta vie qui n'a pas de prix, ça te suit comme une obsession.

C'est un fléau qui a pour nom ...


Trahison
Elle est là elle attend son heure la trahison pour te frapper en plein cœur, la trahison.
Mais attention elle vient comme un voleur...
La trahison
Elle est là elle attend son tour la trahison
Pas de jour, pas de nuit pour la trahison

 

Mais malheur à celui qui laisse entrer dans sa maison la trahison

Rien ne te fera pardonner au complice de toujours, qui te ment et se dément, qui te vole ou qui te vend.

Personne ne pourra remplacer le confident de tous les jours, de tes combats, tes rêves ou tes amours ;

L'associé de tous les bons coups qui te jette et te livre aux loups …

Trahison
Elle est là elle attend son heure la trahison pour te frapper en plein cœur, la trahison.
Mais attention elle vient comme un voleur...
La trahison
Elle est là elle attend son tour la trahison
Pas de jour, pas de nuit pour la trahison.

Paroles: Luc Plamondon. Musique: Aldo Nova, Johan Bobäck, Joachim Nilsson   2006  "Garou"


Si cet article a une résonnance pour vous, n’hésitez pas réagir par un commentaire.

Lire ou relire l’article précédent : La bague magique des insatisfactions

Je vous dis à bientôt. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article