Une étiquette qui ne correspond pas à qui vous êtes

Publié le par processuscroissance.over-blog.com

 

Un accident de parcours, une maladie qui touche l’aspect physique, un handicap qui n’est pas visible … difficile de vivre en essayant d’être comme tout le monde, en n’étant pas poursuivi par des préjugés qui viennent se coller à la peau de celui, celle qui n’est pas comme tout le monde !

Etre comme tout le monde … ne pas se différencier, ne pas paraître différent, ne pas se sentir jugé par l’environnement … ou, ne pas se juger parce que l’on est, de fait, différent des autres, un combat que mènent de nombreuses personnes.

Le sapin et le pommier !

0001

Un jour d'automne, un pommier, mécontent de son sort, confia sa déception au pomiculteur. La nature avait été injuste envers lui en lui donnant une apparence toute difforme, alors que le magnifique sapin qui s'élançait à ses côtés faisait l'envie de tous les hommes qui, d'années en années, ne cessaient de le décorer de magnifiques étoiles illuminées.

 

pommes-copie-1

Le pomiculteur lui dit  alors: "Tu es difformes, c'est vrai. Mais souviens-toi que tu es un arbre greffé dès ton jeune âge et que tu rappelles à l'homme qu'il est lui aussi un peuple déformé par ses fautes et ses faiblesses, mais capable aussi de donner de bons fruits. Tu es émondé, c'est vrai aussi, mais c'est pour que tes fruits n'en soient que plus magnifiques.

 

Et, parlant de ses fruits, le vieux pomiculteur tira une belle pomme du pommier, sortit son couteau et, d'un trait horizontal, la coupa en deux parties égales. Il montra les deux moitiés au pommier et pointant avec son couteau l'étoile formée au milieu par les pépins, il lui dit: "Tu vois, mon vieux, le sapin a les étoiles qu'on lui ajoute, mais toi c'est au milieu de toi que tu as tes étoiles. C'est dans ton cœur même qu'est ta beauté !"  

Auteur inconnu

 

Cette fable traduit bien ce que ressentent les personnes qui doivent vivre en étant sans cesse confrontées à toute sorte de préjugés, qui se sentent en de multiples occasions si différentes de la normalité.

Dans le prochain article je vais vous parler plus longuement des conséquences vécues par ces personnes et comment elles arrivent peu à peu à accepter d’être mises en marge de la société, comment elles parviennent à s’affirmer et à vivre sans être sans cesse dans la comparaison avec ce qui, à leur yeux, correspond à la normalité.


Vous avez des proches, des connaissances qui vivent difficilement le regard des autres sur elles ?

N’hésitez pas à leur partager cet article et à les inviter au rendez-vous de mercredi.

Toute belle semaine à vous et à bientôt.

Commenter cet article