Le nuage qui cache le soleil

Publié le par processuscroissance.over-blog.com

  Lorsque nos pensées nous conduisent 

ailleurs que là où nous aimerions être

       

 Il y a des jours où tout semble aller de travers.

 

Y a-t-il quelqu’un qui n’en fasse pas l’expérience ? C’est peu probable.

 

Pourquoi, alors qu’il n’y a pas de raisons apparentes sommes-nous subitement ailleurs que là où nous voudrions être ? Pourquoi n’arrivons-nous pas à garder durablement un sentiment de bonheur ? Pourquoi sommes-nous rattrapés par des choses qui vont à l’inverse de ce que nous recherchons ?

rayons-lumiere.jpg

Une amie me disait : « J’étais bien contente de reprendre le travail, mais quand j’ai vu le nombre de choses urgentes qu’on me demandait de faire, j’ai perdu tout mon entrain … »

Une autre me partageait  : « Hier nous étions invités chez des amis. Nous avons passé une journée formidable. Lorsque nous sommes rentrés à la maison, nous avons appris que notre voisin s’était fait cambriolé. Notre joie de la journée s’est effacée d’un coup. Pourquoi est-ce qu’on ne peut pas être tranquille ? »

 

C’est l’histoire du grain de sable qui vient se perdre dans le rouage bien huilé de nos sentiments et qui cause des pannes passagères, plus longues, à certains moments.

 

C’est aussi l’interprétation qui est faite de l’évènement. Une interprétation qui modifie l’essence même de la manière dont nous ressentions le bonheur quelques minutes auparavant.

 

Imaginez-vous que vous profitez pleinement de l’effet bienfaisant des rayons du soleil sur votre corps. Vous vous sentez bien, vous êtes remplis de paix, de tranquillité. Il vous semble que vous profitez pleinement du moment présent. … Jusqu’au moment où un nuage vient cacher le soleil … Pas besoin d’ouvrir les yeux pour voir le nuage ou ce qui cache le soleil, vous le ressentez.

 

Il y a des personnes qui ne regardent pas si ce n’est qu’un passage et si le ciel reste  bleu à l'horizon. Elles se lèvent, reprennent leurs affaires et se disent : décidément, pas possible d’avoir une journée sans pluie ! »

 

Elles ont interprété l’ombre comme quelque chose qui venait mettre un terme à leur instant de bien-être.  

ciel.jpg

Cette interprétation modifie l’attitude, conduit à une distorsion entre le ressenti premier et celui qui s’inscrit au moment de l’évènement. L’humeur est déviée par l’entrée du petit grain de sable.

 

Mon amie qui était heureuse de se rendre au travail et qui voit sa joie s’évanouir en découvrant toutes ces choses urgentes à faire … ce n’est plus un grain de sable à ses yeux, c’est une dune qui se dresse devant elle … des centaines, des milliers de grains de sable qu’elle va s’acharner à nettoyer, à enlever … et qui vont lui apporter en retour : angoisse ; sentiment de ne jamais arriver au bout ; découragement ; mauvaise humeur ; difficulté à se concentrer … et j’en passe.

 

La deuxième situation n’est pas meilleure. « Si le voisin s’est fait cambriolé, on peut aussi se faire cambrioler ». Une interprétation différente mais qui fait son chemin dans la pensée. « On ne peut plus être tranquille …  Désormais je vais avoir peur à chaque fois que je quitterais l’appartement … »

Ajoutez à cela la force et l’impact des médias qui apportent une quantité incroyable de statistiques sur la montée de la violence, les vols, les arnaques … et vous vous retrouvez avec la panoplie complète de tout ce qui va vous permettre de croire que vous aussi vous n’êtes pas à l’abri d’un cambriolage.

stop.jpg

Comment peut-on réagir pour ne pas se laisser surprendre par nos interprétations ?

 

Il faut savoir que :

  • L’environnement a une influence sur notre échelle du bonheur.
  • Le bonheur n’est pas quelque chose que nous pouvons mettre en bouteille ou en conserve pour le consommer quand nous le voulons
  • Les grains de sable ne peuvent être évités 
  • Ce qui apporte de l’huile sur le feu, c’est souvent le comment nous interprétons ces évènements qui se succèdent 
  • Il n’existe aucune assurance qui nous rembourse les minutes où l’ombre a volé notre soleil
  • Il faut apprendre à se souvenir des plus petits sentiments de bonheur pour pouvoir y revenir dans les moments plus tempétueux
  • Rien ne nous empêche de souffler sur le nuage pour voir si le soleil est toujours là

 Je vous souhaite une journée et une semaine ensoleillée … à bientôt.


Cet article vous a plu ? Laissez un commentaire

Commenter cet article