Le travail sur soi

Publié le par processuscroissance--blog.com

Prendre le temps d’écouter ce qui se passe en soi

 

Lundi nous avons vu l’importance de la formation continue en entreprise. Plus spécifiquement lorsque celle-ci prend en compte le développement personnel.

 

Bon … suivre une formation qui remet en question, qui fait bouger intérieurement, qui permet de mieux se comprendre et de comprendre les autres, c’est une bonne chose !

  

Aujourd’hui je vous donne quelques pistes pour que la formation ne soit pas simplement perçue comme formative mais qu’elle vous apporte plus que ce que vous avez reçu.

 

Ces quelques pistes sont également à l’intention de toute personne (pas uniquement celles qui sont en entreprise) et qui suivent un stage, un séminaire.

  communicatiions

 

La première communication doit se vivre entre soi et soi

 

Communiquer entre soi et soi demande une écoute de ses mouvements sensibles.

 

Lorsque vous suivez un séminaire ou une journée de formation, il y a :

·         le formateur, la formatrice (figure d’expertise)

·         les participants /es (les autres)

·         VOUS

 

Vos motivations peuvent être multiples :

 

·         La formation est offerte par l’entreprise et vous y allez par obligation …

Même par obligation, si vous avez l’envie d’apprendre quelque chose, si vous êtes prêt/e à changer votre vision ou votre manière de faire, alors VOUS êtes acteur, actrice et pas seulement spectateur, spectatrice.

 

·         C’est vous qui avez souhaité suivre la formation car vous ressentez un manque de compétences ou désirez acquérir d’autres capacités …

Votre motivation est toute trouvée. C’est pour VOUS que vous suivez la formation … accessoirement pour mieux vivre votre job.

 

·         La formation c’est l’occasion de rencontrer d’autres personnes, d’apprendre quelque chose qui peut servir vos ambitions.

Les autres, l’élargissement de votre réseau est prioritaire.

Vous pouvez avoir envie de « récolter » de bons outils, d’en apprendre davantage sur le thème proposé.

Toujours est-il qu’il vous sera difficile de vos impliquer personnellement.

 

Hé oui, les motivations peuvent être différentes. Il n’y en a pas une qui est meilleure que les autres. Dans chaque motivation vous pouvez accéder à une meilleure connaissance de vous.

 

L’après formation

 

Si vous écoutez les mouvements sensibles que vous vivez tout au long de la formation, ceux-ci peuvent devenir de nombreux « chantiers » à explorer après la phase formative.

 

Pour ne pas faire comme nombre de personnes qui s’empressent de mettre leurs notes dans un tiroir ou d’oublier le dossier commencé au fond de leur mémoire, vous pouvez choisir de revenir à ces mouvements sensibles vécus pendant la formation.

 

Pour cela, il n’est pas forcément besoin de vivre des séances de coaching ou de suivre d’autres formations pour les apprivoiser et pour découvrir ce qu’ils ont à vous apprendre.

 

Voici quelques pistes :

 

·         Vous pratiquez le yoga ou une autre forme de détente :

Pourquoi ne pas laisser un mouvement sensible se réactualiser durant ce moment de détente ?

Comme ce n’est pas le moment pour vous y arrêter, laissez-le vivre et mettez-vous à l’écoute de ce qui se passe dans votre corps.

Vous pouvez devenir conscient/e des tensions qui l’accompagne.

Vous pouvez laisser le mouvement vous parler, vous enseigner quelque chose.

 

·         Vous désirez comprendre la raison qui a fait qu’à certains moments vous avez réagi plus fortement au contenu ou au travail demandé (la réaction peut être positive comme elle peut être négative) :

Dans les jours, les semaines qui suivent, revenez à votre histoire, à votre personnalité, à vos valeurs et vos croyances.

Cette conscientisation va vous permettre de travailler sur vos faiblesses ou sur vos atouts.

 

·         Vous craignez d’étouffer à cause de ce que vous avez ressenti et vous cherchez à l’éviter à tout prix …

Laissez-le vivre en vous.

Vivez pleinement et consciemment le moment présent … tout en laissant le sentiment se vivre en vous.

Faites pendant ce temps des activités qui vous ressourcent – du sport, une ballade, écoute d’une musique, … rencontres avec des personnes que vous aimez et qui vous aiment … créativité …

Tous ces moyens peuvent vous aider à apprivoiser votre sentiment. Peu-à-peu celui-ci deviendra plus clair, plus précis et vous pourrez travailler dessus.

 

Tous ces moyens peuvent vous aider à communiquer en priorité avec vous-mêmes.

Ils peuvent vous conduire à pratiquer une écoute de plus en plus fine de ce qui se passe en vous.

 

Quel lien avec le développement personnel ?

 

Le développement personnel, c’est vrai, passe par l’apprentissage de la connaissance de soi.

Cela ne veut pas dire qu’il est besoin à chaque fois que vous ressentez quelque chose qui vous dérange ou qui aspire à vivre que vous avez forcément besoin de faire appel à un thérapeute.

 

L’aide thérapeutique est efficace lorsque vous ressentez le besoin d’être guidé, écouté, entendu par quelqu’un qui peut vous accueillir là où vous en êtes.

 

Elle est efficace si vous n’arrivez pas ou n’arrivez plus à vivre cette communication avec vous-mêmes.

 

Elle est essentielle lorsque vos mouvements sensibles vous étouffent et lorsque vous n’arrivez plus à faire face aux entraves et aux obstacles qui vous empêchent de vivre pleinement votre vie.

 

Cet article vous parle ?

Et si vous laissiez un commentaire ?

 

Vous pouvez également le partager sur vos réseaux et à vos connaissances.

 

Je vous souhaite une bonne journée et je vous dis à bientôt.

Commenter cet article