Avez-vous déjà pensé à ce que vous feriez si vous étiez totalement libre ?

Publié le par processuscroissance--blog.com

Osez rêver juste un instant

se-sentir-libre.jpg

C’est un sujet que j’aime aborder lorsque je suis avec une personne qui ne parvient pas à trouver un épanouissement dans sa vie.

Certaines personnes ont une vie, vue de l’extérieur, très riche : une famille, des enfants, un travail sympa, une maison … et pourtant elles ne se sentent pas heureuses.

D’autres personnes mènent une vie, toujours vue de l’extérieur, très chaotique : séparation affective, maladie, dettes, chômage, environnement défavorable … elles ne croient plus au bonheur, elles se sentent et se comportent en victime.

Il y a aussi les personnes qui disent qu’elles sont heureuses, qu’elles ont le sentiment d’avoir réussi dans la vie … mais … il leur manque quelque chose pour se sentir épanouies.

Ces personnes, c’est un peu vous, c’est un peu moi.

Il y a toujours quelque chose que nous aimerions avoir et que nous n’avons pas.

Il y a toujours quelque chose qui nous empêche de nous sentir totalement libre.

Il y a toujours quelque chose que nous aimerions avoir et qui paraît inaccessible, du moins, pour nous.

Un paradoxe : Avoir ce que l’on a toujours désiré et désirer autre chose que ce qu’on a !

Certaines personnes ont travaillé durement pour obtenir ce qu’elles désiraient lorsqu’elles avaient, disons, 30 ans. A 45 ans, elles ont enfin atteint leurs objectifs.

Tout devrait alors être satisfaction. Pourtant, elles ne ressentent pas cette satisfaction qu’elles espéraient.

Puis, un jour, elles laissent s’échapper une phrase qui pourrait avoir des répercussions inattendues dans leur vie : « Moi aussi j’ai toujours rêvé de savoir jouer d’un instrument ».

Moi aussi j’ai toujours …. voulu … rêvé … espéré … désiré …

Apparaît alors un fossé entre ce qui est accompli et ce qui n’est pas encore accompli.

D’un côté il y a ce qui a toujours été désiré : une belle carrière, une réussite professionnelle ou familiale, un statut important … et de l’autre côté il y a des aspirations qui n’ont pas vues le jour, qui ne se sont pas réalisées.

Si vous vous sentez concerné/e

Est-ce que vous vous reconnaissez dans ces situations ?

Est-ce qu’il vous arrive de vous dire : « j’ai tout ce que j’ai voulu … mais … il me manque quelque chose pour être pleinement heureux, heureuse. » ?

Ou êtes-vous dans la catégorie des personnes qui se sentent victimes car elles ne parviennent pas à réaliser ce qu’elles voudraient ?

Si oui, je vous propose alors de prendre une feuille, un crayon et d’écrire ce que vous désirez vraiment.

Pas n’importe comment. Suivant votre situation, vous risquez d’écrire ce qui constituera un piège, c’est-à-dire, d’écrire ce que vous pensez qui serait bien pour vous, vu de l’extérieur.

Ecrivez ce que vous auriez envie de faire si vous étiez totalement libre, si vous n’aviez aucune contrainte … et pourquoi vous auriez envie de réaliser ces choses.

Lorsque vous aurez terminé, demandez-vous sérieusement  ce qui vous empêche de vivre ces choses.

Allez dans le sens de vos aspirations, même si cela vous semble impossible

Le plus passionnant reste à venir.

Qu’allez-vous faire de votre liste ?

Vous pouvez la mettre dans la corbeille du papier à recycler, la perdre dans le fond d’un tiroir, l’oublier quelque part.

Vous pouvez également regarder ce qui vous semble possible de réaliser aujourd’hui, ne serait-ce qu’un petit bout ou un début de réalisation.

Si vous avez, par exemple, toujours rêver de faire de la musique, et, que vous ne connaissez pas le solfège, vous pourriez prendre la décision de commencer par des cours de base de musique.

Vous voyez où je veux en venir ?

Il est des rêves, des aspirations que nous ne suivons pas, tout simplement parce que nous croyons que ce n’est pas sérieux, que ce n’est pas pour nous, que c’est du superflu … autant de barrières que nous dressons.

En plus, nous pensons que nous n’avons pas ce qu’il faut pour réaliser telle ou telle chose, que nous ne sommes pas compétents, que nous n’avons pas le temps … autant de limites que nous nous infligeons.

Il y a aussi le regard extérieur, la société qui nous dit que pour réussir il faut ceci ou cela, ce que nous avons dû mettre en place pour survivre, la pression de nos proches … autant d’interdits qui nous empêchent de vivre ce qui nous tient à cœur.

Mais, si vous aussi, vous avez une petite phrase, prête à sortir de vos lèvres, du genre : Moi aussi j’ai toujours …. voulu … rêvé … espéré … désiré … Cela veut simplement dire que c’est le moment d’aller regarder de plus près ce qui se cache derrière.

****

Ce n’est pas la vie qui te conduit …

C’est toi qui conduis ta vie !

 

 Vous pouvez réagir à cet article … un mot, un commentaire, une réaction … je serais heureuse de vous lire.

Je vous souhaite une belle et bonne journée. A bientôt.


  Merci beaucoup de parler de cet article autour de vous !

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l'avez trouvé sympa, bien sûr !

Commenter cet article

cécile 15/08/2013 11:52


Je connais un homme qui vient de fêter ses 80 printemps et qui a toujours rêvé de jouer du hautbois. Eh bien, il s'y est mis ce printemps en prenant des leçons et en louant un instrument ! 

processuscroissance--blog.com 15/08/2013 15:18



Bonjour Cécile,


Merci pour ce merveilleux témoignage. Oui, il n'y a pas d'âge pour commencer à réaliser un rêve.


Bonne fin de journée.


Madeleine