C’est le moment de penser à la rentrée et de se fixer des objectifs réalistes

Publié le par processuscroissance--blog.com

C'est le moment de penser à la rentrée

c-est-la-rentree.jpg

Hé oui, c’est le moment de penser à la rentrée.

Rentrée scolaire, reprise professionnelle, entrée en études ou apprentissage, c’est une nouvelle année qui commence.

Samedi j’ai rencontré pas mal de personnes qui reprenaient le travail aujourd’hui. Peu d’entre elles se réjouissaient de retrouver le bureau ou l’atelier.

Chez moi, c’est également le début de la reprise scolaire.

Ce matin, le changement était bien phonique. Déjà parce qu’il a plu durant la nuit, donc, cela fait plus de bruit sur la route … surtout lorsque l’on dort les fenêtres ouvertes.

Ecole, bureau, atelier … tout va se mettre en place cette semaine.

Je pourrais dire, que pour ceux et celles qui « recommencent » aujourd’hui, il est un peu tard de penser à la rentrée. D’ailleurs, je suis sûre qu’elles y ont pensé toute la semaine dernière et ce week-end.

Pourtant, c’est encore le bon moment.

Pourquoi ?

Tout simplement parce que c’est maintenant que l’on peut mesurer toute la charge que l’on va avoir ces prochains mois.

C’est maintenant que l’on prend conscience qu’il ne sera peut-être pas si facile d’atteindre les objectifs qui semblaient faciles pendant le temps de repos.

La réalité va rattraper nombre d’entre nous.

Est-ce une raison pour « enterrer » les résolutions qui ont germé durant les vacances ?

Repensez à ce que vous pensiez réaliser dès la rentrée

Je vous ai invité durant cette pause estivale à prendre en considération vos rêves, vos aspirations. C’était dans cet article et dans celui-ci. C’est le moment de revisiter tout ce que vous avez classé dans votre mémoire grâce au trombone invisible, ou de revenir à ce que vous aimeriez vivre si vous étiez totalement libre.

Le bon moment car vous n’êtes pas encore « fatigué », « débordé », « submergé » par le poids du travail.

Vous avez donc une marge, disons, assez importante devant vous.

Retenez uniquement les idées, les possibles projets qui vous semblent réalistes.

Regardez les objectifs que vous désirez atteindre, d’ici fin septembre, fin octobre, fin novembre, fin décembre. Et cela, pour chaque idée, chaque projet que vous désirez mener à terme.

De petits objectifs pour atteindre l’objectif final

L’erreur est de ne regarder que l’objectif final.

Cela revient à vouloir gravir l’Himalaya sans commencer par le camp de base, puis sans faire les arrêts nécessaires pour s’acclimater à l’altitude .

La meilleure méthode est donc de diviser le travail en plusieurs étapes.

Par exemple : Si votre objectif est de savoir l’anglais d’ici les prochaines vacances, parce que vous désirez vous rendre aux Etats-Unis, vous y arriverez si vous y allez par étapes.

Cela pourrait se réaliser en 5 étapes :

Objectifs.1.jpgLe premier pas est sans aucun doute le plus important. Tant qu’il n’est pas posé, vous n’avez aucune chance d’atteindre votre objectif final. Ici, il s’agit de prendre un moyen qui va vous permettre de vous diriger vers ce que vous désirez réaliser.

 

 

L’exemple n’est qu’un exemple, ceci est valable pour tout autre projet que vous aimeriez réaliser, que ce soit : apprendre à cuisiner le poisson, apprendre à dessiner, apprendre la musique, etc … et, pourquoi pas : entreprendre une nouvelle formation, acquérir d’autres compétences … Tout objectif commence par le premier pas. 

 

Objectifs.2.jpg

 

Voici le deuxième pas. Suivre des cours, c’est super. Mais si vous ne vous exercez pas de manière régulière, alors vous risquez de ne pas ancrer les nouvelles informations dans votre cerveau.

 

 

 

 

Objectifs.3.jpg

Vous voici apte à poser le 3ème pas.

Vous commencer à avoir plus de confiance en vous dans la maîtrise du vocabulaire. Vous comprenez un peu mieux les discussions.

Vous pouvez donc aller plus loin que simplement les exercices que vous vous donnez, en vous confrontant à des partenaires qui vont vous aider à mieux maîtriser la langue.

 

Objectifs.4.jpgVous pourriez vous arrêter ici.

 

 

Vous parlez assez bien l’anglais, vous vous débrouillez bien.

Vous pouvez également poser un pas supplémentaire en vous inscrivant à un cours plus intensif.

Les prochaines vacances sont encore lointaines, donc, profitez-en pour parfaire votre langue d’adoption.

Ça y est, vous avez atteint votre objectif.

Objectifs.5.jpg

Pensez à célébrer votre réussite. Pensez à le faire à chaque fois que vous atteignez un objectif final. Cela vous remplira de confiance, vous donnera l’envie de faire d’autres choses.

Vous avez une méthode, utilisez-là sans modération.

Vous pourriez également y gagner beaucoup en agissant de la même manière pour toutes les petites choses qui vous semblent impossible aujourd’hui. Elles seront peut-être possibles très bientôt, si vous pensez à les transformer en petites étapes facilement atteignables.

Un bonus si vous avez des enfants qui commencent l’école, les études ou un apprentissage

La méthode que je vous propose aujourd’hui, vous pouvez également la proposer à vos enfants.

Dans quelques mois, ou, déjà maintenant, il y a des matières qui ne sont pas vraiment maîtrisée.

Vous le savez, il est parfois difficile de les motiver, de les encourager, lorsque les notes sont au plus bas.

Cherchez avec eux comment ils pourraient atteindre l’objectif de la moyenne. Cernez les difficultés. Créez des objectifs à court terme et réalisables pour eux.

N’attendez pas pour cela le mois de mai prochain, allez-y dès que vous percevez une difficulté, une baisse de motivation, un risque de redoublement.

****

Vous pouvez réagir à cet article … un mot, un commentaire, une réaction … je serais heureuse de vous lire.

Je vous souhaite un excellent week-end. A bientôt.


  Merci beaucoup de parler de cet article autour de vous !

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l'avez trouvé sympa, bien sûr !

 

Publié dans Outils

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article