Une petite valise et un carton à chaussures

Publié le par processuscroissance--blog.com

Qu'est-ce qui est essentiel dans votre vie ?

Lorsque vous partez en vacance, vous préparez votre valise. Vous y mettez ce qui vous sera nécessaire pour le séjour prévu.  

faire-sa-valise.jpg

Juste ce qu’il vous faut, quelques vêtements, un peu de lecture, un dépliant, vos affaires de toilettes.

Vous prenez votre appareil de photo, peut-être une caméra, vos pièces d’identité, vos billets d’avion et vos cartes de crédit.

Par rapport à tout ce que vous avez chez vous, ce n’est pas beaucoup !

Et cela sera suffisant pour quelques jours, quelques semaines.  

Ne garder que ce qui est essentiel

Suzanne est une dame « avancée » en âge. Elle vient de souffler ses 92 bougies.

Propriétaire d’une superbe villa, ayant une belle collection de tableaux et de tapis, un jardin extraordinaire, elle pensait terminer sa vie chez elle.

Au mois d’avril, son pied s’est accroché sur un tapis. Elle est tombée et s’est fracturé le col du fémur.

Durant l’opération elle a fait un arrêt cardiaque.

Les médecins l’ont ramené à la vie après plusieurs minutes de réanimation.

Son cerveau a été privé d’oxygène suffisamment longtemps pour lui laisser des séquelles irréversibles.

Résultat : elle a besoin de soins permanents, elle ne peut plus s’occuper de sa maison, elle a besoin d’aide pour se déplacer. Elle a accepté d’entrer dans un établissement médicalisé.

Suzanne est arrivée dans son nouveau lieu de vie à la mi-juin.

Elle avait une petite valise et un carton à chaussures.

Quelques vêtements, ses affaires de toilettes. Dans le carton à chaussures, quelques photos, une petite médaille, les cartes qu’elle avait reçues à son dernier anniversaire et un petit ours en peluche.

L’infirmière s’est étonnée du peu de bagage et surtout du fait qu’elle n’a pas demandé à ce que soit mis dans sa chambre un ou deux tableaux, un tapis, un petit meuble qui lui rappellerait sa maison.

Suzanne lui a dit : « Mais, j’ai pris ce qui est vraiment essentiel pour moi, tout le reste n’est que du matériel, d’autres en profiteront. »

Ce qui nous semble être important matériellement n’est pas forcément ce qui est essentiel

 Le lien entre vos bagages pour le temps de vos vacances et ce avec quoi Suzanne est entrée dans le home médicalisé ?

Nous pensons souvent que ce que nous avons, ce que nous accumulons, fait partie de ce qui nous est essentiel.

La peur la plus courante des vacanciers n’est-elle pas de rentrer et de découvrir qu’ils se sont fait cambrioler, que leur maison à brûlé, qu’une catastrophe est survenue ?

Si vous avez économisé pour acquérir des biens, il est normal que cela soit important pour vous.

Si vous avez mis tout votre cœur à décorer votre appartement, à trouver des meubles qui vous plaisent, à bénéficier du meilleur électroménager, vous y tenez.

Si vous avez la chance d’être propriétaire d’une maison, si vous vous y plaisez, si vous êtes heureux dans votre propriété, quoi de plus normal que de croire que vous y vivrez jusqu’à la fin de vos jours.

Et lorsque l’on part en vacances, on sait que l’on revient peu de temps après ?

Mais si, pour une raison ou une autre, vous ne pouviez pas revenir ?

Pensez-y un instant : Qu’est-ce que vous regretteriez vraiment de ne pas avoir pris ? Qu’est-ce que vous auriez emporté avec vous parce que cela fait partie vraiment de l’essentiel ?

N’hésitez pas à nous le partager.

Peut-être que, comme Suzanne, cela tiendrait dans un carton à chaussures.

Cet article vous parle ? Vous pensez qu’il pourrait intéresser vos amis ? N’hésitez pas à le partager.

Je vous souhaite une bonne et belle journée. A bientôt.


  Merci beaucoup de parler de cet article autour de vous !

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l'avez trouvé sympa, bien sûr !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article