Lorsque le stress s’invite à votre insu

Publié le par processuscroissance--blog.com

Les derniers préparatifs sont souvent stressants

 

Il vous manque encore un cadeau …

Vous ne savez toujours pas ce que vous allez servir comme entrée …

Le sapin attend d’être décoré …

Un proche vous annonce qu’il ne sera pas là pour le réveillon car il vient d’être hospitalisé …

Vous vous réveillez enrhumé, les muscles tendus …

Il vous reste une multitude de choses à faire et vous ne savez vraiment pas comment vous allez arriver au bout …

Bon, tout cela, va permettre au stress de monter, de vous envahir.

L’énervement, les émotions à fleur de peau, l’abattement, l’envie d’aller dormir plutôt que vous mettre au travail, autant de sentiments qui peuvent survenir.

23.jpg

Offrez-vous une pause détente

Contre ce genre de stress, pas de panique.

Vous pouvez le diminuer, voir le réduire complètement si vous écoutez votre corps.

Qu’est-ce qui pourrait vous aider à ce moment précis où le stress s’invite ?

Tout ce qui vous vient, vous le repoussez … mais le stress a déjà son pied dans la porte et vous ne pouvez pas la fermer.

Voici quelques pistes, que j’ai, à maintes reprises testées et qui donnent des résultats appréciables.

Ø  Arrêtez-vous et mettez une musique qui vous calme ou vous redonne le courage de continuer

Ø  Arrêtez-vous et allez prendre une douche chaude … peu importe s’il est 14h …  l’eau a un effet miraculeux

Ø  Arrêtez-vous, ouvrez la fenêtre et respirez longuement

Ø  Arrêtez-vous et prenez quelques minutes pour lire le journal

Ø  Arrêtez-vous et prenez un crayon. Notez tout ce qui vous reste à faire et prévoyez le temps qu’il vous faut.

Ø  Arrêtez-vous et regardez ce que pour le moment n’est pas urgent et peut être reporté après les fêtes

Le maître mot c’est : S’ARRETER

Trop souvent. lorsque le stress arrive, la tendance est de vouloir mettre les bouchées doubles pour terminer.

C’est un mauvais plan.

En effet, votre corps vous crie : stop j’ai besoin de respirer.

En forçant sur vos énergies, vous ne gagnerez qu’une chose, ressentir plus fortement le stress.

Alors, dans les derniers préparatifs, pensez : NO STRESS

Et si cela vous semble impossible, il vous reste un dernier recours : demandez à votre conjoint/e, vos enfants, de vous aider, de participer.

Il me reste à vous souhaiter de vivre les derniers préparatifs avec beaucoup de bonne humeur et … surtout … de légèreté.

Je vous propose de participer à votre manière à ce calendrier de l’Avent

Je vous propose d’apporter votre contribution à une question journalière.

Toutes vos réponses seront réunies à Noël pour en faire un Ebook (livre électronique) que vous recevrez au début de l’année 2013 et cela, gratuitement.

La question du 23 décembre

Ø Comment évacuez-vous le stress ?

A vos claviers pour m’envoyer vos réponses en cliquant sur « votre commentaire », juste ici dessous, après les boutons de réseaux. Je compte sur vous et je vous remercie d’avance pour votre participation.

Toute belle journée à vous et à demain.


 

Merci beaucoup de parler de cet article autour de vous !

 

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l'avez trouvé sympa, bien sûr !

Publié dans Divers

Commenter cet article

micky 27/12/2012 16:15


C'était une idée fabuleuse ce calendrier de Noel, il fallait y penser, j'ai beaucoup appécié et te remercie de tout mon coeur, un concept très original ou les rélités de l'enfance sont un peu
remonté, ça m'a permis à les intégrés un peu plus. Pour évacuer le stress je prends un bain ça me détend pas mal comme tu le dis dans ton article.

Danièle 24/12/2012 16:19


Merci pour cette liste précieuse qui aide à prendre soin de soi. J'y ajouterais, et en tout premier, RESPIRER. S'arrêter pour sentir que cela respire en moi, pour lâcher et pour accueillir ce qui
sera donné à travers un nouvel inspir.C'est par là que passe le souffle de la Vie ! 


Merci également pour ce beau calendrier de l'Avent qui m'a permis de retrouver mon âme d'enfant à chaque fois que, devant l'ordi, j'ouvrais une nouvelle porte ... Et joyeux Noël !

processuscroissance--blog.com 10/01/2013 08:54



Bonjour Danièle,


J'aime beaucoup ton intervention. Oui, s'arrêter pour respirer. C'est prendre du recul, c'est s'octroyer une pause bienfaisante.


Bonne journée à toi.


Madeleine