Lorsque plus rien ne va

Publié le par Madeleine Moreau

16 décembre : Stress – fatigue – colère – etc …

 

Bientôt la fin de l’année … il faut tout terminer … pas le temps de respirer … les dossiers doivent être bouclés … les commerces sont bondés … les bouchons sont interminables …

 

STOP

 

Je suis impressionnée de voir le nombre de personnes qui arrivent stressées, fatiguées en cette fin de période.

 

Je suis époustouflée de voir celles-ci sursauter pour par grand-chose, s’en prendre à leurs enfants qui continuent de vivre avec entrain, sans se soucier de la fatigue de leurs parents, en leur demandant de rester tranquilles, en les secouant, en les menaçant d’une punition …

 

La fin de l’année, du moins cette période, en fait, comporte des sentiments si divers ou d’hiver, qu’ils sont le revers de la médaille des chants de Noël qui sont diffusés à tous les coins de rue.

 

 Pensee-du-16-decembre.jpg

Alors que l’aspiration est de trouver le calme, la tranquillité, la douceur, tout semble se liguer contre elle.

 

Autant prendre les choses en ce qu’elles sont

 

Si c’est ce que vous endurez, à quoi est-ce que ça vous sert de vous énerver pour cela ?

 

Parce que, lorsque l’on s’énerve, nous croyons que les choses vont se calmer, et si les choses ne se calment pas, que cela va nous faire du bien !

 

Au bout du compte, le calme n’arrive pas, bien au contraire. C’est un peu comme si nous invitions la bagarre à venir frapper notre cœur.

 

Par contre, il y a plein de « petites armes » qui peuvent vous aider à redonner une place à la paix que vous désirez :

 

Allumer une bougie – si possible aux odeurs de Noël

Pour les chanceux, faire un feu de cheminée

Prendre le temps de déambuler dans les rues illuminées

S’offrir un chocolat chaud

Regarder la frénésie autour de soi en ayant cette prise de recul qui permet de ne pas être happé/e à son tour

 

Ces « petites armes » peuvent vous aider à vous calmer, et donc, à éloigner la tempête qui menace.

 

C’est ce que je vous souhaite, du fond du cœur.

 

A demain pour ouvrir une nouvelle fenêtre.


 

Et si vous partagiez les pensées de l'Avent ?

 

Y a-t-il dans votre entourage une personne à qui vous auriez envie de lui offrir un peu de lumière ou de chaleur en cette période ? Partagez les pages de l'Avent 2013

 

Envie de partager plus longuement ? N'hésitez pas à en parler autour de vous et sur vos réseaux sociaux


 

La pensée du jour vous parle ?

 

N'hésitez pas à laisser un commentaire

Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article