Apprendre à se fixer des objectifs réalistes

Publié le par processuscroissance--blog.com

Motivés : ça durera plus longtemps ! (3)

 

Se sentir motivé pour quelque chose, entrevoir les actions à mener dans le court terme, avoir toujours à l’horizon un objectif réaliste. …

 

C’est tellement évident …

 

S’il n’y a pas d’objectif, pourquoi faudrait-il se motiver ?

 

Pourtant,  nombreuses sont les personnes qui parlent de la motivation sans avoir à l’horizon un objectif.

smile heu...

 

Mon objectif c’est :

 

Pouvoir skier lors du séminaire qui aura lieu au mois de mars en Valais

 

C’est un objectif à long terme me direz-vous. C’est vrai.

 

Etablir les étapes qui conduiront à l’objectif final

 

Le mois de mars, si je regarde de près, sera vite là. J’ai donc 6 mois pour y arriver.

 

Je pourrais me dire que c’est suffisamment long pour ne pas trop m’investir en dehors de mes séances de physio qui peuvent s’étaler sur 4 ou 5 mois …

 

Me dire que cela me suffira pour oser monter sur mes lattes. Je suis un peu téméraire, mais pas trop !

 

Me dire également que ce n’est pas très grave si je ne skie plus. De toute façon, je n’étais pas une grande skieuse et pour moi l’hiver n’est pas une saison où je m’éclate.

 

Je peux aussi me dire que ce n’est pas encore le moment que je me vive « mémère » avec ses sodokus et ses mots fléchés. Que j’ai du plaisir à descendre le flanc d’une montagne et que si je peux skier ne serait-ce que sur des pistes rouges, je pourrais aussi profiter de l’été pour quelques belles randonnées.

 

Donc, mon objectif c’est remettre mes skis au mois de mars. … bien sûr, les mettre avant cette date pour ré apprivoiser les gestes sur des pistes plus faciles proches de chez moi.

 

Donc, je vais me fixer des étapes réalistes.

 

Ø  Marcher au minimum 30mn par jour dès le 20 octobre

Ø  Reprendre un rythme de vie proche de celui que j’avais avant le début de la maladie. Je me donne la fin de l’année pour y parvenir.

Ø  Me rendre plus souvent à la piscine couverte et faire quelques bassins. Possible dès le mois de novembre. 

Ø  Déblayer la neige qui tombera sur mon parking sans demander automatiquement l’aide d’autrui. Du début à la fin de l’hiver.

Si vous voulez atteindre un objectif lointain, fixez-vous des étapes concrètes

Le risque de voir votre objectif reporté à la St Glinglin … sera accru si vous ne vous fixez pas des étapes intermédiaires.

La raison d’être de ces étapes

Imaginez que l’ascenseur d’un immeuble de 10 étages tombe en panne. Et vous devez justement vous rendre au 10ème étage.

Si vous ne faites pas des arrêts à différents paliers et surtout si vous n’êtes pas entraîné pour une telle montée, vous n’y arriverez pas … ou alors vous vous écroulerez à quelques marches de la porte.

Les étapes qui vont vous mener à l’objectif, ce sont les paliers. C’est-à-dire des zones où vous pourrez reprendre vos forces, vous préparer à attaquer la suite. Vous pourrez souffler, regarder en arrière le chemin déjà parcouru et regarder devant vous ce qui vous reste à faire.

Il est plus facile de monter 3x 3 étages et ensuite le dernier sans perdre toutes ses forces.

Les étapes que vous vous fixez ce sont vos paliers de récupération.

Dans un prochain article je reviendrais sur l’objectif final en lui donnant le relief de la détermination, votre nouvelle compagne sur ce chemin de la motivation.

 


 

Merci beaucoup de parler de cet article autour de vous !

 

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l'avez trouvé sympa, bien sûr !

 

Commenter cet article