Nos 100% de vérités sont parfois trompeuses

Publié le par processuscroissance.over-blog.com

Les dangers de faire d’une vérité un 100%

Dans mon article de vendredi : Non … moi, j’suis pas comme ça !, je vous promettais de revenir sur ce que je nomme les 30%.

Bien sûr, cela pourrait être 20, 10, 5 % et même si ce n’est que 0,99%, ce n’est pas du 100%.

Dans le développement personnel il y a beaucoup de vérités qui circulent. La plupart du temps, elles sont véhiculées comme si elles présentaient la vérité dans son entier.

C’est ainsi que j’ai abordé, dans mes débuts de formatrice, de multiples présentations concernant les fonctionnements de l’être humain.

D’un côté, j’en étais persuadée, n’ayant pas d’autres observations venant mettre en doute ce que je savais.

D’un autre côté, il est souvent plus simple de dire que c’est la vérité plutôt que de chercher si c’est une vérité partielle.

pourcentages.jpg

Reprenons l’exemple cité dans le précédent article.

« Si quelque chose te gêne dans la réaction ou la manière d’être de quelqu’un, c’est parce que tu vis la même chose. »

Il aurait été plus juste de dire : « Regarde si la personne te reflète quelque chose que tu vis également, ou ce qu’elle vient toucher en toi. Ce peut être tes valeurs, tes richesses ou quelque chose qui t’a fait souffrir de manière personnelle ou indirecte. »

Je pense à certaines personnes qui ont vécu un drame dans leur vie. Cela peut être une agression, un abus sexuel, un licenciement injustifié, uniquement basé sur une rumeur, etc.

Croyez-vous qu’elles vont rester insensibles lorsqu’elles se retrouveront face à une situation similaire ? Non, tout en elles va réagir.

Il est également possible que l’autre par son comportement vienne toucher ses valeurs, ses richesses. L’autre … cela peut également être un groupe.

Je me souviens d’une femme, infirmière. Autour d’elle, plusieurs personnes se sont mises à critiquer l’hôpital dans lequel elle travaillait,  (personne ne savait qu’elle travaillait là) elles critiquaient le personnel, les soins qui étaient donnés. Cette femme s’est sentie agressée dans ses valeurs, dans sa vocation. Résultat, elle a haussé la voix, lancé ses 4 vérités, renversé un verre. Ceux qui critiquaient quelques minutes auparavant l’ont prise pour une « dérangée de la cervelle ». Il est vrai qu’elle ne leur a pas dit qu’elle travaillait dans cet hôpital.

Cet exemple montre qu’elle a réagit, non pas parce qu’elle-même se plaisait à critiquer à tout va, mais parce que quelque chose était touché en elle.

cactus

Une autre vérité qui a longtemps été véhiculée dans le développement personnel :

« Tout ce qui te fait souffrir dans ta vie adulte est le résultat d’une blessure d’enfant qu’il faut guérir ».

Cela a conduit bien des personnes à vivre des années de thérapie … à la recherche de cette fameuse blessure d’enfant … qui, bien sûr, était recherchée dans une forme de maltraitance oubliée.

C’est en partie vrai, disons que c’est une vérité qui a un pourcentage élevé. Mais pas à 100%.

Nous portons des blessures qui viennent de notre passé, de notre histoire d’enfant. Mais toutes les blessures ne viennent pas de notre enfance. Certaines sont à retrouver dans notre vie adulte.

Adulte, nous pouvons vivre des expériences qui vont « démolir » une partie de notre essence profonde, ou, du moins, inscrire dans la sensibilité une souffrance qui ne guérira pas facilement.

Il est vrai aussi que toutes les blessures ne sont pas dues uniquement à une forme de maltraitance. Certaines personnes vivent une souffrance et cependant, elles ont eu une enfance heureuse, elles ont reçu tout l’amour qu’un être humain peut souhaiter, elles n’ont manqué de rien … elles ont juste manqué de l’essentiel : être reconnues pour ce qu’elles étaient.

Lorsque l’on observe cela, nous devenons beaucoup plus prudents face à ce qui est présenté comme « une vérité ».

Il y a aussi toutes les vérités qui nous sont transmises par notre environnement, par les médias, par les découvertes scientifiques. Ce dernier domaine est champion en la matière. (Vous pouvez relire les articles concernant les préjugés dans les archives du blog).

Il y a, pour terminer, la vérité de chacun. Nous avons, en effet, notre propre vérité. Que celle-ci soit sur la vie, sur le développement, sur l’éducation, sur l’argent, … Cela ne veut pas dire que c’est faux. C’est notre propre vérité. Elle semble l’être à 100%, pour un autre elle sera à 15%, un autre la mettra à 40%.

C’est ce qui fait toute notre différence, notre humanité.

A vous de jouer

Regardez les vérités que vous avez. Ces petites choses où vous êtes persuadé que c’est plus que vrai.

Sur quelles bases vous basez-vous pour dire que c’est une vérité ?

Si pour vous, elles sont à 100%, acceptez que pour d’autres elles ne le soient qu’à 70% et qu’elles aient un autre regard en ce qui concerne les 30% restants.


Vous pouvez réagir à cet article en laissant un commentaire.

A bientôt.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ruth Zurbrügg 17/02/2012 18:38


Oh combien c'est vrai! Une bataille, ou faudrait il mieux dire une école de vie, chaque jour! Mais avec les prises de conscience et le récul,ça devient un plaisir de voir apparaitre peu à peu
certains améliorations...

processuscroissance.over-blog.com 17/02/2012 22:40



Bonjour Ruth,


Oui, une école de vie chaque jour ! et comme tu le dis, ça fait du bien de voir au fur et à mesure et surtout après quelques années qu'il y a plus que des améliorations ... je dirais qu'il
devient possible de relativiser et d'accepter que d'autres en soient là aujourd'hui.


Lorsque je regarde, il me prend à sourire et je peux me dire "Tiens, moi aussi j'en étais là il y a quelques années.


Bon week-end à toi.



Mathieu - perdre du poids 13/02/2012 18:50


je vous rejoins sur ce très bon article. Comme le dit Lise c'est important d'apporter une nuance et ici c'est très bien fiat. Je pense qu'il n'existe pas Une Verité, mais que chacun à la sienne
et c'est pour cela que le monde est rempli de nuances...

processuscroissance.over-blog.com 13/02/2012 20:03



Bonjour Mathieu,


C'est également ma certitude : Il n'existe pas Une Vérité, mais chacun à la sienne ...


Cette perspective apporte ce petit plus dans notre diversité et ne peut que nous aider à mieux comprendre nos différences.


Bonne soirée


Madeleine



Lise 13/02/2012 09:08


Très bon article... J'aime la nuance apportée.


Belle journée...

processuscroissance.over-blog.com 13/02/2012 09:11



Bonjour Lise


Oui, la nuance me semblait importante. Elle permet de séparé les choses et de les rendre plus claires.


Bonne journée à toi aussi


Madeleine