Nous n’avons pas choisi notre passé, nous pouvons choisir notre présent

Publié le par processuscroissance--blog.com

Le développement personnel devient alors un outil indispensable

Si j’étais né dans une autre famille ma destinée aurait été différente …

Si j’étais né 20 ans plus tard j’aurais eu plus de chance dans ma vie …

Si j’étais né en étant désiré je n’aurais pas autant de difficulté à faire confiance …

Si j’étais …

Combien de personnes mettent la faute sur leur passé d’enfant parce qu’elles éprouvent des difficultés à vivre leur vie d’adulte.

regarder par le trou de la serrure

C’est d’ailleurs un fait récurent lorsque en entretien vient le moment de regarder le pourquoi des difficultés. « Je crois que cela vient de mon père, de ma mère » … « Il me semble que déjà enfant je vivais mal le fait de ne pas pouvoir m’exprimer » … « Mes parents se sont séparés lorsque j’avais 5 ans, depuis je n’ai jamais su où était ma place » … etc. …

C’est souvent dans le passé d’enfant que s’origine la plupart des difficultés lorsque vient le moment d’assumer sa vie adulte.

C’est dans le vécu de l’enfant que se cristallise bien des souffrances qui se réactivent dans la vie adulte.

C’est parce que l’enfant a décidé de vivre qu’il a mit en place de multiples comportements pour se sentir aimé, reconnu, apprécié.

Vous n’avez pas choisi le moment de votre naissance mais vous pouvez choisir la vie que vous désirez aujourd’hui

Sans minimiser l’importance de votre vécu d’enfant, sans renier l’impact que certains évènements ont eu sur votre développement, sans condamner l’un de vos parents qui n’a pas su vous donner ce dont vous aviez besoin, vous pouvez choisir la vie que vous désirez aujourd’hui.

Comment ?

Votre vie, ce que vous vivez aujourd’hui, c’est un tout.

Du moment de votre conception à ce que vous vivez aujourd’hui, tout est en lien, tout est en résonnance avec votre sensibilité, avec votre réalité.

Dans les premières années de votre vie les fondations de votre personnalité ont été posées.

Dans les premières années de votre vie ce que vous appelez votre destin s’est mit en place.

Dans les premières années de votre vie votre regard sur la vie, sur le monde a été guidé par les personnes qui étaient les plus proches.

C’est le constat posé par la psychiatrie. Ce constat a longtemps été considéré comme une loi irréfutable. « Telle enfance, telle vie adulte »

Décliné de cette manière, le constat est devenu une croyance qui s’est forgée dans la pensée des individus.

La psychologie humaniste a provoqué comme des séismes, créant des failles dans la manière de s’approcher du fonctionnement de l’être humain.

Aujourd’hui apparaît de plus en plus que l’être humain ne cesse d’être en évolution, en croissance.

Rien n’est renié. Ce qui est un constat reste un constat. Les premières années sont décisives pour la construction de votre personnalité. Cela ne veut pas dire que rien ne peut alors être changé.

Vous ne pouvez rien changé à ce qu’à été votre passé, vous pouvez changer la manière de concevoir ce que vous désirez vivre aujourd’hui.

Enfant vous ne pouviez pas décider, adulte vous pouvez décider. Enfant vous ne pouviez pas choisir, adulte vous pouvez choisir.

Entrer dans un processus de décodage de votre vie

Décoder c’est observer la relation qu’il y a entre une difficulté, un problème, un fonctionnement que vous vivez actuellement et ce que vous avez vécu antérieurement.

Décoder c’est vous diriger vers la compréhension de ce qui est là devant vous et réussir à détecter tous les signes de vie, les ressources, les capacités que vous pouvez retirer pour vous construire autrement aujourd’hui et laisser ce qui n’est pas utile à votre croissance.

Décoder c’est accepter d’apprendre ce qui dans votre histoire a été des « accidents de parcours », des « voies sans issues », des « murs construits » pour les traverser et redonner à la vie son droit d’être vécue.

Décoder c’est commencer à entrevoir qu’il y a devant vous tout un espace de liberté que vous pouvez habiter pour y vivre pleinement.

Le développement personnel devient alors un moyen pour décoder le langage de la vie

Vous pouvez continuer à croire que vous ne récoltez que les fruits reçus à votre naissance.

Vous battre et vous débattre à chaque fois que vous êtes devant une difficulté, un problème, un fonctionnement qui ne vous plaît pas.

Croire que vous ne vous en sortirez jamais, que votre destin ne peut pas changer, que la chance n’est pas pour vous.

Vous pouvez continuer à porter le poids des souffrances vécues dans votre passé et attendre qu’elles s’atténuent, ne serait-ce qu’un peu.

Autrement dit, vous pouvez continuer de vivre sans rien changer dans l’attente que quelque chose change.

Vous pouvez également commencer à entrer dans la possibilité que vous puissiez changer le cours de votre vie.

Vous désirez trouver dans votre vie plus d’épanouissement, de bonheur, de sérénité …

Vous désirez vivre en ayant plus de confiance en vous …

Vous désirez réaliser vos rêves, atteindre vos objectifs …

Vous désirez adopter d’autres fonctionnements et ne pas reproduire indéfiniment ceux que vous avez appris …

Vous désirez vivre la vie telle qu’elle se dit en vous …

Alors, vous ferez du développement personnel. C’est-à-dire que vous serez prêt, prête à décoder le langage de la vie telle qu’elle se présente en vous.

Ces prochaines semaines, ces prochains mois …

Je vais vous proposer plusieurs tableaux qui vont vous conduire sur les chemins les plus visités en développement personnel.

Vous y verrez des articles traitant de sujets vécus par la plupart des personnes qui cherchent des réponses à leurs questions.

Vous pourrez commander gratuitement des outils qui vous aideront à entrer dans un auto-coaching.

Prochainement je vous proposerais des livres qui vous permettront d’aller plus loin dans la réflexion.

Je me réjouis de vous retrouver très bientôt. Je vous souhaite un beau et bon début de semaine.


 

Merci beaucoup de parler de cet article autour de vous !

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l'avez trouvé sympa, bien sûr !  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article