Petit tour côté aspirations

Publié le par processuscroissance.over-blog.com

Toutes les personnes qui commencent un parcours en développement personnel ou connaissance de soi entendent parler des aspirations qui sont en elles et ne demandent qu'à se déployer.

Ce concept est moins connu du grand public.

 

Qu'est-ce donc ?

 

Je voudrais ...

J'aimerais ...

Si je pouvais ...

Si j'avais ...

 

Combien de fois avons-nouos commencer nos phrases par ces mots !

 

Nous désirons beaucoup de choses et la plupart d'entre elles ne sont jamais en voie de réalisation.

Par exemple : "Je voudrais me sentir plus libre, faire ce que j'ai envie ..."  Sur le moment, nous sommes prêt à changer de vie, à trouver un autre job, à quitter une relation houleuse ... Nous croyons nous sentir ok pour changer nos attitudes, pour adopter une autre manière de vivre. Puis, nous retournons à notre quotidien. Le temps de rêver à ce que nous aimerions faire, parfois, suffit à calmer cet élan de vie. De plus, nous sentons bien que si changeons, cela va nous demander un saut dans l'inconnu. Or, ce saut est parasité par nos peurs !

Autre exemple : "J'aimerais ... si je pouvais ... "  Nos besoins pointent le bout de leur nez et nous ressentons comme un non accomplissement dans notre vie.

"Ha, si je pouvais vivre autre chose dans mon travail ... J'aimerais avoir un job, un appartement, un compagnon ou une compagne ..." Le simple fait de se dire que nous aimerions ce qui nous manque ou ce qui nous empêche de nous réaliser, ou le simple fait de vouloir quelque chose a le pouvoir d'éloigner les frustrations difficiles à vivre.

 

Nous aimerions faire beaucoup de choses pour nous sentir exister un peu plus, pour avoir de la valeur aux yeux des autres ...

Nous rêvons de ce que nous n'avons pas, pensant que nous serions alors plus heureux si nous possédions ceci ou cela.

Nous cherchons ce qui pourrait nous combler, ce qui donnerait plus de sens à notre vie.

 

Tant que nous agissons dans le but de combler un besoin, un vide, nous passons à côté de nos aspirations, autrement dit, à côté de ce que nous pourrions vivre si nous laissions le mouvement se dire jusqu'au bout.

 

Une aspiration se ressent en premier lieu au niveau du plexus.

 Elle monte en nous comme si quelque chose venait du fond de nos entrailles.

Nous ressentons de la vie, une vie qui nous pousse à agir, une vie qui nous pousse vers une mise en oeuvre pour réaliser quelque chose.

C'est une sensation de verticalité, un mouvement qui n'est pas fermé, qui nous laisse percevoir un plus, une porte qui s'ouvre sur un à-venir à réaliser.

Une aspiration révèle tout un potentiel qui est là, qui ne demande qu'à s'actualiser. Elle indique également une richesse, une qualtié qui ne demande qu'à se vivre.

 

Quelles sont tes aspirations ? Qu'est-ce qui veut vivre en toi ?

 

Marre de ce boulot, de ces embouteillages ? Alors regarde, prend le temps de t'arrêter le temps qu'il faudra pour te laisser ressentir la vie qui est en toi. C'est quoi le boulot qui va te permettre de te réaliser ? Qu'est-ce que tu dois faire pour l'avoir ? Quel/s engagement/s est-ce que cela te demande ... pas dans 1 mois ou dans 1 année, mais dès aujourd'hui ?  Que vas-tu choisir ? ... Tu peux rester dans ton boulot, continuer de râler dans les embouteillages ou prendre au sérieux ton besoin de trouver un job qui te convient.

 

Le processus reste le même pour tous les secteurs de ta vie, principalement les secteurs où tu ressens que ce que tu vis ne te conduit pas vers un épanouissement profond.

 

Nous avons toujours le choix ... Ecouter nos aspirations ou retourner à nos coquilles protectrices et continuer de rêver à ce que nous aimerions si nous pouvions !

Publié dans Archives 2011

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article