Pile ou face ?

Publié le par processuscroissance--blog.com

Quand vous tombez toujours sur le même côté de la pièce vous ne voyez plus l’autre côté !

 

Après l’intermède de mercredi où j’ai participé par mon article à l’évènement inter-blogueur proposé par Yvon de Copywriting-pratique, je reviens vers ce que je vous promettais lundi.

Comment venir à bout de ce qui empoisonne votre vie.

guepe.jpg

(photo: Alain Labat, 2006)

Préambule :

Qu’est-ce qui vous plait le plus en vous ?

Ce sont sans aucun doute les qualités que vous vous reconnaissez. Ce sont les ressources sur lesquelles vous vous appuyez dans les moments les plus difficiles. Ce sont les compétences que vous vivez …

C’est tout ce qui vous semble positif.

Que ce soit au niveau psychologique, corporel, sensuel, sensible ce qui vous plaît c’est ce qui est positif.

Qu’est-ce qui vous plaît le moins en vous ?

Ce sont vos défauts, vos limites. Ce sont ces fonctionnements qui vous empêchent de vivre tout ce qui est positif en vous.

C’est ce qui vous semble négatif.

Et là aussi, que ce soit au niveau psychologique, corporel, sensuel, sensible, vous n’aimez pas ce que vous ressentez comme négatif.

Le cadre est posé …

Ce qui empoisonne votre vie c’est tout ce que vous n’aimez pas en vous !

Or, le contre poison, vous l’avez à portée de main. Bon d’accord, vous vous demandez peut-être s’il suffit d’un antidote pour mieux vous aimer …

Cela paraît simple en effet.

Il vous est sûrement arrivé de vous faire piquer par une guêpe, un taon ou une nuée de moustiques. Ça démange, ça pique, c’est désagréable au possible. Qu’avez-vous fait alors ?

Vous avez cherché dans votre pharmacie la crème miracle qui apaise. Vous vous êtes souvenu de ce que faisait votre grand-mère pour soulager la brûlure. Vous avez commencé à vous gratter jusqu’au sang …

Ce qui empoisonne votre vie agit comme une piqure d’insecte. Au moment où vous prenez conscience de ce qui se passe, le mal est fait !

Ne dit-on pas : « Mais quelle mouche l’a piqué ? », « C’est une vraie vipère ! », « Dans quel guêpier t’es-tu fourré » …

A chaque poison, son antidote

Qu’est-ce qui empoisonne votre vie ? Qu’est-ce qui est le plus dérangeant en vous et que vous aimeriez changer ?

Ces questions sont importantes car elles vont vous permettre de mettre le doigt sur ce qui vous empêche de vivre le meilleur de vous-même.

Elles sont importantes parce que vous réagissez au poison de différentes manières. Je connais des personnes sur qui une piqure de moustique ne provoque aucune démangeaison alors que sur moi c’est tout de suite une inflammation et si c’est à forte dose une infection.

Pour cela, il vous faut commencer par répertorier toutes les choses qui vous causent des effets contraires à ce que vous désirez ressentir.

Voici comment :

Ø  Prenez une feuille et un crayon et sur une colonne notez tout ce que vous aimez en vous.

ü  Vos qualités

ü  Vos points forts

ü  Vos ressources

ü  Vos compétences

ü  Vos aspirations

Ecrivez également ce que vous aimez dans :

ü  Votre corps

ü  Votre sensualité

ü  Votre sensibilité

ü  Votre environnement matériel, humain

 

Ø  Sur une deuxième colonne, écrivez tout ce que vous n’aimez pas en vous, en vous servant des mêmes points que ci-dessus.

Ø  Entourez ensuite tout ce qui actuellement empoisonne votre vie.

Dans les prochains articles nous verrons comment le regard porté sur ce que vous n’aimez pas, cache bien souvent, votre faculté à regarder et à vivre ce que vous aimez.

Vous pouvez contribuer à l’élaboration des différentes pistes  

C’est quoi qui empoisonne votre vie ?

Envoyez-moi votre réponse. Vous pouvez le faire soit en écrivant un commentaire ou par le formulaire de contact.


Je vous souhaite un beau et bon week-end et je vous retrouve très bientôt.  

Article précédent :

Les 5 étapes à vivre avant de commencer un travail sur soi en développement personnel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dorian 13/05/2012 16:09


Tout à fait d'accord :)


Bonne journée également.

Dorian 13/05/2012 11:14


Bonjour,


Nous nous empoisonnons la vie nous-même ! Il faut apprendre à relativiser les événements qui nous arrivent et toujours voir le côté positif (même s'il est caché).


Je pars du principe que nos défauts doivent servir de base pour évoluer ou s'améliorer. Si nous étions parfait, la vie vaudrait probablement moins le coup.


 


"Il y a sous aucun soute plus de belles choses que de négatif dans notre humanité" => En théorie le bien et le mal, le positif et le négatif s'équilibrent en toute chose. Difficile à faire la
part des choses sur ce sujet :)


 


Merci pour cet article.


Dorian

processuscroissance--blog.com 13/05/2012 12:01



Bonjour Dorian,


"Nous nous empoisonnons la vie nous-même ! Il faut apprendre à relativiser les événements qui nous arrivent et toujours voir le côté positif (même s'il est caché)."


Oui, nous nous empoisonnons la vie nous-même ! Et comme tu le dis si bien, il y a plus de belles choses que de négatif aussi dans nos vie.


Ce positif, ces belles choses, il faut les reconnaître et s'en réjouir.


Belle journée à toi.



Patricia@attention bonheur possible 11/05/2012 16:26


Vive les insatisfactions ! Ce sont elles qui nous font prendre conscience des que nous avons des progrès à faire.


Ce ne sont donc pas véritablement des poisons, mais plutot des sonnettes d'alarme !


Vivement la suite

processuscroissance--blog.com 11/05/2012 17:03



Bonjour Patricia,


Bel echo après l'échange fait sur ton blog.


Je suis d'accord avec toi pour dire que les insatisfactions sont des sonnettes d'alarme ... hic, ne pas les repérer, c'est là que ça devient un véritable poison.


Merci de me donner ta piste pour un prochain article.


Bon week-end.



Danièle de forme et bien-être 11/05/2012 08:47


Bonjour,


Commetu as raison !


Nous ne voulons aps regarder ce que nous considérons comme nos défauts et pourtatn c'est en les travaillant que l'on arrive à ce que l'on veut.


C'est un peu comme les échecs, ils sont fait pour que l'on rebondisse et non que l'on se désespère.


Bonne journée.


Danièle

processuscroissance--blog.com 11/05/2012 09:32



Bonjour Danièle,


" Nous ne voulons aps regarder ce que nous considérons comme nos défauts et pourtatn c'est en les travaillant que l'on arrive à ce que l'on veut."


Oui, nos défauts sont un des côté de la pièce. De l'autre côté il y a ce qui est positif et c'est ce que j'ai à coeur de faire découvrir.


Il y a sans aucun doute plus de belles choses que de négatif dans notre humanité.


Bien à toi


Madeleine