Quand l’autre est l’écho de mes pensées, de mes valeurs

Publié le par processuscroissance--blog.com

Il est des rencontres qui nous laissent un goût de plénitude extraordinaire.

Soudain, nous éprouvons le sentiment d’avoir vécu au contact d’une personne qui vibre comme nous, qui construit sa vie comme nous essayons de la construire.

Quelques mots, un regard, un dialogue, un échange … il n’en faut pas plus pour que l’empreinte de l’autre vienne effleurer notre propre empreinte.

Aujourd’hui, j’ouvre une page sur cette réalité dont il est rarement fait mention lorsqu’il s’agit de parler des relations qui nous construisent.

plume-et-sable.jpg

Comment reconnaître l’écho ?

Vous avez déjà vécu cette expérience.

Un jour, vous vous êtes trouvé face à une personne qui, le temps de la rencontre a laissé en vous quelque chose dont vous vous souvenez des années après.

Ø  Un regard …

Ø  Une parole …

Ø  Une discussion sur un sujet précis …

Ø  Un échange à partir d’un fait, d’une réalité …

Ø  Un geste …

Ø  Une manière d’être …

Cette personne, vous vous en souvenez même si vous ne pouvez pas expliquer spontanément pourquoi elle vous a touché.

Ce dont vous vous souvenez c’est qu’à son contact, vous vous êtes senti bien, merveilleusement bien. Un peu comme si vous aviez perçu ce qui est le plus secret de vous en elle.

Ce dont vous vous souvenez, c’est que vous avez croisé sur votre chemin quelqu’un qui vibrait aux mêmes choses que vous, même si ce sont des choses que vous n’avez jamais dévoilé à quiconque.

Ces moments-là font partie de cette expérience « écho humain ».

Ils sont souvent éphémères. C’est-à-dire qu’ils n’ont pas de durée dans votre vie.

Ils sont souvent vécus dans des situations d’opportunités, imprévues ou à côté de vos préoccupations existentielles.

Un cadeau à recevoir

Parler de l’environnement relationnel conduit bien souvent à garder le regard posé sur les relations directes :

Ø  Famille

Ø  Amis

Ø  Professionnel

Ø  Voisins

Ø 

Et à les sélectionner selon des critères bien précis :

Ø  Me donne ce dont j’ai besoin

Ø  Ne répond pas à mes besoins

Ø  M’aime ou j’aime

Ø  Ne m’aime pas ou je n’aime pas

Ø  Positif

Ø  Négatif

C’est un fait. Mais, il y a aussi toutes ces personnes que nous rencontrons et que nous ne pouvons pas insérer dans l’une ou l’autre de ces catégories.

Toutes ces personnes « inclassables » sont autant de cadeaux que la vie nous donne pour nous fortifier, pour nous nourrir, pour nous apporter un souffle nouveau, un regain d’énergie.

J’en ai déjà parlé dans cet article.

Il y a aussi ces personnes qui se font l’écho de ce que vous vivez le plus profondément au niveau de votre être. Que vous en soyez conscient ou non.

Mon témoignage :

Au cours de cette année, tout comme l’an passé, la réalité de ma vie m’a conduite à vivre de multiples consultations chez un médecin qui, normalement, aurait simplement dû me soigner.

C’est ce qu’il a fait.

Mais, il y a eu plus. Il a été ce cadeau que la vie m’offrait dans cette étape.

Cela s’est fait le plus naturellement du monde.

Tout est parti de ce que je faisais dans la vie.

Rien de plus normal. Pour savoir s’il devait m’établir un certificat d’arrêt de travail il devait connaître mon milieu professionnel.

Est-ce moi, est-ce lui qui a déclenché l’écho ? Difficile à dire.

Il n’en reste pas moins qu’au fur et à mesure des consultations, je recevais son écho.

Sa manière d’être avec ses patients, le personnel … sa manière de parler de la vie … son authenticité … sa rigueur … sa bienveillance … faisaient écho en moi.

Ses interventions toutes personnelles lorsque je lui parlais de mon job, de ce que j’essayais de transmettre, de la manière dont je voyais la vie, me renvoyaient un écho de ce qui est le plus précieux en moi.

Lorsque nous parlions, j’avais le sentiment qu’il y avait bien plus que les paroles échangées. Il y avait une ligne de vie, un chemin, une pensée, une manière de voir et de vivre les choses qui avaient les mêmes correspondances.

Je me souviens de ce jour où il me disait : « L’important, c’est d’être bien avec soi. Peu importe la situation. L’important c’est d’être bien avec soi. Même si je fais des erreurs, même si j’ai une parole malheureuse, même si je ne suis pas d’accord avec l’autre, l’important c’est d’être bien avec moi. Même si la réunion s’est mal passée, le colloque houleux, l’important c’est de rester bien avec soi. »

Je n’ai pas pensé une seconde qu’il était bien orgueilleux ou qu’il aimait s’offrir des roses. Non, je me suis dit : « ça, c’est drôlement important. ». Il y avait, à ce moment-là, un écho très fort en moi.

Aujourd’hui il n’y a plus de raisons que j’aille en consultation, donc plus de ces moments « échos » à son contact.

Il fait partie de ces relations éphémères. J’ai eu besoin de lui le temps nécessaire pour la guérison.

Ce que je sais, c’est que cette rencontre restera gravée en moi. Je sais que pas très loin de moi, il y a une personne qui a les mêmes vibrations que moi, qui est un écho de ce que je suis profondément.

Je pourrais vous donner bien d’autres témoignages. Je vous invite à trouver les vôtres, ceux qui pourraient venir s’ajouter au mien.

Ce que vous pourriez retenir de cet article

Vous êtes inséré dans un monde relationnel.

Celui-ci vous est bénéfique ou pas.

Vous aimez passer du temps avec les personnes avec qui vous vous sentez bien, qui ont les mêmes pensées, les mêmes idéologies que vous.

Vous vous construisez dans ces relations.

Il y a aussi dans votre monde relationnel des personnes que vous avez croisé, que vous croisez actuellement ou que vous croiserez demain qui déclencheront un phénomène d’écho en vous.

Prenez le temps de les reconnaître, de recevoir le cadeau qu’elles vous donnent.

Accueillez l’écho qu’elles vous renvoient. C’est la vibration pure et intacte du plus précieux qui est en vous.

Les personnes qui nous permettent d'entendre l'écho de nos pensées, de nos valeurs ne font pas forcément parties de notre monde relationnel proche. Ce sont souvent des rencontres qui ne durent qu'un temps.

Bien sûr, il se peut que ce soient des personnes avec qui vous construisez un projet durable, qui sont avec vous pour une mission bien précises. Le lien que vous tissez avec elles est alors différent et pourrait être le sujet d'un article futur.

Nous aimerions souvent rencontrer un ange sur notre chemin,

les personnes « écho » sont les anges que nous attendons.

 

Bonne journée à vous et à bientôt.

Merci beaucoup de parler de cet article autour de vous !

 

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l'avez trouvé sympa, bien sûr !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article