Quand la jalousie met en péril votre couple

Publié le par processuscroissance--blog.com

C’est comme quelques gouttes d'arsenic dans votre amour

 

« Après 5 ans de fréquentation, 3 ans de vie commune David et Béatrice ont décidé de se marier.

Quelques mois plus tard, Béatrice ne pouvait s’empêcher de fouiller dans les poches de son mari, de regarder les appels reçus et envoyés, d’ouvrir ses courriels.

Au moindre retard elle le bombardait de questions. Aucune réponse ne la satisfaisait, elle voulait savoir avec qui il était, elle voulait savoir si il la trompait.

Non, elle n’était pas jalouse, du moins c’est ce qu’elle répétait à toutes les personnes qui lui disaient qu’elle l’était. Elle se défendait contre toutes celles qui lui préconisaient qu’un jour David en aurait marre et partirait.

Leur mariage a duré 16 mois. Ils se sont séparés pour ne plus être déchirés. »

site.jpg

 

JALOUSIE JALOUSE JALOUX

La jalousie  c’est chercher à tout prix d’être rassuré de l’amour de l’autre.

La jalousie  c’est avoir peur de ne plus être aimé/e.

La jalousie  c’est un chantage affectif pour retenir l’autre.

La jalousie  c’est comme quelques gouttes d’arsenic que l’on met dans l’amour.

C’est un poison qu’on distille sans se rendre compte des ravages que celui-ci peut engendrer …

Si vous ressentez de la jalousie, si vous avez peur de ne plus être aimé/e ou suffisamment aimé/e, alors il est temps de faire quelque chose !

Ressentir un pincement au cœur après une dispute ou quelque chose qui n’est pas habituel chez l’être aimé, est tout à fait normal.

Commencer à douter, à questionner, à demander sans cesse « est-ce que tu m’aimes toujours », à partir à la recherche d’indices qui appuieraient les doutes, n’est pas tout à fait normal.

Harceler l’autre, ne plus lui laisser la moindre liberté, surveiller tous ces faits et gestes ainsi que ses paroles, lui faire des reproches à chaque fois qu’on surprend un rire, un sourire avec quelqu’un d’autre, n’est pas normal.

couple fâché

La jalousie, un dysfonctionnement ou un manque de maturité affective !

Combien de fois ai-je entendu : « Mais … ma jalousie, c’est la preuve que je l’aime et que je tiens à lui, à elle ! » « Quand on aime, on est forcément jaloux … »

D’un certain côté, oui tu l’aimes et tu tiens à lui, à elle … cependant, est-ce bien de cet amour « gratuit », « inconditionnel » que tu l’aimes ?

La jalousie c’est une forme d’amour, ce n’est pas l’Amour.

La jalousie amoureuse est une émotion empreinte d'agressivité qui est la conséquence de la peur de perdre l'être aimé ou l'exclusivité de son amour, au profit d'une autre personne – sentiment qui peut être fondé sur l'imagination et non sur des faits.

Quand elle est permanente ou excessive, la jalousie est une forme de paranoïa et est attachée à une relation « amoureuse » sur un mode possessif voire exclusif.

La jalousie amoureuse est souvent apparentée à la possession, éventuellement à la haine, c'est ce qui en fait sa force ; ce sentiment existe chez les hommes et les femmes.

Par exemple, une personne jalouse déteste voir ou imaginer son partenaire passer du temps avec d’autres personnes, pas seulement parce qu'elle est privée de sa présence, mais aussi parce qu’elle s'estime seule bénéficiaire légitime de l’attention de son partenaire. C'est un sentiment d'exclusivité qui peut priver le partenaire de liberté.

Source Wllkpédia

La jalousie est un dysfonctionnement et un manque de maturité affective.

Ce manque est particulièrement mis en relief par le sentiment d’exclusivité vécu par la personne jalouse. C’est un peu comme si elle revivait sans cesse le lien exclusif que l’enfant ressent vis-à-vis de sa mère dans les premiers mois de sa vie.

Lorsque la jalousie devient chronique, elle devient un poison pour le couple.

Comment reconnaître une jalousie chronique ?

Ø  Vous avez constamment besoin de savoir où ce trouve l’autre, ce qu’il fait, avec qui il est, etc.

Ø  Vous voulez être sans cesse avec lui, avec elle. Toute approche avec une autre personne ou un groupe de sa part provoque dans votre sensibilité doute et colère.

Ø  Vous avez besoin d’être rassuré/e et vous lui demandez sans cesse s’il vous aime vraiment.

Ø  Vous essayez de tout contrôler, allant jusqu’à fouiller dans ses poches, son sac à main, sa messagerie, etc …

Ø  Vous vous efforcez de lui montrer que vous l’aimez encore plus que lui, qu’elle au risque de l’étouffer.

Les conséquences sont nombreuses :

ü  L’autre ayant besoin de son espace de liberté et de réalisation ne supportera plus dans un laps de temps plus ou moins long d’être ainsi surveillé.

De votre côté, vous alimenterez le doute, la peur d’être trompé/e et pour vous rassurer vous décuplerez votre créativité pour déceler tout signe suspect.

ü  L’autre a besoin de s’épanouir aussi dans d’autres relations, que celles-ci soient professionnelles, amicales ou sociales. Le priver de ces relations peut le conduire à fuir la prison que vous lui construisez.

De votre côté, ce besoin d’être l’unique et de ne pouvoir l’être autant que vous le désirez peut raviver un sentiment d’abandon (abandon réel ou imaginaire).

ü  L’autre vous montre son amour à sa manière, pas toujours comme vous le souhaiteriez, pas aussi souvent que vous le voudriez … mais de manière spontanée à des moments précis. Devoir vous le montrer à chaque fois que vous le demandez risque fort de le déstabiliser et de le conduire à un manque de confiance sur l’amour qu’il peut vous donner.

De votre côté, votre besoin d’être rassuré/e sur la force de votre amour n’est jamais rassasié, au contraire, le besoin devient tyrannique. Vous ne pouvez plus lui faire confiance, vous doutez de la force de ses sentiments.

ü  L’autre vous aime comme vous êtes. C’est pour cela qu’il vous a choisi. Il n’a pas besoin que vous lui prouviez « à tout bout ‘champ » que vous êtes là. Ce qu’il veut, c’est que vous vous réalisiez aussi sans lui, dans vos propres aspirations. Votre overdose de tentatives d’accaparement de votre part peut le conduire à vous fuir et à trouver ailleurs un peu de respiration.

De votre côté, vous entrez peu à peu dans un cercle infernal. Colère, tristesse, déception, victimisation, peur … deviennent vos émotions de chaque instant.

Toutes ces conséquences nuisent dangereusement à l’équilibre du couple.  

couple

Que faire pour que l’amour ne soit empoisonné par la jalousie ?

Ø  Agir avant d’arriver au point de non retour.

Il est très difficile de travailler soi-même, dans un premier temps, sur les raisons qui vous poussent à être jaloux, jalouse.

Il est en effet primordial d’être accompagné/e par un professionnel pour aller à la racine du déclencheur.

La jalousie se produit avant tout dans la relation. C’est dans une autre relation, thérapeutique ou aidante que vous pourrez sortir de la spirale.

Ø  Grandir dans la maturité affective

C’est un travail que vous pouvez accomplir seul/e.

Il y a sans doute des personnes avec qui vous sentez un climat de confiance, qui sont vivifiantes pour vous. Fréquentez-les.

Laissez-vous vivre des moments d’émerveillements. Dans un premier temps, cela peut être en rapport avec la nature, une pièce de musique, un art … peu à peu, vivez cet émerveillement en regardant un enfant, une scène de vie, un adulte …

Entrez dans l’acceptation que vous ne pouvez pas garder l’autre uniquement pour vous. Vous ne pouvez pas en être la possession et vous ne pouvez pas le posséder.

Acceptez que vous ne puissiez pas tout contrôler.


Vous pourriez également êre intéressé par ces articles :

Le poison de la culpabilité

Personne ne m'aime

Jalousie, quand tu viens nous harceler ...

 


Envie de réagir ?

N’hésitez pas à laisser un commentaire ou à me contacter personnellement.

 

Je vous souhaite une bonne et belle journée. A bientôt.

Publié dans Outils

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dorian 16/05/2012 22:21


L'amour n'est-il pas vouloir le bonheur de l'autre ?


La jalousie implique l'appropriation de l'autre, en plus de l'amour.


Difficile de séparer les 2 quelques fois, il faut bien l'admettre mais attention à ne pas se prendre trop la tête inutialement avec une jalousie sans fondements.


Dorian

processuscroissance--blog.com 16/05/2012 23:08



Bonsoir Dorian,


L'amour c'est effectivement vouloir le bonheur de l'autre, lui permettre de s'épanouir, de se réaliser en étant avec, à ses côtés.


Et la jalousie c'est le désir de s'approprier l'autre, de le garder pour soi.


Dans une vie de couple, il y a des moments où l'un où l'autre a besoin de vivre un plus d'attention, de sentir qu'il a une place importante dans la vie de l'autre. C'est un besoin normal.


L'équilibre n'est pas de laisser l'autre vivre sa vie et de s'effacer, mais de laisser l'autre libre et d'écouter ses propres besoins. Ainsi, il m'arrive de demander à mon mari de me consacrer un
peu de temps et vice-versa.


Bonne soirée à toi.



Danièle de Forme et bien-être 16/05/2012 09:04


Bonjour,


La jalousie est la pire choses qui puisse arriver dans un couple. Elle rend malheureux celui qui est jaloux et aussi celui qui est la source de cete jalousie. La vie devient vite un enfer.


Il faut impérativment se soigner de cette maladie.


Bonne journée.


Danièle

processuscroissance--blog.com 16/05/2012 10:51



Bonjour Danièle,


Oui, elle rend malheureux les deux personnes. Elle rend également malheureux les enfants lorsu'il y en a, les amis qui ne savent pas comment réagir.


La guérison est possible, il faut avoir le courage de se lancer dans un processus qui sera long, et apprendre à aimer autrement que dans la possession.


Bonne journée à toi.


Madeleine